12 questions qui vont révolutionner votre vie !

By on 30 mars 2016

 

 

Crédit photo : Fotolia.com

Crédit photo : Fotolia.com

12 questions qui vont révolutionner votre vie !

Je recherche souvent pour mes articles de blog, mes vidéos ou programmes de formation en ligne des sujets qui pourraient être utiles au plus grand nombre d’entre vous et répondre à des problématiques qui reviennent souvent sur le tapis (d’ailleurs, j’ai créé un petit questionnaire sur mon site www.laurezanella.com où vous pouvez désormais me soumettre vos idées, vos attentes et besoins pour ce qui est des thèmes abordés!)

Et aujourd’hui, j’ai eu envie de faire quelque chose de différent des publications habituelles pour vous inviter à passer à la mise en pratique directement.

Ce que je partage avec vous dans cet article est un processus que j’utilise systématiquement lorsque j’ai un nouveau projet et qui fait que la partie limitante de notre mental n’a plus aucun espace pour planter sa tente et nous barrer la route !

Ici, le but du jeu est de démonter tout élément qui pourrait représenter un obstacle et d’ouvrir les unes après les autres, chacune des portes qui vont nous permettre de concrétiser ce qui nous tient à cœur.

Ces 12 questions, si vous prenez simplement un peu de temps pour vous les poser et y répondre, vont véritablement révolutionner votre vie et donner un sérieux coup de boosteur à vos projets !

Je vous propose de laisser tout jugement de côté au sujet des réponses et de simplement expérimenter pour voir ce qui va en ressortir 🙂

Vous me suivez ?



Question 1 : Est-ce que je sais clairement ce que je veux ?

Si la réponse est non, le but de cette première étape est de clarifier ce que vous voulez vraiment et d’être précis à ce sujet. De la même façon que lorsque vous prenez votre voiture, vous savez la plupart du temps de façon claire et exacte où vous allez vous rendre, plus vous allez percevoir clairement la destination à atteindre au niveau de vos objectifs, et plus le chemin pour vous y rendre sera direct.

Si ça manque de clarté, vous allez faire des zigzags, perdre du temps et de l’énergie, et sans doute vous cogner dans un ou deux obstacles (voire plus) en cours de route.

Autant donc déterminer dès le départ ce que vous voulez et vérifier qu’il n’y a pas d’ambiguïtés dans votre intention.

Exemple classique :

X : Je veux plus d’argent…

L’Univers : Ok, voilà 50 centimes de plus 🙂

X : Quoi ? Tu déconnes ! J’ai dit que je voulais plus d’argent !

L’Univers : Oui… J’ai bien entendu. Tu as plus d’argent ! Tu as 50 centimes de plus désormais 🙂

Vous voyez l’importance de la précision. Prenez toujours le temps de faire le point sur ce que vous voulez réellement tout en évitant de « formuler vibratoirement » quelque chose qui ne veut rien dire. Soyez précis, c’est important !

Et si à la question : « Est-ce que je sais clairement ce que je veux ? » vous répondez Oui, faites la même chose que si vous aviez répondu Non et posez votre intention de façon claire et précise, car bien souvent, on sait dans les grandes lignes ce que l’on veut, mais quand on nous demande de décrire la chose en détail, on entend des « Euhhhhhhhhh…. » qui indiquent que ce n’est pas si clair que ça.



Question N°2 : Comment je me sens lorsque je pense à mon objectif ?

Le but ici est de prendre la température de votre positionnement intérieur. Si vous vous sentez bien, c’est que votre esprit se tourne la majorité du temps vers du positif, vers la confiance, la joie et tout ce qui va avec. Vous êtes donc en train d’attirer à vous ce que vous désirez.

Si vous vous sentez mal, il y a fort à parier que vous avez de nombreux doutes quant au fait que vous pouvez réellement concrétiser ce qui vous tient à cœur, ou alors, vous êtes focalisé sur le manque, l’absence actuelle de ce que vous désirez, et vous ne pouvez tout simplement pas l’attirer à vous ainsi.

En voyant comment vous vous sentez quand vous pensez à votre objectif, vous avez déjà une idée plus claire de ce qui va être à travailler.



Question N°3 : Quelles sont les pensées que j’entretiens la majorité du temps par rapport à mon objectif ?

Quel que soit l’objectif que vous visez ou ce que vous avez envie de voir bouger dans votre vie, vous ne pourrez pas atteindre votre but si vous pensez constamment à ce qui va à l’opposé de votre but.

Vous ne pouvez pas être en parfaite santé si vous pensez constamment à la maladie.

Vous ne pouvez pas trouver le grand amour si vous ruminez constamment votre solitude.

Vous ne pouvez pas trouver le job de vos rêves si vous pestez chaque jour contre celui que vous avez actuellement.

Vous ne pouvez pas attirer plus d’argent à vous si vous pensez constamment aux dettes et à la peur du manque d’argent.

Une fois que ce concept est intégré, je vous assure que ça devient vraiment facile de rester centré sur ce qu’on veut vraiment, mais avant d’avoir adopté une habitude à ce sujet, il faut se « taper sur les doigts » un certain nombre de fois et être attentif à ce qui se passe au niveau de nos pensées pour pouvoir se recadrer et ramener constamment notre attention à ce qu’on veut vraiment.

Ça demande des efforts au départ, mais étant donné tous les changements bénéfiques qui en ressortent aussi bien au niveau de notre état moral que de ce qu’on attire à soi d’un point de vue concret, si je devais recommencer 1000 fois je n’hésiterais pas une seconde ! Chaque petit pas de fait rend le suivant plus facile, c’est promis ! Il y a juste à se lancer et à faire de son mieux pour persévérer dans ce sens.

N’oubliez pas non plus que ce que vous faites, vous le faites pour vous. Vous n’avez de comptes à rendre à personne et il est donc inutile de vous juger s’il y a des loupés ou si vous n’y arrivez pas de suite. C’est votre vie, c’est votre avenir. Ce que vous faites, vous le faites pour vous et vos résultats ne regardent que vous. (N’hésitez pas cela dit à les partager avec nous dans l’espace de commentaires, car les victoires des uns, petites ou grandes, aident aussi les autres à gagner en confiance et à se propulser vers le haut :-))

Donc, question importante : Quelles sont les pensées que j’entretiens la majorité du temps par rapport à mon objectif ?

Voyez toujours quelles sont vos pensées dominantes, car c’est ça qui compte, et semez de plus en plus de pensées au sujet de ce que vous voulez vraiment. Chaque graine que vous plantez finira par porter ses fruits !



Question N°4 : Qu’est-ce que je dis aux autres au sujet de mon objectif ?

Ce que vous dites ne fait que refléter ce que vous pensez, aussi, prêter attention à son discours est très important pour vérifier que ce discours parle bien de ce qu’on veut vraiment et non de ce dont on ne veut pas.

De la même façon, le fait d’harmoniser son discours de façon globale, en éliminant les jugements, les critiques et autres propos négatifs ne fera qu’accélérer la matérialisation de ce qu’on souhaite.

Comme le dit si bien Miguel Ruiz dans ses Accords Toltèques : Que notre parole soit impeccable ! Car plus on s’aligne sur une vibration d’amour, de bienveillance et de lumière, et plus on permet au flot de l’Univers de couler librement à travers nous.



Question N°5 : Quels actes concrets j’ai déjà posé pour contribuer à la concrétisation de mon objectif ?

Il s’agit ici de faire le point sur ce que nous mettons en place concrètement pour aller dans le sens de nos aspirations.

Il se peut bien sûr que la réponse soit : Rien ! Inutile de se juger là aussi, ce n’est pas ça qui changera la situation. Par contre, on peut faire quelque chose de plus constructif et choisir un premier petit pas à faire pour avancer vers ce qu’on souhaite créer, vivre ou expérimenter.

Et si nous avons déjà agi, alors on peut déterminer quel sera le pas suivant à accomplir.

Question complémentaire donc : Quel nouveau petit pas puis-je faire pour me rapprocher un peu plus de la réalisation de mon objectif ?

Inutile de faire des bonds de géants. Le plus simple, et le plus efficace, c’est de faire un premier petit pas, qui nous semble accessible, et qu’on sait pouvoir réussir de toute façon. Ça permet de rester motivé, de ne pas perdre son élan en cours de route et d’éviter tout risque de découragement.



Question N°6 : Est-ce que je perçois des obstacles à la réalisation de mon objectif ?

Une nuance importante ici : Il se peut qu’on perçoive des obstacles, mais ça ne veut pas dire pour autant qu’ils nous barrent réellement la route.

En effet, il arrive bien souvent qu’à cause de certaines peurs qui nous habitent, nous cherchions toutes sortes de prétextes, consciemment ou non, pour ne pas avancer en direction de ce que nous désirons pourtant.

Je vous invite à poser toutes vos réponses par écrit, pour l’ensemble du questionnaire d’ailleurs. Ce sera bien plus percutant et vous gagnerez du temps dans votre progression.

Donc : Voyez-vous quelque chose devant vous qui pourrait représenter un obstacle et vous empêcher d’avancer vers la concrétisation de votre objectif, ou tout du moins vous ralentir dans votre cheminement ?

Si non, poursuivez le questionnaire.

Si oui, nouvelle question complémentaire : Quelles solutions puis-je envisager pour surmonter ce(s) obstacle(s) ?

Laissez venir ce qui vient et partez du principe qu’il y a de toute façon des solutions qui vous sont accessibles. Pour trouver, il suffit de chercher, et comme le disait Bob Marley, chaque problème a sa solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème 🙂



Question N°7 : Est-ce que je ressens de la peur en lien avec mon projet / objectif

Si non, poursuivez là aussi.

Si oui, nouvelle question : De quoi ai-je peur au juste ?

Il est important que vous fassiez le tour de toutes vos craintes, petites et grandes, pour pouvoir y faire face et voir que là aussi, si vraiment un jour votre peur devait se concrétiser, vous pourriez là aussi trouver des solutions pour rebondir et continuer à avancer.

Autre point important : On peut avoir peur de l’échec, mais aussi de la réussite !

Dans un cas comme dans l’autre, demandez-vous quelles sont les conséquences fâcheuses que vous imaginez depuis votre emplacement actuel.

Quels sont ces scénarios que vous craignez de voir arriver et qui vous perturbent ?

Quoi que vous puissiez trouver par ici, demandez-vous systématiquement quelles solutions vous pourriez envisager pour remédier aux problèmes imaginés (qui ne prendront d’ailleurs peut-être jamais forme, rappelons-le!) et ne lâchez rien tant qu’il reste la moindre objection provenant du mental.

C’est un choix à faire. Soit vous laissez votre mental prendre le dessus et vous pousser à l’abandon, soit vous décidez que de toute façon vous y arriverez et que rien ne pourra vous arrêter.

À partir de là, peu importent les objections qui peuvent se présenter, vous trouverez de toute façon une parade pour continuer à avancer.



Question N°8 : Qu’est-ce qui est inconfortable pour moi dans cette situation ?

Voyez ici tout ce qui peut créer des hésitations ou un quelconque malaise intérieur.

Ensuite, au lieu de fuir à cause de cette zone d’inconfort, je vous propose de choisir un pas intermédiaire à faire pour sortir en douceur de votre zone de confort, et commencer à vous habituer à ce quelque chose qui vous dérangeait jusque-là.

Voyez une chose importante : Tout ce qui est nouveau est inconfortable. À partir du moment où vous prenez l’habitude de faire quelque chose, ça devient naturel et vous êtes à l’aise pour faire ce que vous avez à faire !

Autant donc passer à la mise en pratique autant que possible et aussi rapidement que possible, mais il n’y a pas besoin de plonger tête la première hors de notre zone de confort.

On peut choisir un premier petit pas là aussi, relativement confortable, mais qui nous rapproche néanmoins de notre objectif.

Par exemple, si vous voulez décrocher un nouveau job et que vous êtes très nerveux à l’idée d’aller passer un entretien pour ce poste, vous pourriez commencer par passer des entretiens pour des postes qui n’ont aucune importance à vos yeux, histoire de vous habituer à passer des entretiens sans toutefois vous mettre la pression par crainte de louper le poste de vos rêves.

Une fois que vous vous sentirez à l’aise en entretien, vous pourrez vous attaquer au poste que vous convoitez et y aller parfaitement serein !

Il y a toujours quelque chose qu’on peut faire, même si ce n’est qu’un tout petit pas, pour créer du mouvement dans nos vies.

Le seul impératif, c’est de faire quelque chose, car on ne peut pas s’attendre à voir les changements désirés arriver si on ne fait rien dans ce sens.



Question N°9 : Est-ce que la direction choisie crée en moi un réel sentiment de joie et d’enthousiasme ?

Il est important de se poser cette question, parce qu’il arrive bien souvent qu’on choisisse un chemin qui n’est pas réellement le nôtre, soit pour satisfaire les attentes de quelqu’un d’autre à notre sujet, ou encore par besoin de reconnaissance, ou autre.

Si vous vous rendez compte que l’objectif que vous visez n’a pas un grand impact émotionnel sur vous, c’est peut-être que la direction que vous voulez emprunter n’est pas encore celle qui vous correspond réellement et qui sera source de magie pour vous.

Vous aurez alors l’opportunité de poursuivre vos recherches en revenant à la Question N°1, jusqu’à ce que vous mettiez le doigt sur LE truc qui fait vraiment chanter votre cœur ! Et peu importe l’âge que nous avons, il n’est jamais trop tard pour créer un changement.

Tant qu’on est en vie, on a le pouvoir de faire changer les choses, car tout part de notre positionnement intérieur.



Question N°10 : Est-ce que mon objectif est vraiment important pour moi ?

Si la réponse est Oui, le fait de vous rappeler à quel point c’est important pour vous vous aidera à rester motivé tout au long de votre cheminement, et pour en remettre une couche dans les périodes de flottement, vous pouvez tout simplement faire le tour de toutes les raisons que vous avez de vouloir ce que vous voulez.

C’est un petit exercice tout simple, mais très puissant pour se remettre en selle ou y rester !

Et si la réponse devait être un Non, vous pouvez là aussi revenir à la Question N°1 pour cibler un objectif qui aura réellement de l’importance à vos yeux. Celui que vous seriez en train de suivre si vous laissiez tomber toutes vos peurs, si vous n’aviez aucun besoin matériel et que vous étiez certain de réussir à 100% !



Question N°11 : Quel est le prix à payer si …

… j’y vais => Ici, vous déterminez s’il y a des « sacrifices » à faire pour obtenir ce que vous désirez et vous vérifiez par la même occasion que vous êtes prêt à en payer le prix, à accepter tout ce qui va avec la réalisation de votre souhait et qui peut parfois être inconfortable.

… je n’y vais pas => Cette fois, vous vous demandez à côté de quoi vous allez passer si vous ne vous lancez pas ! Il s’agit de vous imaginer dans 5, 10 ans ou même à la fin de votre vie, et d’imaginer comment ce serait de ne pas avoir concrétisé ce projet ou réalisé ce rêve… Si ça vous fend le cœur et que vous vous dites que ne pas réaliser cet objectif ce serait comme être passé à côté de votre vie, ça pourra vous donner un élan de motivation supplémentaire et vous aider à faire tomber les barrières qui pouvaient encore subsister. Cette question nous aide à regarder les choses sous un autre angle et peut souvent nous donner le petit déclic manquant pour qu’enfin on s’autorise à y aller.



Question N°12 : Si on me donnait 1 Million d’Euros (ou de Dollars ou autre) pour me lancer là tout de suite, est-ce que je le ferais ?

Cette question est très révélatrice pour ce qui est des barrières liées à la peur qu’on pose soi-même sur le chemin.

Si vous hésitez à avancer vers la concrétisation de votre souhait, que vous avez du mal à passer à l’action, que vous tournez autour du pot pour sortir de votre zone de confort ou autre… Demandez-vous ce que vous feriez si on vous donnait 1 Million pour passer à l’action immédiatement.

Si votre réponse est que vous vous lanceriez sans hésiter, c’est que vous êtes prêt à y aller et que la seule barrière qui vous limite c’est votre peur. Votre peur n’est qu’une projection de votre mental et vous disposez de tout un tas d’outils pour vous en libérer.

Plutôt que d’attendre qu’on vienne vous proposer 1 Million pour faire ce truc que vous hésitez à faire, lancez-vous tout de suite et faites-vous ainsi un merveilleux cadeau à vous-même ! Non seulement vous serez fier de vous, d’avoir osé, mais en plus, qui sait ce qui pourrait en découler…

À vous de jouer !


Ces 12 questions sont extrêmement puissantes et représentent un véritable coup de fouet pour avancer vers la concrétisation de ce qui nous tient à cœur.

Avec un tel outil entre les mains, nous n’avons plus aucune excuse pour ne pas aller au bout de nos projets !

Bien sûr, renoncer parce que ça semble trop compliqué ou que ça nous fait trop peur est un droit que nous avons également… Il n’y a jamais d’obligation de quoi que ce soit.


La question est de savoir ce qui compte le plus à vos yeux (en voilà encore une :-)) : rester dans du confortable, ou être vraiment heureux et vivre une vie exaltante ?

Si vous choisissez l’option 2, alors utilisez ces questions autant que possible, et ne lâchez rien. Vous ne pouvez tout simplement pas ne pas y arriver si vous persévérez et si vous travaillez main dans la main avec l’Univers.

Alors à vous de jouer maintenant.

Ces 12 questions m’ont déjà aidé à réaliser avec succès un grand nombre de mes projets, et j’espère qu’elles vous permettront d’en réaliser bien plus encore !

N’hésitez pas à partager vos réflexions ou vos expérimentations à ce sujet dans l’espace de commentaires tout en bas de page.



En vous souhaitant une excellente journée à tous.

  À bientôt !

    Laure 🙂



+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks


 

 

 


 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

8 Comments

  1. Jeanne

    30 mars 2016 at 18:42

    Merci pour tous ces conseils Laure, c’est comme une nourriture spirituelle qui me permet de «réparer» certains chemins que j’ai choisi de prendre lorsque j’étais dans l’ignorance de ma puissance créatrice. Je pense que ça vaut la peine de refaire le chemin en y écartant les roches et en y semant les fleurs. Bonne journée. 🙂

    • Laure Zanella

      30 mars 2016 at 20:13

      Je confirme, ça en vaut vraiment la peine 🙂 Je vous souhaite de belles découvertes sur ce nouveau chemin ! Avec mes meilleures pensées

  2. Isabelle

    31 mars 2016 at 10:27

    Bonjour Laure,

    Merci pour ce nouvel article plein de promesses pour qui sait clarifier son objectif. En vous lisant, cela m’a permis de ressentir où je voulais aller, ce bien-être qui fait vibrer à l’intérieur. Bonne et belle journée à vous.

    • Laure Zanella

      1 avril 2016 at 16:07

      Et merci pour votre message Isabelle ! Avec mes meilleures pensées 🙂

  3. Josiane

    31 mars 2016 at 11:05

    Bonjour Laure, merci infiniment pour tous ces conseils. Je vais donc me mettre plus serieusement à répondre à toutes ces questions et à analyser plus en profondeur les réponses que j’aurais formulé. C’est trés interessant et je pense que ça vaut la peine de tenter l’expérience. En effet, je pense que dans mon objectif, tout n’est pas calme, net et précis. Il y a à peine dix minutes, mon fils me demande si je veux un chien car sur une annonce, quelqu’un en donne un et de plus ce chien correspond à celui que j’aimerais avoir. Ma réponse fut : quand j’aurais une maison, j’aurais un chien. Mon fils me dit ce qui veut dire que tu n’auras jamais de chien. Sa réponse m’a fait réfléchir sur la façon dont j’ai formulé ma réponse. Je vais donc y réfléchir de plus prés. Merci beaucoup Laure pour tout. Passez un excellent jeudi. A bientot 🙂

    • Laure Zanella

      1 avril 2016 at 16:09

      Bonjour Josiane,

      Les autres nous servent bien souvent de miroir pour nous aider à regarder dans la bonne direction. Il suffit d’écouter et de regarder au-delà de la façade qui se présente à nous, et visiblement, ça a été productif pour vous étant donné la suite de l’histoire 🙂 Avec mes meilleures pensées

  4. Josiane

    31 mars 2016 at 14:06

    Rebonjour Laure, entre mon 1er message et celui-ci il s’est passé 3heures. Mon petit témoignage que l’Univers fait des miracles. Mon fils c’est absenté et il y a quelques minutes j’ai reçu un appel téléphonique de lui , il m’a annoncé qu’il est parti chercher ce chien. J’espérais tant ce chien depuis si longtemps, pour moi, c’est magique……Pas besoin d’attendre d’avoir une maison pour avoir un chien. Ca fait du bien ainsi que pour la suite. Belle aprés-midi, à bientot 🙂

    • Laure Zanella

      1 avril 2016 at 16:16

      Exactement ! Il y a toujours des solutions et des aménagements possibles, et voilà une jolie nouvelle aventure qui commence 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *