1 Astuce simple pour vous libérer de l’angoisse

By on 24 août 2015

Crédit photo : @Republica - Pixabay.com

Crédit photo : @Republica – Pixabay.com

1 Astuce simple pour vous libérer de l’angoisse

Avez-vous déjà ressenti cette sorte d’oppression au niveau du plexus, ce vague sentiment d’insécurité, de crainte, sans arriver à comprendre pourquoi vous ressentiez cela ? Avez-vous déjà eu cette sensation de boule au ventre qui apparaît subitement, l’impression d’avoir du mal à respirer, cette espèce de tension dans tout votre corps, sans que rien ne vienne vraiment la justifier ?

Si oui, vous avez sans doute déjà été la proie de l’angoisse, comme je pense la majorité des gens de cette planète, ou en tout cas de notre société.

Il se peut aussi que vous ayez régulièrement à faire face à de véritables crises d’angoisse qui vont beaucoup plus loin qu’une simple anxiété, et qui vous paralysent au point de rencontrer des difficultés face à certaines situations tout à fait anodines et banales du quotidien (faire ses courses, se promener dans un lieu public, aller travailler, etc.)

Je vous propose donc aujourd’hui d’aborder une astuce toute simple pour vous aider à mieux gérer l’angoisse quand elle se manifeste en vous, et peut-être même de vous en libérer totalement.



Faisons connaissance avec dame Angoisse

 

Étant une grande sensible, je peux vous dire que l’angoisse, je la connais bien ! Elle s’est souvent incrustée dans mon intérieur sans avoir été sollicitée, et sans que rien de concret ne vienne justifier sa présence.

Quand il y a un danger réel qui se présente à nous et qu’on ressent de la peur, c’est on ne peut plus naturel et légitime. Mais quand rien de spécial ne se passe, et qu’on ressent quand même cette peur, ou même une sorte de panique, c’est d’autant plus lourd à vivre que c’est incompréhensible. Il suffit parfois d’un petit déclencheur extérieur de rien du tout pour que l’angoisse vienne replanter sa tente.

Celle « chère » angoisse peut trouver sa source dans une enfance difficile, des traumatismes subits au cours de son cheminement, ou même lorsqu’on est baigné dans environnement où circulent des angoissés, comme s’il s’agissait d’un virus qu’on a attrapé.

Heureusement, l’angoisse n’est pas une fatalité. Il faut simplement apprendre à la dompter.



Ce à quoi tu résistes persiste…

 

Pour se libérer de l’angoisse, il est important de garder en vue que la lutte est inutile, comme pour toute autre émotion d’ailleurs.

Plus vous allez tenter d’occulter ce qui se passe en vous, de le nier ou de le rejeter, et plus ce quelque chose en vous va résister et donc, continuer à occuper l’espace jusqu’à ce qu’il soit entendu.

Pour se libérer de ses émotions négatives, il est important de s’y confronter. Et je vous renvoie pour cela à un article complémentaire que j’avais publié il y a quelque temps.

Le premier pas sera donc de baisser vos armes et d’oser regarder en face cette angoisse qui se manifeste en vous. Parfois, le simple fait d’entrer dans l’acceptation de ce qui est là permet déjà de l’évacuer.

Lorsque ce n’est pas suffisant, il y a d’autres façons de procéder…



Ce que vous choisissez, vous le maîtrisez


Vous est-il déjà arrivé de vous mettre dans des situations où vous êtes allé délibérément chercher la peur ? Par exemple, en montant sur un grand huit, en regardant un film d’épouvante, en ayant le pied un peu trop lourd sur votre accélérateur ou d’autres choses encore ?

Dans ces situations-là, ces circonstances génératrices de peur n’étaient pourtant pas mal vécues et ont même pu représenter une source d’excitation.

Pourquoi ? Et bien parce que vous avez CHOISI d’y aller.

C’est précisément le fait d’avoir choisi de vous placer dans ces différentes situations ou d’autres encore qui fait que ces situations n’étaient pas angoissantes pour vous, parce que c’est quelque chose que vous avez invité délibérément dans votre expérience de vie et qui a pu générer des sentiments agréables, peut-être même de l’euphorie.

Si ces situations vous avaient été imposées, alors que vous ne vouliez absolument pas vous y confronter, votre vécu en aurait été bien différent. Imaginez qu’un grand costaud vous jette brutalement sur ton épaule et aille vous planter dans le dernier wagon d’une montagne russe géante, dernier wagon où l’accélération est la plus forte et la plus longue, alors que vous ne vouliez absolument pas monter dans ce machin… La barre de sécurité se referme, le train se met en marche, c’est trop tard, vous y allez, plus de demi-tour possible… Là vous auriez la trouille hein ?! Moi aussi ! 😀



Alors choisissez l’angoisse !

 

La technique que je vous propose aujourd’hui est très simple. La prochaine fois qu’une angoisse se manifestera à vous, au lieu de suivre le mouvement habituel, faites un cheminement conscient dans votre esprit, et décidez de choisir l’angoisse, de l’accepter, et même de l’inviter à venir, aussi forte qu’elle puisse être !

Au lieu d’avoir une réaction de rejet ou même de peur face à ce qui se passe en vous, vous allez vous positionner intérieurement de telle sorte que C’EST VOUS qui allez redevenir maître à bord et reprendre les rênes.

Comportez-vous face à votre angoisse comme si vous décidiez de monter dans le grand huit. C’est vous qui avez le pouvoir.

Vous pouvez même pousser le jeu jusqu’à la provocation et dire à votre angoisse « Allez, viens ! »

Au lieu d’avoir l’impression d’être victime de vos émotions et de devoir les subir, vous reprenez le contrôle de la situation et vous inversez les rôles.

Au lieu d’être celui qui subit, vous êtes celui qui choisit, et ça change tout !

Prenez également conscience du fait que puisque vous pouvez inviter l’angoisse, vous pouvez aussi la congédier. Rendez-vous compte qu’une fois l’angoisse arrivée à son apogée, s’il ne s’est toujours rien passé qui justifie votre tempête intérieure, c’est que celle-ci n’a pas lieu d’être. Ce n’est qu’une illusion.

Prenez conscience du côté irrationnel de votre angoisse au lieu de vous laisser submerger, et invitez votre angoisse à retourner chez elle, quitte à lui mettre un coup de pied au c… 🙂

Choisissez cette fois d’inviter le calme et la sérénité en vous, et recommencez l’exercice aussi souvent que nécessaire, jusqu’à ce que vous le maîtrisiez parfaitement.

En répétant ceci, vous allez enrayer vos mécanismes habituels et il vous sera de plus en plus facile de retrouver la sérénité en vous.

C’est juste une question de pratique, et de se souvenir de pratiquer aussi 🙂


Alors expérimentez, et voyez ce que ça donne pour vous ! Et n’hésitez pas à partager vos expérimentations en commentant cet article.


Excellente journée à tous, dans le calme et la sérénité

                  Laure 🙂




Découvrez les derniers arrivants en éditions papier !

Cliquez sur les couvertures ci-dessous pour accéder à l’ouvrage sur Amazon.fr

(Egalement dispo sur tous les autres sites Amazon – Edition papier et Kindle)




About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

5 Comments

  1. Régine

    8 septembre 2015 at 09:38

    Bonsoir Laure,

    Récemment je devais me présenter devant une cinquantaine de personnes; En général, lors un tel exercice, mon coeur bat à 1OO à l’heure et je tremble; je me suis rappelée l’article de Laure, et je me suis visualisée monter dans le BlueFire en me répétant  » je choisi de me faire peur ». Résultat du grand saut : je me suis levée, j’ai regardé calmement les personnes présentes, je me suis présentée et j’ai ressenti de la joie.

    Libérée de cette peur, j’ai pu entrer en contact avec de belles émotions.

    Je vous remercie Laure pour ce cadeau.

    • Laurezan

      8 septembre 2015 at 09:43

      Merci infiniment pour votre témoignage Régine ! Je suis heureuse de voir que cette technique vous a été utile et a produit de beaux résultats pour vous 🙂

      Avec mes meilleures pensées
      Laure

  2. Pingback: Comment atteindre ses objectifs à tous les coups ! | Transformezvotrevie

  3. Pingback: La confiance en soi c'est comme un muscle | Transformezvotrevie

  4. Pingback: Transformezvotrevie La peur, la rancoeur et l’impatience, et comment s’en libérer | Transformezvotrevie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *