20% de ce que vous faites provoque 80% de vos résultats … Et si on détournait cette loi à notre avantage ?

By on 11 janvier 2016

Crédit photo : Pixabay.com

Crédit photo : Pixabay.com

 

20% de ce que vous faites provoque 80% de vos résultats … Et si on détournait cette loi à notre avantage ?

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de ce principe qui dit que 20% de ce que vous faites provoque 80% des résultats que vous obtenez. Cette loi s’appelle le principe de Pareto ou encore la règle des 80-20 et est fort utile lorsqu’on souhaite augmenter sa productivité… mais aussi pour se recentrer sur ce qui est essentiel pour nous.

Le fait est que notre passage actuel sur Terre a une durée de vie limitée, aussi, a-t-on vraiment envie de perdre ce temps si précieux à agir pour n’obtenir que peu de résultats ? Ou préfère-t-on utiliser notre temps de la façon la plus constructive possible et profiter de celui que nous allons économiser pour faire ce que nous aimons vraiment ?

À chacun de décider.

J’aimerais quoi qu’il en soit aujourd’hui vous parler de cette fameuse loi des 80-20 qui est très précieuse à bien des niveaux, et que je vous propose ici d’appliquer d’une façon inhabituelle.

 

Principes de bases

Généralement, on se sert de cette loi du 80-20 en marketing ou dans d’autres aspects du plan professionnel pour faire du tri entre ce qui est constructif ou non.

En faisant l’inventaire des différentes actions posées, on se rend compte qu’il y a environ 20% de nos actions qui nous mènent à 80% des résultats que nous obtenons, y compris en gains financiers, et les 80% restant ne sont que de « petites » actions, parfois nécessaires certes, mais qui ne nous conduisent qu’à 20% des résultats obtenus !

La clé est alors de se concentrer sur les 20% les plus productifs dans notre démarche pour développer notre activité.

 

Détournons la chose !

J’ai regardé ce matin une vidéo d’Olivier Roland sur la productivité, et il disait en gros qu’en fait, durant 20% de notre temps de travail, nous travaillons vraiment, de façon constructive, et les 80% qui restent sont passés à « bricoler », à procrastiner et à s’occuper de toutes sortes de façons en cherchant à se convaincre qu’on travaille vraiment, parce que nous cherchons en réalité à fuir l’ennui.

Je vous ai parlé il y a peu du fait de se confronter au vide intérieur et de toutes les stratégies que nous avons tendance à employer pour ne pas avoir à le regarder, et on revient ici au même point.

J’aimerais ici détourner les propos d’Olivier en parlant de la joie.

Appliquons cette règle des 80-20 en ce qui concerne notre bonheur personnel : 20% de ce que nous entreprenons génèrent 80% de la joie que nous ressentons, et les 80% restant de nos actions n’aboutissent qu’à 20% de la joie qui nous habitent (quand cette joie est effectivement là bien sûr).

Étant donné le niveau de bonheur général dans notre société, ça ne représente pas beaucoup de joie au final. Bien souvent, notre état d’esprit tourne autour de l’ennui, de la frustration, du ressentiment ou tout ce qui représente l’absence de joie.

Ça signifierait qu’il y a une toute petite portion de nos actions (20%) qui crée vraiment de la joie en nous.

Je vous invite à observer quelque peu votre vie au stade actuel et à vous demander si ça vous semble cohérent.

Il est possible que le pourcentage ne soit pas exactement celui évoqué ici, mais quand je vois les principales demandes faites en consultation de coaching individuel, je me dis que ces chiffres doivent être assez proches de la réalité.

 

À la loupe !

Que se passerait-il si nous décidions de prendre une loupe et de concentrer notre attention sur ces 20% de nos actions qui créent 80% de notre joie quotidienne et que nous choisissions de multiplier cette portion là pour que nos actions sources de joie prennent beaucoup plus de place dans nos vies ?

  • Ça voudrait dire que la récolte de joie quotidienne serait beaucoup plus abondante.
  • Ça voudrait dire que nous serions beaucoup plus heureux globalement.
  • Ça voudrait dire que nous ressentirions beaucoup moins de frustration, de stress, de tensions, etc.
  • Ça voudrait dire que nos relations avec les autres s’amélioreraient elles aussi, puisque nous serions plus ouverts et plus lumineux.
  • Ça voudrait dire que notre champ vibratoire serait bien plus positif et inviterait alors dans notre expérience de vie beaucoup plus de belles expériences.
  • Ça voudrait dire que nous serions de plus en plus heureux, et que ce nouveau positionnement créerait une spirale de joie, ricochant par la même occasion sur tous ceux qui gravitent autour de nous !

Vous imaginez un peu le tableau ? Alors peut-être que donner plus de place à ces actions source de joie peut nous sembler compliqué, parce qu’il y a tout un tas de choses que nous pensons être obligés de faire pour subvenir à nos besoins quotidiens, mais pourquoi ne pas commencer par un premier petit pas, puis un autre, et voir ce que ça donne au final ?

À chacun de tracer sa route comme il l’entend, mais la vie est-elle vraiment censée être un parcours du combattant, ou est-elle censée être une expérience joyeuse ?

À vous de décider, et d’agir en conséquence !

 

Et si vous souhaitez partager avec nous tout ce qui est source de joie pour vous, rendez-vous dans l’espace de commentaires tout en bas de page !

 

Belle journée à tous et à bientôt !

Laure

 

+ D’infos sur Laure :

Guidance spirituelle – Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site 

 


 

Découvrez les derniers arrivants en éditions papier !

Cliquez sur les couvertures ci-dessous pour accéder à l’ouvrage sur Amazon.fr

(Egalement dispo sur tous les autres sites Amazon – Edition papier et Kindle)

Liste complète des ouvrages de Laure en cliquant ICI !

 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

2 Comments

  1. Jeanne

    11 janvier 2016 at 19:14

    Bonjour Laure, j’ai passé la majeure partie de ma vie à essayer de résoudre les problèmes des autres en plus des miens. Ce qui est source de joie pour moi aujourd’hui c’est de me rendre compte qu’à force de me concentrer sur des personnes à problèmes, je les attirais autour de moi. Et je n’ai jamais été capable de croire que les bonnes personnes, lumineuses, existent. Ça m’a rendue solitaire. Donc, ma source de joie aujourd’hui, c’est vous. Merci d’exister Laure. 🙂

    • Laure Zanella

      11 janvier 2016 at 19:50

      Merci infiniment pour votre message Jeanne. Puisqu’à présent la porte est ouverte à une nouvelle perception de la vie, vous pouvez aussi inviter dans votre expérience de nouvelles sources de bien-être et d’enthousiasme, et c’est de toute façon ce qui se passe quand on fait confiance à la Vie et à son propre pouvoir créateur. Avec mes meilleures pensées 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *