Comment cesser d’attirer à soi des expériences indésirables ou douloureuses

By on 22 mars 2016

Crédit photo : Fotolia.com

Crédit photo : Fotolia.com

 

Comment cesser d’attirer à soi des expériences indésirables ou douloureuses

J’hésitais entre différents sujets pour mon article du jour, parce qu’il y a un certain nombre de choses dont je veux vous parler et qui sont toutes importantes, mais étant donné les événements qui secouent la Belgique actuellement, je me dis que le sujet que nous allons aborder maintenant sera sans doute le plus productif, autant au niveau personnel que pour l’ensemble de la famille terrestre.

Nous en avons déjà parlé bien des fois sur le blog : ce qui se manifeste dans notre réalité concrète n’est que le reflet de ce qui se passe en nous. S’il y a des expériences indésirables qui se présentent sur notre chemin, ce n’est pas le fruit du hasard ou encore d’un destin tout tracé.

C’est qu’il y a quelque chose au niveau de nos schémas intérieurs, de nos croyances, de ce à quoi nous prêtons attention qui permet à ces expériences de se manifester à nous.

Ceci est également valable au niveau mondial. Ce qui se passe dans notre monde est le reflet de ce qui se passe au niveau de la conscience collective. Tant que cette conscience collective est en majorité orientée vers le négatif, elle va continuer à créer des expériences négatives.

Par contre, lorsque la majorité de cette conscience collective dont nous faisons tous partie va basculer vers du lumineux, c’est là qu’il pourra se passer de plus en plus de belles choses et que cette lumière pourra se répandre de plus en plus fortement à travers la Terre.

Ceux qui disent qu’à eux seuls ils ne pourront pas changer le monde se trompent, parce que chaque fois que l’un d’entre nous choisit de laisser parler son cœur au lieu de se laisser emporter par la colère, le ressentiment ou la haine, il crée un résultat différent dans notre réalité concrète et au niveau des autres individus impliqués. Même chose à chaque fois que l’un d’entre nous choisit de diriger son attention vers de jolies choses au lieu de nourrir de son attention ce dont il ne veut pas ou plus.

Quand nous nourrissons de notre attention quelque chose de négatif à nos yeux, nous continuons en réalité à créer ce quelque chose de négatif, à l’attirer à nous, et c’est valable aussi pour tous les drames auxquels nous assistons dans le monde. Je vous laisse le lien vers un petit extrait du film « Le Secret » qui explique très bien ce phénomène  https://www.youtube.com/watch?v=Q3dhztMGIvw

Je vous propose aujourd’hui de répondre à la question: Comment cesser d’attirer à soi des expériences indésirables ou douloureuses, pour que vous puissiez non seulement orienter votre vie selon vos aspirations profondes, mais aussi pour vous proposer de participer, tous ensemble, à créer un monde meilleur, pour nous, pour nos enfants et tous ceux qui viendront après nous.

Voulez-vous faire partie de cette aventure ? C’est à vous de décider.

 

Schémas répétitifs

Vous est-il déjà arrivé de vivre des schémas à répétition ? Que ce soit des relations amoureuses catastrophiques ou décevantes en tout cas, des expériences professionnelles pesantes, des difficultés financières ou encore des problèmes de santé qui revenaient à tout bout de champ ?

Pouvez-vous vous rappeler comment vous réagissiez à chaque fois que vous viviez l’une de ces situations ? Étiez-vous concentré sur ce que vous voulez vraiment ? Ou aviez-vous plutôt tendance à ruminer les aspects négatifs et pesants ?

Attention : je vous le dis souvent mais je vais le répéter encore, le but du jeu n’est certainement pas de vous pointer du doigt ici si vous vous rendez compte que vous aviez tendance à ruminer le négatif. Vous blâmer ne servirait à rien, car chacun fait toujours son possible en fonction des circonstances du moment et de ce qu’il a appris.

Par contre, le fait de prendre conscience de vos mécanismes habituels va vous offrir un immense cadeau : celui de pouvoir à présent faire de nouveaux choix conscients et transformer ainsi la suite de votre parcours !

Alors observez simplement comment vous réagissiez habituellement face au négatif, et restez bien centré sur les faits en mettant votre mental au placard s’il émet le moindre jugement 🙂

Une fois que vous y serez, vous allez sans doute vous rendre compte qu’à chaque fois que vous viviez une déception amoureuse, vous pestiez contre la vie ou votre ex-amoureux(se), vous pleuriez peut-être à chaudes larmes en disant « Pourquoi ça m’arrive toujours à moiiiiiiii » etc.

Vous remarquerez peut-être qu’à chaque coup dur professionnel, vous ressentiez de la colère contre votre employeur, contre la société ou n’importe qui d’autre que vous teniez responsable de la situation.

Peut-être aussi que vous allez vous rendre compte qu’à chaque fois que vous vous êtes retrouvé dans le rouge financièrement, vous avez passé votre temps à cogiter, à vous inquiéter et à crier à l’injustice.

Enfin, vous vous rendrez peut-être compte qu’à chaque difficulté de santé, vous n’avez pas arrêté de penser maladie, douleur, souffrance, examens, problèmes, etc.

Vous avez peut-être même prêté attention tout un tas de fois à ceux qui vous parlaient de ces mêmes difficultés.

En considérant le fait que nos pensées, associées à une émotion, attirent à elles des expériences de même nature, trouvez-vous encore étonnant d’avoir vécu autant de difficultés alors que vous nourrissiez constamment de votre attention ce dont vous ne vouliez pas ?

C’est plutôt logique en fait, car contrairement à ce qu’on pourrait penser, la loi d’attraction n’est pas un concept aussi abstrait que ça et fonctionne vraiment de façon mathématique, comme la loi de la gravité.

Concernant cette dernière, on ne voit pas des poids accrochés à nos jambes, n’est-ce pas? Pourquoi nous restons cloués au sol, ou nous y revenons très vite si nous avons la merveilleuse idée d’essayer de voler comme le ferait un oiseau.

On ne voit rien, et pourtant cette loi agit, tout le temps et sur tout le monde.

C’est pareil pour la loi d’attraction.

 

L’énergie coule là où l’attention va

Imaginez que votre attention est une sorte de faisceau laser qui se pointe sur ce à quoi vous prêtez attention ou encore le rayon d’un projecteur de lumière, comme dans une salle de spectacle. Et bien, ce que votre projecteur illumine, vous l’attirez à vous.

Vous dirigez le projecteur de votre attention vers les problèmes ? Ca revient à dire « Venez mes chéris !! Y a de la place pour vous dans ma vie ! » 🙂

Vous dirigez le projecteur de votre attention vers la maladie, les dettes, les ruptures, les trahisons et déceptions en tout genre ? Là aussi vous envoyez une jolie invitation que ces éléments ne peuvent pas refuser !

C’est comme la loi de la gravité encore une fois. Que nous le voulions ou non, nous seront toujours maintenus au sol.

Que vous vouliez ou pas des éléments vers lesquels vous dirigez votre attention, vous les attirerez vers vous parce que vous les nourrissez de votre attention et vous allez donc créer plus de maladies, plus de dettes, plus de difficultés relationnelles et ainsi de suite.

À un niveau plus large, quand nous dirigeons constamment notre attention vers la haine, vers les guerres, les attentats et tout ce qui s’en suit, nous continuons à inviter ces éléments dans nos expériences de vie.

Pour que le monde change, c’est à chacun de nous de faire des choix conscients, d’éteindre la télé ou de zapper lorsque les infos nous bombardent (sans mauvais jeu de mots) d’informations négatives et pesantes, parce que chaque fois que nous sommes affectés par ce que nous voyons et entendons, nous nous plaçons dans une énergie de peur, de colère ou autre, et nous attirons à nous un peu plus de raisons d’avoir peur, d’être en colère et ainsi de suite.

Certaines personnes me diront peut-être qu’il faut bien rester informé un minimum de ce qui se passe dans le monde. On ne peut pas s’isoler complètement.

Il n’y a pas besoin d’en arriver là. Vous voyez, de mon côté, j’ai compris qu’il se passait quelque chose en voyant l’agitation sur Facebook. J’ai donc jeté un œil aux infos sur le net, et au lieu de lire les articles et de m’attarder sur le sujet, je me suis recentrée sur ce que je voulais vraiment ( vivre dans un monde de paix, entre autres) et je me suis demandée ce que je pouvais faire à partir de là pour aller vers une expérience constructive.

Le sujet du jour était déjà sur ma liste de sujets à aborder, mais j’ai eu envie de le transformer et de l’adapter pour en faire un outil dont chacun pourra se servir et pour lui et pour le monde dans lequel nous vivons.

Quels que soient notre culture, notre couleur de peau, notre sexe, notre âge et les autres paramètres qui définissent qui on est, nous sommes avant tous les membres de la grande famille humaine. Nous ne sommes pas obligés d’aimer tout le monde et de bien nous entendre avec tout le monde. Chacun aura des affinités différentes avec les uns et les autres. Mais peut-être qu’on pourrait juste trouver un terrain d’entente et diriger notre attention dans une seule et même direction: La paix pour tous, par exemple.

Si chacun était conscient de son propre pouvoir créateur et de la capacité qu’il a a créer sa vie exactement comme il le souhaite, il n’y aurait plus jamais de guerre !

À nous tout seuls, nous avons un pouvoir d’action relativement limité sur les autres. De mon côté par exemple, je peux partager tout ce que j’ai envie de partager avec vous, mais si vous ne saisissez pas la perche tendue, il ne se passera rien.

C’est à chacun de nous d’agir à notre niveau pour créer un monde meilleur, au niveau individuel dans un premier temps, ce qui va inévitablement avoir des répercussions positives à un niveau plus vaste.

Faisons simplement de notre mieux, chacun à sa façon, et avec les moyens du bord… Qu’en dites-vous ?

 



Détourner son attention du négatif

Pour en revenir au point central de notre sujet du jour, je vous dirais qu’il est assez facile en réalité de cesser d’attirer à soi des expériences négatives ou douloureuses. Ce qui peut être compliqué en fait, c’est de faire preuve d’une persévérance suffisante pour créer une nouvelle habitude et se recentrer constamment sur ce qu’on veut vraiment.

Ce n’est pas un marathon à long terme cela dit, parce qu’il suffit de répéter un nouveau rituel sur une 30ène de jours pour que ce nouveau rituel s’ancre en nous et devienne naturel.

Imaginez ce qui pourrait se passer si vous décidiez aujourd’hui d’ignorer autant que possible le négatif, tout ce qui génère un malaise en vous, pour vous recentrer à chaque fois sur ce que vous voulez vraiment et ce qui vous fait du bien ?

Si vous ne voulez pas d’une expérience, choisissez simplement de ne plus y penser et occupez votre esprit avec ce qui vous fait du bien !

Je ne vous invite pas ici à faire une « autruche party » géante. Le but est plutôt de choisir, à chaque fois que nous allons être exposés à ce dont nous ne voulons pas, de ne pas y accorder notre attention, et de revenir à ce que nous voulons vraiment. Ca peut aussi vouloir dire de ne plus accorder d’attention à ceux parmi nos proches qui déversent constamment du négatif vers nous. Vous avez parfaitement le droit de leur dire STOP pour qu’ils cessent de vous inonder de tous ces éléments dont vous ne voulez pas, jusqu’au jour où vous pourrez être dans l’observation pure et simple sans plus être affecté de quoi que ce soit.

En somme, le but de la manœuvre est de tout accepter, dans le sens de regarder en face et reconnaître, pour faire ensuite les choix qui nous conviennent.

J’en reviens à la notion de catalogue. Si vous feuilletez un prospectus ou si vous vous promenez sur un site en ligne, vous n’allez pas faire un scandale parce qu’il existe des produits qui ne vous intéressent pas, n’est-ce pas ? Vous allez tout simplement passer dessus sans y prêter plus d’attention que ça, et vous allez vous intéresser à ce qui vous convient.

C’est exactement pareil avec le processus créatif.

Quand vous êtes exposé à des éléments qui ne cadrent pas avec ce que vous voulez, plutôt que de nourrir ces éléments de votre attention et de gaspiller votre énergie à en faire tout un plat, vous pouvez choisir de ne plus y accorder d’attention, de passer au-dessus, et de vous concentrer la majorité du temps vers tout ce qui vous fait du bien, en sachant que votre expérience se crée à partir de ce à quoi vous prêtez attention la majorité de ce temps.

Certaines personnes me diront peut-être au sujet des événements du jour ou d’autres : Mais comment peut-on ne pas se préoccuper de tous ces gens qui vivent un tel drame ? Croyez-vous que le fait d’y penser tout le temps ou d’en parler va changer quoi que ce soit aux faits ?

Est-ce que l’attention que vous accordez à ces événements représente une sorte de machine à remonter dans le temps qui va faire que cette situation pourra être évitée ? Ou est-ce que le fait d’y penser et d’en parler autour de vous a plutôt tendance à créer une ambiance de peur, voire de haine envers ceux qui sont à l’origine de cette situation ?

Vous voyez, le fait de s’imprégner constamment de tout ça ne sert strictement à rien, et en plus, ça ne fait que créer de plus en plus de situations de ce type.

Si vous voulez que les choses changent, que ce soit au niveau individuel ou à un niveau plus vaste, la meilleure chose que vous puissiez faire, c’est de choisir de nourrir de votre attention tout ce qui est beau et lumineux dans votre vie, tout ce qui vous apporte de la joie et vous met du baume au cœur, tout ce que vous pourriez vouloir pour les années à venir !

Concentrez toute votre attention sur ce qui génère une énergie positive en vous et ne vous préoccupez pas de ceux qui vous disent que vous n’irez nulle part à vous tout seul. Chacun de nous ira là où il croit qu’il peut aller et posera les actions justes à ce sujet.

Si ce qui se passe au-dehors vous préoccupe, plutôt que de ruminer inutilement, voyez ce que vous pouvez faire de concret pour apporter votre contribution. Il y a toujours quelque chose à faire, même s’il ne s’agit que d’émettre des pensées d’amour et de soutien à ceux qui sont en difficulté.

Chacun de nous peut faire beaucoup plus que ce qu’il peut imaginer, et qu’est-ce que ça donnerait si nous travaillions tous main dans la main à ce sujet ?

Je vous laisse méditer là dessus, et je vous invite comme toujours à expérimenter, autant que possible, et à jouer les « bons sceptiques », ceux qui vont laisser la porte ouverte à la curiosité et vont aller vérifier par eux-mêmes si ça marche ou pas.

Faites preuve de persévérance, et vous allez voir que ça fonctionne. J’en ai eu déjà des preuves innombrables dans mon propre cheminement, et vous en aurez aussi !

 

À vous de jouer maintenant, et n’hésitez pas à partager vos réflexions ou expérimentations sur ce thème dans l’espace de commentaires en bas de page. Si cet article vous a été utile, je vous invite aussi à le partager autour de vous pour que le plus de gens possible puissent y avoir accès et deviennent eux aussi acteurs de leurs vies 🙂

 

Avec mes meilleures pensées

Laure

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks


 

 

 


 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis plus de 15 ans !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *