Accepter ses émotions pour retrouver la responsabilité de sa vie

By on 10 août 2015

 

16-00-04-318_640[1]

A travers cet article je vais vous faire part d’une anecdote que j’ai vécue afin de décrire les émotions qui peuvent découler d’un simple moment de notre quotidien, et peuvent nous permettre de déjouer le pouvoir des sentiments négatifs et de les transformer!

Je me suis basée sur le fameux triangle dramatique de Stephen KARPMAN (Psychologue Américain) décrivant le jeu de rôle très souvent présent dans nos relations avec les autres à savoir : la victime, le bourreau et le sauveur.

C’est donc par une belle journée que commence mon histoire, je suis en ville et me rends au rendez-vous que j’ai donné à un ami. Je précise que cette personne vit une situation personnelle délicate au niveau financier, détail qui va prendre son importance plus tard dans mon récit…

Nous nous retrouvons donc et dans un premier temps nous nous sommes assis à une terrasse de café pour nous rafraîchir. Connaissant sa situation j’ai tout naturellement offert de régler les consommations.

Par la suite, j’ai émis l’intention de faire un peu de shopping et me suis offert une paire de chaussure. L’après-midi se passe, nous terminons notre rendez-vous et rentrons chacun chez nous.

Nous nous sommes revus quelques jours plus tard et la quelle ne fut pas ma surprise lorsque mon ami est revenu sur cette fameuse après-midi en des termes surprenants….

Je me suis vue reprocher le fait que j’avais fait exprès de dépenser de l’argent sous ses yeux et que je n’avais pas à payer les rafraîchissements pour faire croire à ma bonne conscience. De toute évidence j’avais touché un point sensible chez mon ami et avec le recul je me suis rendue compte de certains comportements que nous avons eu l’un et l’autre de façon inconsciente.

J’ai, de mon côté, joué le rôle de sauveur en prenant en charge la responsabilité des boissons. Bien évidemment mon intention première n’était pas de me donner de l’importance ou de rabaisser mon ami. Seulement peut-être qu’en communiquant sur mes réelles intentions j’aurais pu éviter ses reproches.

Comment?

Au travers d’une phrase telle que « Je connais tes soucis actuels et te propose de t’offrir les rafraîchissements mais si cela te gêne tu n’es pas obligé d’accepter »

Avec ce genre de discours je me positionne de façon neutre et propose un « cadeau » sans aucune obligation d’accepter et laisse à mon ami le choix et la possibilité d’exprimer ses sentiments et/ou frustration. Je rentre alors dans un cadre différent qui permet le dialogue et la compréhension.

Le fait est que si cet ami m’a reproché cela c’est qu’il a certainement en lui une souffrance face à cette situation et qu’en me positionnant en sauveur je ne l’ai pas responsabilisé mais infantilisé.

Par la suite j’ai ressenti de la culpabilité par rapport à l’achat de mes chaussures sans me soucier du sentiment de mon ami. Qui ici en me le reprochant se fait passer pour victime. Hors quelle est ma responsabilité face à sa situation? Aucune!

Je ne suis en aucun cas responsable du fait que cet ami n’ai pas d’argent ou de travail. Je peux en tant que proche le conseiller et l’encourager vers des solutions mais je ne peux pas le faire à sa place. Nous savons que pour reprendre les rênes de sa vie nous sommes le seul décisionnaire! C’est pourquoi mon sentiment de culpabilité n’a pas duré bien longtemps.

En revanche si mon ami avait exprimé sa difficulté face à sa situation et m’avait informé que cela le gênait de faire les magasins nous aurions trouvé une autre occupation.

La fait est que nous sommes tous responsables de notre vie et personne mis à part nous mêmes ne peut changer notre situation ou ce que nous vivons.

En exprimant nos émotions et sentiments clairement nous avons le pourvoir de déjouer ce jeu de rôle parfois inconscient. L’échange et la communication fera que nous nous retrouverons d’égal à égal, deux être humains qui vivent des situations différentes et des émotions différentes.

Il existe aujourd’hui de nombreuse solutions pour retrouver un système de communication sain avec notre entourage comme le coaching par exemple.

Alors n’ayez pas peur de ressentir et d’exprimer vos émotions ce qui vous permettra aussi de vous en libérer!

Béatrice

 


En savoir plus sur les prestations de Béatrice Grémillot :

=> Accédez à sa page sur :  www.lacleestenvous.fr

 

 

 

About Béatrice Grémillot

Coach de Vie et Conseils en Développement Personnel - Pour accéder à l'ensemble de mes prestations, suivez ce lien : http://www.lacleestenvous.fr/coaching-accompagnement/beatrice-gremillot-coaching-de-vie/

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *