Comment apprendre à s’aimer soi-même

By on 4 octobre 2016

 

Crédit photo : Unsplash - Pixabay.com

Crédit photo : Unsplash – Pixabay.com

Comment apprendre à s’aimer soi-même

Une question qui revient souvent sur le tapis ces derniers jours est : Comment fait-on pour apprendre à s’aimer soi-même ?

L’amour de soi est en effet quelque chose d’extrêmement important, car à mon sens, c’est la clé qui ouvre toutes les portes.

Ne pas s’aimer (ou pas suffisamment) veut dire qu’une part de nous s’estime indigne du meilleur… Et ça veut dire que sans le vouloir, on ne permet pas à ce qu’il y a de plus cher à nos yeux de se manifester dans notre vie.

Ça implique l’amour évidemment, que ce soit dans un couple ou dans nos relations en général, un job épanouissant, l’abondance financière et matérielle, une parfaite santé et bien d’autres choses encore.

Si vous ne vous aimez pas vous-même, ça revient à brandir un grand panneau sous le nez de l’Univers en lui disant : « Garde toutes les bonnes choses pour d’autres, car moi je ne les mérite pas… » Vous voyez un peu le tableau ?

L’amour de soi est vraiment quelque chose d’essentiel, car non seulement ça nous donne accès aux plus belles expériences qui soient, mais en plus, ça nous permet d’être vraiment heureux à l’intérieur et de commencer à vraiment apprécier à chaque instant la compagnie qui est la nôtre….

Alors explorons ce thème aujourd’hui et voyons comment faire pour apprendre à s’aimer soi-même…

 

 

 

Commencer quelque part

L’amour de soi n’est pas quelque chose qui peut s’installer en un claquement de doigts. Il ne s’agit pas d’appuyer sur un bouton et de voir subitement notre perception de nous-mêmes se transformer pour se dire « Ca y est, je m’aime enfin ! »

C’est plutôt un chemin à faire, un voyage à accomplir, quelque chose qui se fait étape par étape, avec parfois de longues pauses pour reprendre son souffle, jusqu’à ce qu’on se sente prêt à repartir.

Il y aura des moments où on aura le sentiment de patauger et de ne pas avancer, parfois même on aura l’impression d’être revenu en arrière dans nos anciens modes de fonctionnement, mais c’est un voyage qu’il est pourtant tellement bon d’entreprendre, parce que je crois qu’il n’y a rien qui apporte un tel sentiment de liberté que de s’aimer vraiment soi.
S’aimer veut dire s’accepter pleinement, y compris dans ses moins bons côtés. Ça veut dire s’autoriser à dire non, à poser ses limites quand c’est nécessaire. Ça veut dire aussi ne plus accepter quoi que ce soit qui ne correspond pas à ce à quoi on aspire réellement pour soi.

Ça veut dire ne plus se contenter de demi-mesures et aller chercher le meilleur pour soi, en sachant qu’il est pleinement mérité et qu’il est tout naturel qu’on aille le chercher.

S’aimer c’est aussi ne plus se préoccuper du regard des autres, ne plus chercher à entrer dans le moule, et s’autoriser à être vraiment soi, dans l’authenticité et la joie.

Alors comment fait-on pour atteindre cet état d’esprit là ? Eh bien, il faut commencer quelque part, de là où on est, avec les moyens du bord… Et il ne s’agit pas nécessairement de vivre des expériences très compliquées…

 

 

En toute simplicité

On pourrait par exemple commencer par des choses aussi simples que de se sourire dans le miroir, plutôt que de se regarder sourcils froncés, comme pour se dire « Encore celui/celle là ! ».

Si vous rencontriez dans la rue une personne que vous appréciez, vous lui offririez votre sourire, n’est-ce pas ? Pourquoi ne pas vous l’offrir à vous-même ? Ce serait un excellent début.

Souriez-vous autant qu’il est possible de le faire, à chaque fois que vous croisez votre reflet quelque part, ou même quand vous ne vous regardez pas. Souriez, juste comme ça, pour vous, parce que ça fait du bien, à vous autant qu’à ceux qui sont autour de vous.
Une autre étape à franchir pourrait être de vous parler à vous-même avec plus de douceur, de commencer à vous traiter aussi bien que vous le feriez avec une personne que vous aimez.

Là encore, quand vous vous trouvez face à quelqu’un que vous aimez, vous adoptez tout naturellement une posture beaucoup plus douce, aimable et agréable, non ?

Alors pourquoi ne pas faire la même chose juste pour vous ?

Soyez aussi doux que possible envers votre propre personne, et rappelez-vous que quoi que vous viviez, vous faites au mieux en fonction de qui vous êtes aujourd’hui, de tout ce que vous avez appris, de vos blessures et vos cicatrices.

La personne que vous êtes aujourd’hui est la seule personne que vous pouviez devenir en fonction de tout ce qui a construit votre chemin jusqu’ici. Que vous aspiriez à évoluer encore plus est une chose, mais est-ce que ça devrait vous empêcher de déjà apprécier la personne que vous êtes aujourd’hui ?

 

 

 

Pourquoi ne s’aime-t-on pas ?

Le manque d’amour de soi peut provenir de multiples sources. Peut-être que nous avons entendu pendant longtemps des messages dévalorisants à notre égard, ou que nous n’avons tout simplement pas entendu de messages valorisants, alors nous avons cru que nous ne le méritions pas, et nous en avons tiré la conclusion que nous n’étions pas une bonne personne, que nous n’étions pas suffisant, pas à la hauteur, etc., pour pouvoir être aimé pleinement.

Peut-être aussi que nous avons observé des adultes autour de nous se critiquer et se juger en permanence, alors que nous-mêmes ne percevions que du bon en l’autre… Nous avons alors fini par associer « normalité » à « nullité » ou encore à « laideur » et nous l’avons projeté sur notre propre personne.
Beaucoup de gens de nos jours souffrent d’un grand manque d’estime de soi, mais nous avons la chance de vivre à une époque où toutes les portes sont ouvertes pour aller vers une perception plus juste de soi, et nous disposons de tout ce dont nous pourrions avoir besoin pour progresser dans ce sens-là.

Alors peut-être qu’apprendre à s’aimer pourrait vous sembler difficile en fonction de ce que vous vivez aujourd’hui, mais comme pour tout, il est inutile de débattre durant des heures sur la théorie… Le meilleur moyen de voir arriver des résultats est de se lancer, de là où on est, et de faire quelque chose de concret pour sortir des automatismes en place tout en semant de nouvelles petites graines créatrices de changements.

 

 

Remettre en question ses pensées

Je crois qu’il est tout aussi important d’ailleurs d’apprendre à remettre en question ses pensées. Peut-être que les jugements du passé vous trottent encore en boucle dans la tête : « Tu n’es pas capable de… » « Tu ne pourras jamais ceci ou cela. » « Tu es tellement bête / incompétent / maladroit /etc./ » et vous continuez à trouver des « preuves » jour après jour venant valider ces éléments-là.

Mais que se passerait-il si vous commenciez dès aujourd’hui à remettre en question vos pensées ?

Quand vous entendez votre mental qui commence à émettre ses jugements habituels à votre sujet (ou lorsque vous entendez ces jugements arriver de l’extérieur), demandez-vous si c’est vraiment réel, si ce que votre mental ou l’autre vous dit est bien la vérité, et ne répondez pas à cette question de suite.

Laissez-la au contraire infuser, permettez-lui de plonger en vous et observez tout simplement les ressentis qui vont se manifester à vous. C’est là que se trouvent les bonnes réponses, tout au fond de vous.

Un jugement ne peut nous blesser que parce que nous-mêmes y croyons, mais dès lors que nous commençons à remettre en question nos convictions, nous pouvons aussi commencer tout doucement à nous regarder autrement.

Je vous dirais aussi que même lorsque votre jugement est tout à fait vrai pour vous, ça ne doit pas représenter un frein qui vous empêche de vous aimer vous-même.

Pendant longtemps je me suis débattue avec l’idée que j’ai vraiment été folle de rester auprès de mon ex-mari pendant si longtemps… Alors je tentais d’apaiser la chose en étant bienveillante avec moi-même et en me rappelant que j’avais fait de mon mieux en fonction des circonstances du moment. Mon sentiment était déjà plus doux après ça, mais cette même idée continuait à revenir à la charge régulièrement, jusqu’à ce que je tente une autre approche…

Après avoir commencé à explorer la méthode de Byron Katie pour remettre en question ses pensées, j’ai fini par me dire «Mais oui, j’ai vraiment été folle de rester dans cette relation aussi longtemps», et là, j’ai commencé à en rire, en me rendant compte que si je tenais ce discours aujourd’hui, c’est parce que j’étais bel et bien sortie de cette folie. C’est plutôt une bonne nouvelle non ? 🙂

Même si vous deviez penser de vous que vous êtes fou, inconscient ou n’importe quoi d’autre, voyez que le simple fait d’en prendre conscience c’est déjà avoir la possibilité de faire de nouveaux choix… Et ne pas faire de nouveaux choix n’est pas mauvais en soi. Vous continuerez de choisir encore et encore la même chose jusqu’à ce que vous en ayez marre et soyez fermement décidé à vivre autre chose, et là, vous sortirez de ces schémas le plus naturellement du monde.

Se juger n’est pas nécessairement quelque chose de mauvais, à partir du moment où vous reconnaissez simplement ce qui est et que vous décidez de vous accepter en entier, y compris avec les aspects les plus bizarres, tordus ou pesants de qui vous êtes.  Chercher à chasser ces éléments ou à les nier ne servirait à rien. Autant donc les regarder simplement en face et accepter de les embarquer avec tout le reste. C’est beaucoup plus paisible ainsi, mais ne me croyez pas, et allez plutôt vérifier par vous-même de quoi il retourne 🙂

 

 

Devenez votre meilleur ami

Le but du jeu dans l’apprentissage de l’amour de soi, c’est de petit à petit devenir son meilleur ami, la personne sur qui on pourra toujours compter, en toutes circonstances, celle qui va nous soutenir, nous épauler et nous encourager.

Observez la façon dont vous vous traitez vous-même et faites un choix, car il s’agit bien de ça.

Vous pouvez soit continuer à faire ce que vous avez toujours fait, et il y a toutes les chances que ça continue de vous faire souffrir.

Ou alors, vous pouvez essayer autre chose, peu importe ce que c’est. Tentez l’expérience. Choisissez une nouvelle parole ou un nouvel acte à poser, différents de ceux que vous aviez l’habitude d’utiliser, et observez ce qui se passe. Si ça fait toujours mal, alors continuez de chercher, mais si vous remarquez la moindre petite amélioration au niveau de votre ressenti, alors je dirais que ça vaut vraiment la peine de s’attarder et de voir ce que ça pourrait donner… Qu’en pensez-vous ?
Apprendre à s’aimer n’est pas quelque chose qui se fait en claquant des doigts. Mais petit à petit, en créant des changements en douceur, à votre rythme, vous allez commencer à découvrir une toute nouvelle personne en dessous du masque que vous avez toujours considéré, et vous allez vous rendre compte finalement que vous disposiez d’un véritable trésor juste là, à votre portée.

Vous n’avez pas à devenir quelqu’un d’autre pour avoir de la valeur. Vous êtes déjà une personne de valeur, tel que vous êtes. Mais c’est vous qui devez vous en rendre compte, et vous pourrez le constater à mesure que vous allez avancer vers une meilleure connaissance de vous-même.

Partez à votre rencontre… Laissez de côté tout ce qu’on a pu vous dire à votre propre sujet, et choisissez aujourd’hui de découvrir par vous-même qui se cache derrière le « Je ».

Il se pourrait bien que vous ayez de jolies surprises à ce sujet 🙂
Pour conclure, j’aimerais partager avec vous ce merveilleux texte qui illustre à la perfection ce qu’est l’amour de soi :
« Quand j’ai commencé à m’aimer… 
De Charlie Chaplin, écrit le 16 avril 1959, à son 70ème anniversaire,

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai compris que j’étais toujours et dans toutes les opportunités qui m’étaient données
au bon endroit au bon moment.
Et j’ai compris que tout ce qui se passe est juste –
à partir de là, j’ai pu être calme.
Aujourd’hui je sais : cela s’appelle CONFIANCE.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai compris combien je peux offenser quelqu’un
quand j’essaye de lui imposer mes désirs
même si je sais que ce n’est pas le bon moment et que cette personne
n’est pas prête pour cela. Et même si cette personne est moi-même.
Aujourd’hui, je sais : cela s’appelle RESPECT

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai pu reconnaître que la douleur et la peine émotionnelles
sont juste des rappels pour que je ne vive pas à l’encontre de ma propre vérité.
Aujourd’hui, je sais : cela s’appelle ETRE AUTHENTIQUE.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai arrêté de rêver d’une autre vie et j’ai pu voir que
tout autour de moi était une requête de croissance.
Aujourd’hui, je sais : cela s’appelle MATURITE.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai arrêté de me priver de mon temps libre et j’ai
arrêté d’ébaucher plus de magnifiques projets pour le futur.
Aujourd’hui je ne fais que ce qui m’amuse et m’apporte de la joie,
ce que j’aime et qui fait rire mon coeur,
à ma façon et selon mon rythme.
Aujourd’hui je sais : cela s’appelle HONNETETE.

Quand j’ai commencé à m’aimer
je me suis échappé de tout ce qui n’était pas sain pour moi,
des plats, des gens, des choses, des situations
et de tout ce qui me tire vers le bas et m’écarte de moi même.
Au début j’appelais cela de l’ « égoïsme sain »
Mais aujourd’hui, je sais : cela s’appelle AMOUR DE SOI.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai arrêté de toujours vouloir avoir raison
par conséquent je me suis moins trompé.
Aujourd’hui, je l’ai reconnu : cela s’appelle HUMILITE.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai refusé de vivre plus enfoncé dans le passé et de m’inquiéter de mon futur.
Maintenant je vis seulement en ce moment où TOUT prend place,
Ainsi je vis chaque jour et j’appelle cela CONSCIENCE.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai reconnu que ma pensée
peut me rendre misérable et malade.
Quand j’ai pourtant appelé les forces de mon coeur
mon esprit a obtenu un partenaire d’importance.
Aujourd’hui j’appelle cette connexion : SAGESSE DU COEUR

Nous n’avons pas besoin de craindre d’autres discussions,
d’autres conflits et problèmes avec nous-mêmes et avec d’autres
puisque même les étoiles se télescopent parfois
et créent de nouveaux mondes.
Aujourd’hui je sais : C’EST CETTE VIE »

 

 

Avec mes meilleures pensées
Laure 🙂

 

Besoin d’un coup de pouce pour travailler sur votre estime de vous-même ? Voici les outils que je peux vous proposer de mon côté : Coaching individuelProgramme « Libération intérieure »Livre / ebook : « Confiance en soi, Amour de soi, Estime de soi » – Et voilà 🙂

 

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks

Formations accompagnées en ligneLes outils subliminaux « Transformez votre vie »


 

 

 


 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

6 Comments

  1. badoi

    4 octobre 2016 at 19:22

    merci infiniment, infiniment merci

  2. Josiane

    24 avril 2017 at 13:52

    Bonjour Laure,
    Superbe article parmi tant d’autres que du plaisir à relire.
    J’ai eu bien des difficultés à m’aimer, ce fut un sacré défi à relever, pas à pas, jour aprés jour, j’ai construit ce chemin, vos clés, vos conseils etc… depuis que je vous ai rencontré sur fb, m’ont permis de mettre en pratique, de prendre vraiment conscience que tout part de nous, et d’agir méme si c’est difficile ce changement là. Aujourd’hui, je peux dire que j’ai fait du beau et bon travail sur moi, que j’avance paisiblement avec moi-méme, en m’aimant tout simplement. Par cette méme occasion, je me sent beaucoup mieux avec les autres et ça, pour moi, c’est top 🙂 merci Laure pour tout, je communique rarement mais, je travaille aussi là dessus, mes silences ne m’empéche en rien d’apprécier grandement tout ce que vous transmettez, chaque jour, je suis présente sur votre page qui m’est trés précieuse. Je ne fais pas que lire, je met bien des choses en pratiques qui font bouger bien des choses positivement. MERCI DE TOUT MON COEUR. Passez Laure, une belle aprés-midi 🙂

  3. Jeanne

    24 avril 2017 at 19:14

    Merci Laure pour ce magnifique texte. Merci aussi d’être un canal de bien-être qui se répand sur la terre. 😀

  4. Delphine

    25 avril 2017 at 13:11

    Merci Laure!

  5. Lys

    26 mai 2017 at 21:52

    Merci beaucoup d’avoir pris le temps d’écrire cet article. Je viens de comprendre des choses pourtant toutes simples, c’est simplement magique !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *