Comment communiquer avec vos guides spirituels

By on 16 mars 2016

 

Crédit photo : Fotolia.com

Crédit photo : Fotolia.com

Comment communiquer avec vos guides spirituels

Version audio de l’article dispo sur ma chaîne Youtube ici : https://www.youtube.com/watch?v=NQOjCam8CA0

Bien souvent, je vous propose dans mes articles du concret et du pratique, même si nous parlons spiritualité, parce que je souhaite que les outils proposés puissent être accessibles à toutes les sensibilités.

Aujourd’hui cependant, j’aimerais vous emmener dans mon univers quotidien où le lien entre visible et invisible est constamment présent.

En effet, en guidance spirituelle comme en coaching intuitif, ou même lorsque j’écris ou crée une vidéo, une couverture de livre ou autre, le point de départ est toujours mon ressenti intérieur, mon inspiration.

Je ne vois pas ces éléments comme des « pièces » de mon être physique, mais plutôt comme une connexion permanente avec une partie plus subtile de qui je suis et d’autres « morceaux » de ce grand Tout qu’est l’Univers, ou Dieu si vous préférez.

Ce que j’aimerais vous amener à voir aujourd’hui, c’est déjà que chacun a la possibilité de communiquer avec ses guides spirituels, ces entités énergétiques qui sont là, constamment auprès de nous, et qui nous accompagnent tout au long de notre cheminement, mais aussi le fait que nous ne sommes jamais vraiment seuls dans notre cheminement.

Certains parleront d’anges gardiens, d’autres d’animaux totems, d’autres encore de bonne étoile, etc.

Peu importe la façon dont on perçoit nos guides ou le nom qu’on leur donne. Ils sont toujours à nos côtés et on peut apprendre à travailler avec eux en équipe, à nous appuyer sur eux pour accélérer notre évolution et voir au-delà des apparences.

Je vous propose aujourd’hui d’explorer plus en profondeur ce domaine qui est parfois source de craintes ou d’appréhension (alors qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur) et de voir comment entrer en communication avec son ou ses guides spirituels.

 

 

Sortir des clichés

Un premier point qui me paraît important ici est de sortir des idées préconçues et de se détacher de toute attente particulière.

Il y a quelques années en arrière, lorsque j’ai vu une amie chère (que vous pouvez désormais suivre sur facebook en cliquant ici  ou sur son site en cliquant là) entamer son chemin vers le channeling, j’étais en admiration totale devant elle. Je me disais « Whouaou ! C’est tellement merveilleux de pouvoir communiquer ainsi avec ses guides ! Qu’est-ce que j’aimerais pouvoir faire pareil ». Et puis, quand cette amie, son compagnon et d’autres amis proches m’ont dit lors d’une réunion « Et toi Laure, tu restes toujours discrète sur ta pratique, mais qu’est-ce que c’est bien ce que tu fais ! De pouvoir transmettre ainsi et éclairer les gens… » Ah bon ?!

Je tombais des nues 🙂 En fait, ma pratique faisant partie de mon quotidien, c’était quelque chose de tout à fait naturel pour moi et du coup, je perdais de vue la chance que j’avais de pouvoir communiquer ainsi avec l’invisible, parce que je cherchais en fait à atteindre une forme bien précise de communication et j’avais tendance à écarter ce que j’avais déjà entre les mains.

C’est là que j’ai commencé à prendre conscience de la bénédiction que représente mon mode de communication et j’ai pu, de plus en plus, la considérer comme un cadeau précieux, cadeau qui est d’ailleurs accessible à chacun !

On aimerait parfois ouvrir certaines voies parce qu’elles semblent plus belles que d’autres, ou tout simplement, parce qu’on aurait besoin d’obtenir une reconnaissance extérieure à travers ça, mais je vous dirais que nos guides savent mieux que personne quelle est la méthode qui sera la plus appropriée pour entamer ce dialogue, en fonction de la sensibilité et du mode de fonctionnement de chacun.

Je vous dirais aussi que quel que soit le chemin que vous pourriez choisir de suivre, votre façon de procéder vous semblera tout à fait naturelle à mesure que vous allez l’explorer. Le côté sensationnel qu’on peut entrevoir de l’extérieur, en voyant d’autres pratiquer devient tout à fait normal quand on suit ce chemin soi-même.

Il est important ici de laisser le mental et l’ego de côté, et de simplement accepter le canal qu’on nous offre pour communiquer, car celui-ci sera parfait !

Laissez tomber tous les clichés, toutes les idées préconçues que vous pourriez avoir, et abandonnez complètement les modèles que vous avez pu observer jusque-là.

Ce qui compte, c’est ce qui se passe en vous, et vos guides trouveront la voie parfaite pour vous transmettre leurs messages.

 

 

Faire le calme en soi

Ensuite, un autre point clé dans la communication avec l’invisible est d’apaiser le mental, pour éviter qu’il ne vienne parasiter la communication avec son bavardage habituel 🙂

La communication intuitive ou spirituelle se fait à partir du cœur en quelque sorte, et non à partir de la tête. C’est du côté des ressentis que ça se passe, et non au niveau de la réflexion.

Bien sûr, certains messages pourront vous apparaître sous la forme de pensées, mais vous ressentirez en même temps une sorte d’étincelle intérieure, quelque chose de joyeux qui vous indiquera que ce n’est pas votre mental qui parle.

Il est difficile d’exprimer ce qu’on ressent dans ces moments-là avec des mots, aussi, je vous dirais que le meilleur moyen d’explorer cette dimension est d’expérimenter la chose et d’observer, tout en faisant preuve de patience.

Pour en revenir à nos moutons, plus vous allez maîtriser votre mental, plus vous aurez de facilité à accéder aux messages de vos guides.

Je vous ai déjà parlé dans un précédent article que vous pourrez retrouver ici de la méthode qui consiste à dialoguer avec son ego, à le remercier chaleureusement de vouloir nous aider et nous protéger tout en lui indiquant qu’on se sent en mesure à présent de diriger le navire par nous-mêmes.

Offrir à la petite voix du mental la reconnaissance dont elle a besoin permet de se recentrer et d’aller rapidement vers un apaisement intérieur.

Ensuite, une autre méthode simple, mais efficace est la méditation. Il ne s’agit pas ici de rester dans la position du lotus pendant des heures ou des journées entières pour trouver le calme en soi (bien qu’étant en train de lire « Autobiographie d’un Yogi » j’ai bien envie de tout lâcher par moment pour ne faire que ça et vivre dans un état de grâce permanent 🙂 )

La technique que je vous propose ici vous prendra 10 à 15 minutes chaque jour, et ma recommandation est de vous installer bien confortablement dans un fauteuil pour pratiquer. Évitez la position couchée où vous risquez de vous endormir en cours de route et de passer à côté des bénéfices de cet exercice.

Installez-vous donc confortablement. Observez votre corps et les tensions qui se trouvent dans celui-ci et relâchez ces tensions au fur et à mesure que vous en prenez conscience. Ensuite, commencez à vous concentrer sur votre respiration. Respirez tranquillement, par le ventre, comme lorsque vous dormez.

À chaque fois qu’une pensée intervient, ne cherchez pas à la chasser, ne commencez pas non plus à y réfléchir, mais revenez à votre respiration et observez cette respiration. Considérez l’air qui entre et sort de vos poumons, et soyez très attentif à votre corps, les sensations de ce corps dans votre fauteuil, les points de contact entre vous et ce fauteuil, etc.

Au début, ça va demander quelques efforts pour ne pas se laisser entraîner par les pensées qui vont inévitablement passer par là, mais vous verrez que rapidement, si vous pratiquez chaque jour un peu, vous allez ressentir un calme intérieur de plus en plus grand et votre mental va devenir plus paisible aussi. Ça marche même pour les zèbres et leur mental en ébullition, parole de zébrette ! 🙂

Plus vous serez au calme à l’intérieur, plus vous aurez de facilité à écouter vos ressentis ou à percevoir les messages qui vont vous être transmis sous une forme ou une autre par vos guides.

 

 

Posez vos intentions

Je vais partager ici avec vous mon approche, ma façon de procéder pour communiquer avec mes guides, mais gardez bien en vue que c’est ce qui fonctionne pour moi, et que la méthode peut être très différente pour vous.

N’écartez aucune possibilité dans votre propre pratique, et laissez le bon soin à vos guides de trouver la meilleure approche pour établir le lien avec vous. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire, juste celle qui nous correspond 🙂

Bien ! Quand je souhaite communiquer avec mes guides pour mon propre cheminement, je pratique la petite méditation dont je vous ai parlé juste au-dessus, et à présent, il n’y a même plus besoin d’attendre, car le contact s’établit presque instantanément.

Le point de départ est de poser son intention de communiquer avec ses guides. Je le fais en général mentalement ou à voix basse, selon ce que je ressens (eh oui, encore des ressentis !) Je demande l’aide de mes guides et je leur indique le sujet pour lequel je sollicite leur aide. Plus ce que vous allez exprimer sera clair, plus la réponse reçue sera cohérente et claire elle aussi, ça vous rappelle quelque chose ? 🙂

Pour ce qui est de la façon de poser ses intentions, même chose que tout à l’heure. Inutile de faire une grande cérémonie ou d’utiliser une certaine forme de langage, sauf si c’est ce qui vous convient à vous. Les guides sont comme vos meilleurs amis. Ils se fichent que vous utilisiez un langage familier pour parler avec eux. Ils vous aiment de façon inconditionnelle et ils ne se vexeront pas parce que vous ne respectez pas un protocole bien précis qui serait déjà établi.

Soyez serein et en pleine confiance dans votre démarche.

 

 

Réception

Pour ce qui est de la réception des messages, ça peut se manifester sous tout un tas de formes.

Pour ma part, c’est souvent à travers un ressenti, ce qu’on peut appeler « flash » en voyance, comme une sorte de bloc d’informations qui me parvient et sur lequel je pose des mots ensuite. C’est assez difficile d’exprimer tout ceci avec des mots, mais je ne crois pas qu’il existe à ce jour une façon de faire ressentir à un autre ce qu’on ressent soi-même, alors on va se débrouiller avec les mots 🙂

Il m’arrive aussi de recevoir des images ou des symboles qui vont être parlants pour moi et répondre à ma question.

Ce que je remarque aussi, c’est que même quand le sujet pour lequel je sollicite mes guides est sensible à mes yeux ou source de colère, les messages reçus sont toujours pleins de sagesse et de lumière. Et c’est précisément là que je suis sûre que ça ne vient pas de mon mental, parce que de ce côté, c’est plutôt la tempête 🙂

J’ai aussi déjà expérimenté une autre méthode après avoir lu l’un des ouvrages de Esther et Jerry Hicks, Esther qui transmet les enseignements d’Abraham par channeling.

Dans ce livre (toutes mes excuses, je ne sais plus lequel c’était exactement), Jerry expliquait de quelle façon tout ceci avait commencé pour Esther et lui. Il a parlé des méditations qu’ils faisaient tous les deux quotidiennement, et un jour, Jerry remarque que la tête de Esther se met à bouger.

Esther lui dit que ça se fait tout seul, que ce n’est pas un mouvement volontaire de sa part. Elle laisse faire, et ils finissent par remarquer que la pointe de son nez sert de « traceur » et forme des lettres (en somme, une planche de Oui-Ja humaine :-)) Jerry commence à noter les lettres et c’est ainsi que les premiers messages sont arrivés.

Après avoir lu ceci, j’ai trouvé la méthode amusante et pour avoir déjà pratiqué l’écriture automatique (qui peut être aussi un moyen de communication avec vos guides) et le Oui-Ja traditionnel, je me suis dit que ce serait chouette d’expérimenter ça.

Je retourne donc à mes petites méditations quotidiennes, et je demande à mes guides de procéder à mon alignement intérieur. Là, au bout de quelques minutes,  je commence à sentir ma tête qui bouge, tout doucement, en douceur, sans que je cherche délibérément à faire quoi que ce soit.

Je laisse donc faire, curieuse, mais pas anxieuse pour autant. Je sais que je suis entre de bonnes mains. Je pratique ainsi durant quelque temps, chaque jour, et un jour, je demande de l’aide à mes guides par rapport à une situation qui m’affectait beaucoup à ce moment-là.

Je ressentais une grande agressivité en moi par rapport à une personne qui avait été source de blessure et je voulais me libérer de ça.

Là, les lettres ont commencé à se former à travers le mouvement de ma tête, lettres que j’ai notées au fur et à mesure, tout en gardant les yeux fermés, et quand j’ai lu ensuite, le message était « Elle n’est pas ton ennemie, elle ne te déteste pas… »

Et là, comme si j’avais reçu une grande gifle en pleine face (non douloureuse cela dit), je me rends compte que mon agressivité envers cette personne était due à ma crainte d’être détestée par cette personne. En fait, je la rejetais en quelque sorte parce que j’étais convaincue d’être rejetée moi-même.

À partir du moment où j’ai eu ce message, il y a quelque chose qui s’est libéré en moi, c’était incroyable ! Mille mercis mes guides !

 

 

Une infinité de possibilités

Le traçage des lettres, l’écriture automatique où c’est cette fois le stylo qui semble partir tout seul sur la feuille, les ressentis et les images sont quelques-uns des moyens par lesquels on peut communiquer avec l’invisible.

Il m’arrive aussi parfois d’avoir des mots qui coulent dans ma tête comme par magie, et c’est le cas généralement quand j’écris un article ou un livre. Le texte tourbillonne dans ma tête et il n’y a plus qu’à suivre le fil, à écouter les mots et à poser sur le papier (ou plutôt sur le clavier la majorité du temps)

Il m’est arrivé souvent aussi de faire des rêves prémonitoires ou inspirants. Soit la situation se déroulait dans la réalité comme ça s’était passé dans mon rêve, ou alors, c’était sous forme de symbole que je pouvais interpréter facilement.

Par exemple, en rêvant d’une situation qui me préoccupait à ce moment-là, je me suis rendu compte à la fin de mon rêve que la situation que j’observais dans ce même rêve n’était en fait qu’un film. En me réveillant, je me suis dit que je me tournais probablement un film à ce sujet, puis mon mental est venu me dire « Mais non voyons ! » Et au final, je me suis aperçu que j’étais bel et bien dans une illusion ! (Toujours écouter son intuition :-))

Il m’est aussi arrivé d’utiliser certains rêves qui avaient vraiment un côté magique et féérique pour créer les décors de certaines scènes de mes romans. Par exemple, dans « Le haut, le bas et l’eau… delà » il y a une scène où mon héroïne se retrouve sur une sorte de terrasse en haut d’un grand escalier, avec son guide d’ailleurs 🙂 , voyant la brume du matin qui se dessine devant elle et elle se dirige ensuite vers un jardin féérique.

Et bien, j’ai rêvé une fois de cette même terrasse, et je m’en souviens encore clairement aujourd’hui tellement c’était beau. Et en plus, Paulo Coehlo était à mes côtés dans cet endroit magique ! Vous imaginez ? La classe ! Un tête-à-tête avec l’un de mes auteurs favoris dans un décor de rêve (littéralement d’ailleurs dans le cas présent) C’était vraiment magique et très fort au niveau émotionnel.

Quoi d’autre ? En consultation, j’utilise également différents supports, des oracles, qui me permettent d’exprimer mes ressentis et de cibler les points importants à travailler. Encore une façon de communiquer avec l’invisible et de faciliter l’écoute de ses ressentis !

J’ai même utilisé aujourd’hui un nouvel « instrument » arrivé hier au courrier. J’ai découvert l’oracle « Licornes magiques » de Doreen Virtue grâce à un poste de Sandrine Hk dont je vous avais parlé et qui m’avait interviewée récemment pour sa chaîne YouTube (vous pouvez retrouver l’interview par ici)

Les licornes, c’est un symbole important pour moi, du coup, j’ai tilté en voyant ce jeu et je l’ai commandé. Aujourd’hui, je tire une carte en demandant un conseil pour écrire cet article, et la carte qui sort est…. Roulement de tambours…. « Partage » ! Évidemment 🙂 Alors je me suis dit, allons-y gaiement. Je suis assez discrète généralement concernant ma propre expérience ou ma pratique, mais finalement, je me rends compte que moi-même, quand je lis, j’adore ces moments où les auteurs partagent leurs propres expériences ! Ça les rend plus proches de nous et ça nous montre aussi qu’ils sont finalement comme nous et rencontrent les mêmes difficultés… Alors pour le coup, j’ai eu envie de parler un peu plus de mon propre cheminement et de mes expériences en matière de communication spirituelle, ce qui ne fait que renforcer un peu plus ma gratitude envers mes guides pour toute l’aide reçue jusque-là, que ce soit pour moi-même ou pour les autres en consultations.

 

 

À vous de jouer !

Tout ce que vous avez à faire, c’est d’être à l’écoute de ce qui se passe en vous, des petits clins d’oeil de la vie aussi. Ne soyez pas dans l’attente, ne guettez pas l’arrivée d’un message d’une façon particulière et laissez simplement faire.

Posez vos intentions, exprimez clairement votre souhait de communiquer avec vos guides, et n’ayez aucune crainte surtout, car il n’y a que bienveillance de ce côté. En somme, demandez, et vous recevrez 🙂

Certaines personnes ont peur d’attirer à elles des énergies négatives. Ce que je vous dirais, c’est qu’en émettant le souhait de communiquer avec vos guides et en étant dans une démarche saine et lumineuse, vous ne pouvez qu’attirer à vous une aide bienveillante.

J’ai toujours eu la ferme conviction que de l’autre côté il n’y avait que de l’amour, et j’ai toujours vécu de belles expériences, quels que soient les « outils » utilisés, et de plus en plus avec le temps.

Je ne pourrais tout simplement pas concevoir ma vie sans ce lien à l’invisible qui est tellement fort. Il faut dire aussi que c’est un point d’appui précieux dans les moments plus difficiles, car vous savez que vous n’êtes jamais seul et qu’il y a toujours quelqu’un à vos côtés à qui vous pouvez demander de l’aide.

Parfois, le message ne sera pas nécessairement direct. On ne vous mettra pas forcément une grande pancarte sous les yeux qui vous dira « Fais telle chose… », mais d’une façon ou d’une autre, on répondra à votre appel. Ce sera peut-être par l’intermédiaire d’un autre être humain, ou même d’une publicité dans votre boîte aux lettres, peu importe.

Vos guides trouveront toujours la façon la plus simple de communiquer avec vous, et si vous êtes à l’écoute, vous entendrez le message de toute façon !

Gardez en tête que les messages de nos guides sont toujours sages et bienveillants. Si vous recevez un message qui vous dit « T’es trop nul ! Pourquoi t’as fait ça ?? » c’est votre ego qui est aux commandes et vous savez comment le renvoyer dans son placard 😉

J’ai été un peu plus bavarde que d’habitude aujourd’hui, mais ce sujet est réellement passionnant et source de tellement de lumière !

Pour conclure, je citerai un ouvrage que j’ai beaucoup aimé sur ce thème : « S’ouvrir au channeling » de Sanaya Roman et Duane Packer. Simple d’accès et permet d’avoir à disposition différents exercices pour établir la communication avec nos chers guides. Pour ceux qui veulent creuser plus en profondeur dans ce sens, cet ouvrage représentera un bon point de départ !

 

N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences et réflexions à ce sujet dans l’espace de commentaires si le cœur vous en dit.

 

Quoi qu’il en soit, une belle journée à tous et à bientôt pour un nouvel article 🙂
Laure

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube


 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

25 Comments

  1. Céline

    16 mars 2016 at 22:01

    Bonjour,
    Moi je me suis un peu posé des question tellement c’était facile. J’aime écrire tous les soirs un peu sur ma journée, mon évolution et juste en me posant des questions, je reçois des réponses pleines de compassion et d’amour inconditionnel. Donc je continue à écrire comme si ça venait de moi mais c’est en relisant que je vois la différence. Ils sont très accessibles car ils envoient une sensation que je transforme en mot et si le mot n’ai pas assez juste, ils bloquent un peu dessus pour que j’arrive bien noter la nuance qu’ils veulent faire passer. Par contre, et c’est très bizarre, je ne connais pas le nom de mon guide, il est flou mais sa communication est très nette. Donc, il ne faut pas se buter à cette ignorance, tant que l’échange est respectueux ils ne nous en veulent pas… Nous sommes sur le chemin et cette information viendra en temps et en heure.
    Merci pour ce partage
    NB signé Céline et mon guide

    • Laure Zanella

      19 mars 2016 at 11:35

      Bonjour Céline,

      Les guides ne se formalisent pas en effet pour les détails. Il n’y a que nous qui faisons ce genre de choses 🙂 Un guide n’a pas besoin de reconnaissance et la connaissance de son nom n’est pas un élément indispensable. L’essentiel est là, ce beau lien, et c’est tout ce qui compte 🙂 Bon cheminement à vous

  2. Dessaignes Marie Anne

    17 mars 2016 at 00:08

    Merci pour ce tres bel article ! Hâte de me poser pour mediter,il me semblait bien que c’était la clefs ! Ils me guideront tres certainement vers des expériences lumineuses…

    • Laure Zanella

      19 mars 2016 at 11:33

      C’est un chemin empli de belles découvertes en effet ! Une bonne expérimentation à vous Marie Anne !

  3. CHRISTELLE

    17 mars 2016 at 08:24

    Bonjour Laure,
    Un très grand merci pour cet article dont le sujet me parle au plus haut point.
    Ce serait chouette que tu nous proposes un e-cours sur ce sujet…
    Magnifique journée.
    Christelle

    • Laure Zanella

      19 mars 2016 at 11:33

      Merci pour ton message Christelle. Eh bien, je vais ajouter ce sujet sur ma liste de sujets à creuser, qui sait 🙂 Belle journée à toi

      • CHRISTELLE

        21 mars 2016 at 11:39

        Merci de tout coeur et à bientôt.

        Christelle

  4. isabelle

    17 mars 2016 at 10:56

    Bonjour Laure, bonjour à tous,

    Merci pour ce nouveau partage. Cet article correspond vraiment à mon vécu actuel et je pense que ce n’est pas un hasard si je tombe sur ce thème aujourd’hui.
    Agréable journée à vous.
    Isabelle

    • Laure Zanella

      19 mars 2016 at 11:32

      Rien n’arrive jamais pour rien 🙂 Peut-être un clin d’oeil de la vie pour vous conforter dans votre cheminement… Avec mes meilleures pensées

  5. Josiane

    17 mars 2016 at 11:31

    Bonjour Laure, excellent ce partage là, merci infiniment. Beau jeudi à vous 🙂

  6. Marie

    17 mars 2016 at 15:54

    Comme toujours merci Laure !! J’ai eu quelques expériences mais je bloque, je résiste et je le sais. imagine qu’un jour je serai prête à lâcher-prise et écouter. Encore merci pour le partage.

    • Laure Zanella

      19 mars 2016 at 11:30

      Peut-être vous faut-il juste un peu de temps encore pour être en parfaite confiance. Allez-y simplement à votre rythme et sachez que d’une façon ou d’une autre, vos guides sont toujours prêts de vous 🙂

  7. Alexis

    18 mars 2016 at 21:06

    J’aime ca,mais comment formuler une demande a ses guides spirituels?

    • Laure Zanella

      18 mars 2016 at 22:23

      Aussi simplement que vous venez de poser cette question 🙂 Comme je l’explique dans l’article, il n’y a pas de protocole particulier à suivre. Il suffit de demander avec son coeur.

  8. Pingback: Comment utiliser la puissance intuitive qui est en vous | Transformezvotrevie

  9. Pauline

    17 février 2017 at 09:57

    Merci Laure! ce post tombe au bon moment Belle journée à vous

  10. Emily

    17 février 2017 at 13:44

    Bonjour Laure,
    Merci pour cet article très instructif. Je me demande quelle est la différence entre les synchronicités et les la communication avec nos guides. Est ce que les synchronicités sont des clins d’oeil de nos guides, des façons de nous dire que nous sommes sur le bon chemin ?

  11. Laurence3826

    17 février 2017 at 16:20

    Bonjour Laure,
    Merci pour votre témoignage et votre expérience qui nous permet à tous d’avancer en conscience. De mon côté, j’ai droit à des plumes, des tonnes de cœurs ( même en balade, j’ai toujours un cœur minéral, végétal… que je rapporte tels des trophées 😉 des symboles également qui me parlent, des rêves avec des réponses à mes questions, des rencontres avec LES bonnes personnes pour m’aider à me développer. C’est effectivement agréable d’avancer en conscience. Je vois que vous avez utilisé une table de oui- ja , cet outil m’a été déconseillé par une amie énergéticienne ( peut être en tant que zébrette suis je trop sensible? peureuse ? ignorante) .
    Peut être que cet outil devrait rester pour les plus qu’initiés? Est ce ma peur liée aux films que j’ai aussi qui s’exprime ici? J’aurai besoin de vos lumières concernant cet outil qui me parait une ouverture à « toutes les énergies » et pas forcément celles qui viennent du cœur …
    en vous remerciant par avance pour votre réponse… Tendresse et bonne continuation 🙂

    • Laure Zanella

      17 février 2017 at 17:41

      A mes yeux tout est toujours question de positionnement intérieur. Vous vivrez toujours des expériences cohérentes avec vos mécanismes intérieurs. Si vous avez peur et que vous avez en tête toutes sortes de films « très agréables » 🙂 vous risquez de vivre des choses qui vont vous apporter le même sentiment de peur, sans qu’il y ait forcément quoi que ce soit de négatif derrière. Ce sont vos propres filtres qui vont se poser sur l’expérience et au final, on se fait peur à soi-même. Utilisez les outils avec lesquels vous êtes à l’aise ou laissez simplement les choses se faire. C’est ce qui me semble être le mieux 🙂

  12. Martine

    18 février 2017 at 10:53

    Un grand grand merci pour ce message, depuis quelques temps je pensais à nos guides spirituels et tu es le deuxième messages qu’ils m’ont envoyé…
    J’avais peur de ne pas être à la hauteur…mais désormais je vais chercher de ce côté là ☺
    Tes messages me font tellement de bien, merci.

  13. CONSTANCE

    19 mars 2017 at 12:41

    Bonjour Laure,
    Je vous découvre aujourd’hui. Après avoir vu cette vidéo et lu son contenu en format texte, vous parlez de comment faire taire cette petite voix bavarde et fatigante du mental. Je ne trouve pasoù vous traitez de ce sujet.
    Bien à vous. J-Pierre

    • Laure Zanella

      19 mars 2017 at 18:25

      Vous disposez d’un onglet « recherche » en haut à droite du blog. Vous pouvez taper le mot « mental » dedans et vous trouverez tous les articles sur ce thème.

  14. barcelo

    20 mars 2017 at 19:03

    Bonsoir,
    je ne sais si mes guides sont a l’écoute,je pense que oui.Cela fait des années que je prie pour l’Amour et la Paix dans le monde.Je pense qu’ils sont toujours présents,car a chaque fois que le pire était de la partie,une force en moi a pu agir afin de me permettre de dépasser le souci et souvent pas des moindres.
    La souffrance je connais,mais malgré cela mon plaisir le plus grand est d’aider mon prochain,Donner,Aider,Ecouter,c’est se que je fais le mieux,pour mon plus grand plaisir,sans attente de retour.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *