Cette clé si précieuse quand on veut vivre le Grand Amour…

By on 30 septembre 2016

 

Crédit photo : artisticfilms - Pixabay.com

Crédit photo : artisticfilms – Pixabay.com

Cette clé si précieuse quand on veut vivre le Grand Amour…

Il y a quelques jours, j’ai publié une petite vidéo sur Facebook pour évoquer LA clé qui, selon moi, est la plus importante à mettre en pratique quand on veut vivre le grand amour… Vous avez été nombreux à y réagir, et comme je suis tombée le lendemain sur une autre vidéo en anglais cette fois qui transmettait exactement le même message, je me suis dit qu’il pourrait être bon de creuser le sujet plus en profondeur à l’écrit cette fois 🙂

Trouver l’Amour avec un grand A n’est pas une question ni de destin ni de chance. Il n’est pas écrit quelque part que certains auront la chance de vivre une relation extraordinaire et que d’autres devront passer toute leur vie dans la demi-mesure, en expérimentant la souffrance et l’échec à répétition.

Comme pour tout, le fait de trouver l’amour à l’extérieur de soi ne dépend que d’une chose : Ce qu’on vit à l’intérieur de soi…

Et pour pouvoir créer un couple merveilleux à l’extérieur, c’est d’abord avec vous-même que vous devez construire ce genre de couple, car comme l’a si bien dit Iyanla Vanzant dans la 2nde vidéo dont je vous ai parlé, si vous ne voulez pas être avec vous-même, qui alors le voudrait ? C’est par là qu’il faut commencer et c’est le thème que nous allons aborder aujourd’hui 🙂

 

 

Faisons le point

Dès lors qu’on nous met cette évidence sous les yeux, elle semble couler de source, pourtant, jusqu’à ce que ce soit le cas, il n’est pas si évident que ça de comprendre que tout part de nous…

Très souvent, on se dit que c’était juste la malchance, qu’on est tombé sur la mauvaise personne… Alors on continue de chercher et on se dit que cette fois ce sera peut-être la bonne.

On fait une nouvelle rencontre, ça semble beaucoup mieux que la fois d’avant, et on se dit ça y est… Puis les ennuis reviennent et on se sent encore plus las que la fois précédente.

Le scénario se répète un certain nombre de fois, et parfois même durant toute une vie…

À force, pendant que certains continuent de croire que c’est juste un problème de « tri », d’autres commencent à se demander si le problème ne pourrait pas se situer ailleurs, et les réponses commencent alors à se dessiner.

Ça prend parfois du temps, mais dès lors qu’on commence à chercher, il n’est pas possible de faire autrement que de finir par trouver.

Il existe toutes sortes de méthodes pour travailler sur soi, toutes sortes de chemins pour nous permettre d’évoluer et de sortir des pièges du passé. Il existe aussi une infinité de façons de l’expliquer, mais le point vers lequel on revient toujours, quelle que soit la voie empruntée, c’est que le seul moyen finalement d’attirer à soi le Grand Amour, c’est de commencer par vivre ce Grand Amour avec soi

 

 

Tout commence par là…

Si nous n’apprécions pas notre propre compagnie, que nous nous ennuyons avec nous-mêmes et que nous n’arrivons pas à être bien seuls face à nous-mêmes, comment serait-ce possible que les autres ressentent quelque chose de différent à notre sujet ?

Peut-être qu’eux aussi seront tout aussi mal à l’aise… Peut-être qu’ils s’ennuieront, qu’ils chercheront à faire quelque chose à tout prix pour remplir le vide, plutôt que de pouvoir rester juste là, face à nous, en étant bien…

Pourrait-on seulement le leur reprocher ? Parce que finalement, nous sommes entièrement d’accord avec eux et ressentons la même chose à notre propre sujet…
Avant de vouloir susciter l’intérêt d’un autre, pourquoi ne pas partir à la rencontre de soi-même et commencer à se demander ce qu’il y a à apprécier juste là ?

Pourquoi ne pas ouvrir les yeux et commencer à regarder vraiment toute la magie qui se trouve déjà là ?

Si vous vous sentez mal à l’aise avec vous-même, plutôt que de passer votre temps à fuir votre propre personne à travers toutes sortes d’occupations, pourquoi ne pas observer concrètement votre malaise et vous demander pourquoi vous vous sentez comme ça…

Y a-t-il un quelconque danger à être avec vous-même ? Non.

Est-ce désagréable d’être seul avec vous-même ? Eh bien, si vous passez votre temps à vous critiquer et vous blâmer, ça peut effectivement être le cas et vous avez alors la possibilité de commencer à faire un autre choix pour que votre propre compagnie devienne agréable et confortable…

 

 

 

Créer le changement

Qu’est-ce que vous appréciez lorsque vous êtes avec d’autres personnes ? Le fait de partager, d’échanger, de rire ?

Pourquoi ne pas commencer à le faire avec vous-même ? 🙂

Quels sont les sujets de conversation qui font que vous trouvez vraiment chouettes ces moments passés avec d’autres ?

Savez-vous que vous pourriez aussi concentrer votre attention sur ces mêmes sujets et rire avec vous-même en y repensant sans avoir besoin de quelqu’un d’autre pour ça ?

Certaines personnes me diraient peut-être : « Mais je ne vais pas commencer à me parler à moi-même et à rire tout(e) seul(e). » Pourtant, il ne semble pas dérangeant pour ces personnes-là de se parler à elles-mêmes quand il s’agit de se juger et de se condamner. Elles expriment de la colère envers elle-même, du mépris et des tas d’autres choses tout aussi pesantes… Et pourtant, elles se sentent mal à l’aise à l’idée de se raconter des histoires amusantes ou joyeuses et de rire avec elles-mêmes…
Elles trouvent donc qu’il est juste de s’adresser à soi-même lorsque c’est négatif et pesant, et bizarre ou pas normal de le faire quand ça fait du bien ?

Pouvez-vous m’expliquer sur quelle planète nous vivons ? 🙂

Toutes ces choses agréables qu’on vit dans nos échanges avec les autres peuvent être vécues aussi dans nos échanges avec nous-mêmes ! Nous ne sommes pas obligés de rester dans notre bulle, fermés et silencieux lorsque nous sommes seuls.

Un moment avec soi-même peut vraiment être quelque chose de très joyeux, et rien ne vous empêche de partager avec vous-même toutes sortes d’activités sympas et amusantes.

Il y a tellement de gens qui vivent la solitude comme un calvaire ou une punition, mais c’est en fait une extraordinaire occasion de se découvrir soi-même et de faire connaissance. Qu’est-ce qui vous empêche d’aller vous installer dans ce petit café où vous allez parfois avec d’autres, d’aller au cinéma, au restaurant ou de faire des tas d’autres choses seul avec vous-même ?

Et quand on commence à s’attarder dans cette direction, on finit par se rendre compte que c’est très agréable de passer un moment avec soi-même…
Si vous ne vivez pas ces moments avec votre propre personne de cette façon, demandez-vous pourquoi… Êtes-vous d’humeur bougonne ? Qu’est-ce qui pourrait vous empêcher de faire changer ça ? Repensez au plus gros fou rire dont vous vous souvenez, regardez un film qui vous fait vraiment rire ou faites autre chose qui va vous changer les idées, et commencez ainsi à apprécier votre propre compagnie.

 

 

 

S’aimer soi-même d’abord…

Pour trouver le Grand Amour à l’extérieur de vous, vous devez commencer à vivre ce Grand Amour à l’intérieur de vous et vous donner à vous-même ce que vous souhaitez recevoir d’un autre…

Soyez doux avec vous-même et traitez-vous comme vous traiteriez l’élu(e) de votre cœur une fois le moment venu. Pourquoi donneriez-vous tout cet amour à un autre tout en vous oubliant vous-même ?

L’amour n’existe pas en quantité limitée dans notre cœur. Il grandit à mesure que nous l’offrons et il y en a toujours plus à partager.

Donnez-vous en à vous-même d’abord, autant que vous pouvez, et observez ce qui se passe alors au-dehors.

Plus vous allez apprendre à vous aimer, plus vous allez apprécier votre propre compagnie, et plus vous allez voir s’exprimer cette appréciation à l’extérieur de vous.

Vous avez des défauts ? Ça tombe bien, nous en avons tous ! Est-ce que ça pourrait empêcher quoi que ce soit ? Non… À partir du moment où vous commencez à accueillir ce que vous appelez « défaut » comme une partie de vous plutôt que de le voir comme quelque chose qui ne devrait pas être là.
C’est exactement le même principe que lorsque je vous parlais de « zébritude ». Quand j’ai commencé à voir ma singularité comme une simple caractéristique faisant partie de moi comme la couleur de mes yeux, ma taille ou n’importe quoi d’autre, c’est là que j’ai pu commencer à m’accepter vraiment et à m’aimer.

Il en va de même avec tout ce qui fait que nous sommes nous… Un défaut c’est quoi ? Une simple caractéristique qui fait partie de qui nous sommes.

Pourquoi lui colle-t-on une étiquette négative ? Seulement parce que d’autres nous ont dit que c’était quelque chose de mauvais et nous y avons cru. Mais est-ce réellement négatif pour autant ? Prenez vraiment le temps de vous poser la question 🙂
Aujourd’hui, quand on me demande quels sont mes défauts, je n’arrive plus à répondre à cette question (et quel bonheur de s’en rendre compte !)… À une époque j’aurais probablement parlé de ma sensibilité, du fait que je suis têtue comme une mule, que je suis très franche et directe ou d’autres choses encore…

Maintenant, j’aime chacun de ces aspects, parce que c’est tout ça qui fait que je suis moi. Si ça ne plaît pas à certaines personnes, ça n’est pas mon problème. Ce que les autres pensent de moi ne regarde qu’eux.

J’aime qui je suis et pour rien au monde je ne chercherais à changer quoi que ce soit parce qu’on me dit que ça ne convient pas…

Pendant longtemps j’ai été extrêmement mal dans ma peau et je détestais ma propre personne, alors vous voyez, je ne suis pas née comme ça… J’ai simplement commencé à regarder par moi-même plutôt que de me fier aux jugements du dehors, j’ai travaillé sur moi bien sûr, lu des tonnes de livres et utilisé toutes sortes de méthodes pour créer des changements, j’ai réfléchis à qui je suis et j’ai fini par me trouver moi-même.

Si j’y suis arrivée, vous le pouvez aussi. Laissez-vous simplement le temps de faire le chemin et continuez à avancer en gardant votre objectif en vue.

Si vous voulez vraiment changer, que vous voulez vraiment faire tomber les barrières qui vous empêchent pour l’heure de vous aimer pleinement, sachez que c’est possible !

Vous ne voyez peut-être pas encore le chemin pour le moment, mais il existe néanmoins. Faites simplement un pas à la fois, et partez à la rencontre de vous-même, car c’est une formidable expérience à vivre.

Et pour conclure sur notre sujet du jour, plus vous allez vous aimer vous-même, plus vous allez voir ce même amour se manifester à l’extérieur de vous, dans toutes les relations que vous vivrez alors…

Il n’est inutile de vous affoler en vous disant que vous ne trouverez peut-être jamais le Grand Amour… continuez simplement de créer ce genre d’Amour avec votre propre personne, et inévitablement, il finira par se manifester au-dehors et peut-être même beaucoup plus vite que ce que vous pourriez imaginer…


Qu’avez-vous à perdre à continuer d’essayer ? Vous ne pouvez en fait qu’améliorer ce qui est déjà, alors pourquoi ne pas tenter l’expérience et voir où ça pourrait vous mener ? 🙂

À vous de décider.


Je vous envoie à tous mes meilleures pensées et vous souhaite une bien jolie journée

Laure

 

Coups de pouce sur ce thème : Programme subliminal « Enfin Heureux à 2 »Formation en ligne accompagnée « La loi d’attraction et les relations »

 

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks

Formations accompagnées en ligne et outils subliminaux « Transformez votre vie »


 

 

 


 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

2 Comments

  1. Delphine

    30 septembre 2016 at 13:50

    Merci pour ces replay

  2. Pingback: Un exercice très simple pour booster son estime de soi ! | Transformezvotrevie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *