Comment avoir enfin le courage de dire NON et de poser ses limites

By on 4 janvier 2016

Crédit photo : Foundry - Pixabay.com

Crédit photo : Foundry – Pixabay.com

 

Comment avoir enfin le courage de dire NON et de poser ses limites

 

En ce début d’année, l’heure est aux bonnes résolutions… Habituellement, ces résolutions ont pour objectif de nous débarrasser d’une mauvaise habitude ou d’en créer de nouvelles qui seront plus positives pour nous. Certains vont arrêter de fumer, d’autres de manger du chocolat, d’autres encore vont se mettre au sport (ça fait juste la 9e année consécutive qu’ils prennent cette résolution 🙂 ) et d’autres encore vont se lancer dans la réalisation de projets qui leur tiennent à cœur et qu’ils n’ont pas osé mettre en forme jusque-là. Ça bien sûr, c’est la théorie.

Dans la pratique, il arrive bien souvent qu’on soit enthousiaste au départ, et qu’on abandonne en cours de route par manque de motivation. Aujourd’hui, j’aimerais vous suggérer une résolution à adopter qui changera vraiment votre vie si vous vous y mettez sérieusement.

Ce sera peut-être difficile au départ, surtout si vous manquez de confiance en vous-même, mais je sais qu’il y a en vous toutes les ressources nécessaires pour y arriver. Le seul élément indispensable pour réussir est simplement de désirer avancer dans ce sens.

Laissez-moi en premier lieu vous poser quelques questions :


Vous arrive-t-il souvent de dire oui alors que vous pensez non ?

Vous arrive-t-il régulièrement de vous sentir obligé d’aller dans le sens des autres ?

Vous arrive-t-il parfois d’accepter quelque chose et de ressentir une vive colère ensuite ?

En somme, est-ce un exercice difficile pour vous que de dire Non ?


C’est le cas pour énormément de gens sur cette planète et ça a été mon cas pendant très longtemps aussi. Ce que je peux vous dire, c’est que le fait d’apprendre à dire Non a été une véritable libération, même si ça a représenté un gros défi. Ca en valait néanmoins vraiment la peine !

Je vous propose donc aujourd’hui de voir ce qui se passe concrètement quand nous n’arrivons pas à dire Non et comment faire pour renverser la vapeur et poser nos limites dans la sérénité et la paix intérieure.



Ce qui nous empêche de dire Non

Pourquoi a-t-on du mal à dire Non ? La plupart du temps, la difficulté qu’on rencontre de ce côté vient de la peur.

Nous avons peut-être peur de décevoir celui ou celle qui se trouve en face de nous, ou alors, nous avons peur qu’en disant Non, on nous rejette. Nous avons parfois peur de perdre l’amour et l’affection des autres ou peur d’être mal jugés aussi !

Il arrive également que la personne qui cherche à obtenir un Oui de notre part appuie sur le bouton « culpabilité » pour nous faire plier, et si nous manquons d’estime de nous-mêmes, il y a toutes les chances que ça fonctionne.

Il y a toutes sortes de raisons qui peuvent nous pousser à dire Oui alors que nous n’en avons absolument pas envie, et le résultat sera un profond malaise qui va s’installer à l’intérieur de nous.



Les conséquences

Quand on dit Oui alors qu’on pense Non, ça revient à se trahir soi-même. Nous ne nous respectons pas, nous ne nous écoutons pas, et cette démarche se place à l’opposé de ce qui génère du bien-être en nous.

Bien souvent, nous nous retrouverons alors confrontés à des opportunistes ou des manipulateurs qui vont bondir sur ce point faible pour nous mener à la baguette et abuser de nous.

Il se peut aussi bien sûr que ceux qui se trouvent en face de nous soient tout à fait bien intentionnés, mais parce qu’ils ne savent pas où est la limite pour nous, ils vont continuer à la franchir encore et encore.



Les différentes sortes de Non

Quand je parle ici du fait de dire Non, il ne s’agit pas seulement de prononcer ce petit mot de 3 lettres. Dire Non signifie également poser ses limites, ne plus accepter des situations qui ne sont pas acceptables pour nous en ne permettant plus aux autres d’agir vis-à-vis de nous d’une façon négative à nos yeux.

Chacun vit sa réalité différemment et ce qui est vrai et juste pour les uns ne le sera pas nécessairement pour les autres.

Si vous vous retrouvez face à quelqu’un qui vit une réalité différente de la vôtre et qui n’entretient pas le même système de croyances, cette personne pourrait être convaincue que son attitude vis-à-vis de vous est considérée comme positive, alors que de votre côté, vous pourriez vous sentir très mal à l’aise.

Tant que nous n’exprimons pas clairement les choses, nous n’aurons aucune chance d’être entendus.

Dire Non ça peut aussi être renoncer à certains projets ou à certaines directions suivies jusque-là qui n’évoluent pas comme on le souhaitait ou ont tendance à nous tirer vers le fond plutôt que de nous propulser vers le haut. Ça s’applique aussi bien aux gens qu’aux situations que ne vivons, mais c’est le fait de dire Non à un autre être humain qui représente le plus gros défi ici.

Dire Non est un premier pas important, mais il est tout aussi important d’expliquer où sont nos limites, sans quoi notre Non pourrait être interprété de la mauvaise façon.

« Est-ce que ce Non est un Non ponctuel qui ne concerne que cet instant ? Est-ce que ce Non est un Non permanent ? À quoi dis-tu Non exactement ? Etc. »

La clarté intérieure est ici aussi primordiale, et avant de pouvoir être clair avec les autres, encore faut-il être clair avec soi-même.

Si vous ressentez le besoin de travailler sur cette facette de votre positionnement, prenez le temps de faire le point avec vous-même et de poser par écrit une définition claire de vos limites.

Quelles sont ces situations qui vous agacent, vous blessent ou vous mettent dans une colère noire et que vous continuez d’accepter parce que vous vous croyez peut-être obligé de le faire ?

À partir du moment où vous aurez déterminé concrètement ce qui n’est plus acceptable pour vous, vous pourrez commencer à brandir un joli panneau « STOP » devant les autres, et un nouveau cap aura été franchi dans ce parcours vers la liberté !



Action !

Passer de la théorie à la pratique n’est pas nécessairement facile, comme pour nos résolutions du Nouvel An, mais en fait, c’est inconfortable seulement parce que nous n’avons pas l’habitude de le faire.

Observez un peu les changements que vous avez déjà instaurés ces dernières années. Quels sont ces éléments qui étaient inconfortables pour vous avant et qui vous semblent naturels aujourd’hui ?

Quelles sont ces nouvelles activités ou fonctions qui coulent de source à présent et qui généraient peut-être de l’inquiétude pour vous il y a quelque temps encore ?

Si vous cherchez un peu, il y aura forcément des réponses qui vont surgir. Tout ce qui est nouveau est inconfortable, et puis, à force d’être répété, ça devient de plus en plus simple et agréable.

C’est pareil avec le fait de dire Non. Il n’y a pas 36 façons de procéder, il faut juste se lancer et surtout se donner la permission de le faire.

Vous avez le droit de dire Non ! Vous avez le droit de poser vos limites et d’agir selon ce qui est le plus juste pour vous.

Comme je le disais dans mon dernier article sur la dépendance affective, quand ceux qui se trouvent en face de vous exagèrent, vous avez même le droit de prendre la fuite ! Ça vous appartient.

Si vous avez tendance à considérer le fait de dire Non comme quelque chose de mal, selon le système de croyances que vous avez cultivé jusque-là, voyez que ne pas tenir compte de vous, ne pas vous respecter et faire systématiquement passer les autres avant vous est tout aussi « mal ».

On vous a peut-être répété encore et encore le contraire en vous disant que pour être une bonne personne, il fallait se sacrifier, quitte à laisser les autres nous marcher dessus, mais c’est faux !

Chaque personne sur cette Terre est importante et a de la valeur. Si nous considérons les besoins des autres comme importants, ça veut dire que les nôtres sont importants aussi, et si nous voulons vraiment apporter quelque chose aux autres, alors ne nous oublions pas dans l’histoire, car une personne bien « nourrie » intérieurement aura beaucoup plus à apporter qu’une personne qui vit dans le manque et le vide intérieur.

Vous avez tout le pouvoir nécessaire pour transformer votre vie et faire en sorte qu’elle devienne de plus en plus belle et agréable, et pour avancer dans ce sens, dire Non est un élément essentiel.


Si je devais résumer la chose en une seule phrase, ce serait celle-ci :

 Faites les choses avec le cœur ou ne les faites pas du tout ! 

En somme, ne faites rien parce que vous vous sentez obligé de le faire, parce que vous croyez ne pas avoir le choix ou parce que vous avez peur de perdre quelque chose ou quelqu’un.

Si vous dites Oui, si vous acceptez une situation, ça devrait être le résultat d’un choix conscient, parce que la demande faite ou la situation vous convient réellement à vous.

Si vous dites Oui par culpabilité, parce que vous avez peur de blesser quelqu’un alors que cette personne vous blesse par ses agissements, voyez qu’en vous autorisant à dire Non, vous vous préservez vous-même et vous offrez aussi à l’autre une incroyable opportunité de remise en question.

Bien sûr, ce que l’autre fera de votre Non lui appartient. Nous ne sommes responsables que de nous-mêmes, et justement, si votre Non génère un malaise en l’autre, ce n’est pas à vous de le porter.

Si une personne choisit de « piquer sa crise » parce que vous lui dites Non ou n’acceptez plus certains de ses agissements, c’est son problème et son droit d’ailleurs. Si vous dites Oui pour éviter un tel résultat, ça devient votre choix et votre problème aussi.

À chacun de décider et d’agir selon ce qui lui semble être le mieux pour lui-même. Sachez simplement que vous avez parfaitement le droit de dire Non, de dire Stop quand les autres dépassent les bornes et de faire ce qu’il faut pour vous sentir vraiment en paix, que ça convienne aux autres ou pas.

Comment faire pour trouver enfin le courage de dire Non et de poser ses limites ? Vous avez déjà cette force en vous ! Il vous suffit de vous lancer et de la laisser se déployer. Quand le pas aura été franchi une fois et que vous ressentirez le bien-être que ça procure de se faire un tel cadeau à soi-même, il vous sera beaucoup plus facile de recommencer la fois suivante et celles d’après 🙂


Si vous avez envie de partager avec nous vos expériences à ce sujet, rendez-vous dans l’espace de commentaires tout en bas de page.



Je vous souhaite quoi qu’il en soit une excellente année 2016 à tous ! Que celle-ci soit remplie de joie et de jolies surprises 🙂

Laure




Découvrez les derniers arrivants en éditions papier !

Cliquez sur les couvertures ci-dessous pour accéder à l’ouvrage sur Amazon.fr

(Egalement dispo sur tous les autres sites Amazon – Edition papier et Kindle)

Liste complète des ouvrages de Laure en cliquant ICI !

 

 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *