Comment faire taire cette vilaine petite voix dans notre tête

By on 15 janvier 2016

Crédit image : Comfreak - Pixabay.com

Crédit image : Comfreak – Pixabay.com

 

Comment faire taire cette vilaine petite voix dans notre tête

Je pense que je n’ai pas besoin de vous demander si vous savez de quoi je parle quand j’évoque « la vilaine petite voix dans notre tête »…

Nous connaissons tous ce petit diable sur notre épaule qui passe son temps à juger, à critiquer, à semer le doute dans notre esprit et la peur aussi.

Cette petite voix, c’est celle de notre ego qui est lui-même une partie de notre mental.

On dit souvent que c’est le mental qui sème la pagaille, mais en fait, le mental est un merveilleux outil que nous pouvons utiliser pour élaborer toutes sortes de projets et réfléchir. C’est seulement une petite part de ce mental dont les effets ne sont pas vraiment appréciables, et qui parfois (souvent même) nous pourrit carrément la vie.

Je vous propose donc aujourd’hui de voir comment vous pouvez clouer le bec à cette petite voix pour trouver enfin le calme à l’intérieur de vous.

 

Allumez torches, brandissez fourches…

La première réaction qu’on pourrait avoir face à cette petite voix qui nous casse les pieds, c’est de chercher à le rejeter, de lui dire de se taire ou même de tenter de l’ignorer en espérant qu’elle finisse par arrêter son manège.

Le problème dans l’histoire, c’est que plus on a tendance à l’envoyer balader, plus elle semble redoubler d’efforts pour nous embêter !

Mais que faire alors ? Subir sans rien dire et tenter de faire avec toute notre vie durant ? Ah non alors ! 🙂

 

Définition

Notre ego, qu’est-ce que c’est concrètement ? C’est cette part de nous qui ne correspond pas vraiment à la meilleure version de nous-mêmes qu’on souhaite incarner.

C’est cette autre version de nous qui juge, qui critique, qui fait des commentaires peu agréables sur tout un tas de sujets… C’est aussi cette version de nous qui nous fait douter, qui nous balance des « et si… » suivis d’éventualités négatives, voire vraiment terribles.

Cet ego semble avoir beaucoup de pouvoir sur nous, et il y a même de fortes chances que durant un temps, on ait cru que cet ego, c’était nous. Mais ce n’est qu’un processus mental qui avait pour rôle à l’origine de nous protéger, lorsque nous étions enfants.

L’objectif de cet ego était de veiller à ce que nous n’ayons pas à revivre certaines blessures déjà expérimentées depuis notre naissance.

L’ego fonctionne sur un mode très primaire. Il ne connaît pas la bienveillance et la compréhension. Il perçoit un danger potentiel autour de nous, à travers les actes ou les paroles des autres, et il réagit.

C’est un peu « l’homme » des cavernes de notre mental.

Seulement, lorsque nous devenons adultes, nous devenons capables de nous défendre par nous-mêmes et nous ne sommes plus un tout petit enfant sans défense. Mais ça, l’ego ne le sait pas et il continue son cinéma.

 

 

Approche en douceur

Comment faire alors pour le faire taire et trouver la paix en soi ? Nous l’avons vu précédemment, l’approche agressive n’est pas la solution, et faire l’autruche ne fonctionne pas non plus.

La seule méthode que j’ai testée jusque-là et qui fonctionne vraiment, c’est celle proposée par Lise Bourbeau dans « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » dont je vous avais déjà parlé.

Pour faire diminuer la place que prend notre ego dans notre vie, la clé est de l’accepter, de le reconnaître et de lui donner ce qu’il veut : de la reconnaissance.

Cet ego c’est aussi cette part de nous qui gonfle comme un ballon lorsqu’on nous félicite pour une chose ou une autre. L’ego aime être sous le feu des projecteurs et qu’on le valorise.

Vous n’arriverez jamais à lui clouer le bec en le repoussant. Par contre, si vous lui dites un merci sincère pour l’aide qu’il tente de vous apporter et tout ce qu’il a fait pour vous jusqu’à présent, il sera aux anges, et il va s’apaiser de lui-même ! Il n’aura plus besoin de se faire remarquer pour obtenir ce dont il a besoin puisque vous aurez pris les devants 🙂

Quand vous entendez la petite voix de l’ego faire son baratin, adressez-vous à elle et dites-lui merci, du fond du cœur. Plus vous allez être sincère dans votre démarche, plus votre ego va diminuer.

Indiquez-lui ensuite que vous vous sentez prêt à présent à reprendre les rênes en mains et qu’il peut aller se reposer.

Vous pouvez même lui donner un prénom ou un surnom pour le personnifier et nouer le dialogue plus facilement.

Faites comme vous le sentez, mais essayez !

 

 

Simple et efficace !

C’est un outil extrêmement simple à utiliser, dont on peut par ailleurs se servir n’importe où, à n’importe quel moment. On peut le faire à voix haute comme mentalement, peu importe.

Ca prend quelques secondes, mais qu’est-ce que c’est efficace !

Vous allez voir que plus vous allez vous entraîner à recadrer votre ego à chaque fois que vous aurez conscience de sa présence, et plus vous allez pouvoir rester longtemps sans l’entendre ronchonner.

Comme pour toutes les techniques que je partage avec vous ici, ça demande un peu d’entraînement et de la persévérance, mais ça marche !

Lancez-vous, et observez ce qui se passe quand vous dialoguez avec votre ego. Sentez-le s’apaiser et vous laisser le cœur plus léger.

Pour ma part, quand j’utilise cette méthode, je sens quelque chose qui se relâche au niveau du plexus, comme un poids qui s’en va, et j’ai de moins en moins souvent besoin de l’utiliser.

Alors si vous voulez vous débarrasser de cette petite voix qui vous encombre et ternit vos journées et vos rapports avec les autres, ne cherchez plus à chasser votre ego à coups de balai, mais allez-y en douceur et soyez dans l’acceptation et la bienveillance à son sujet.

Ça vous conduira à des résultats bien différents et vous aidera à retrouver le chemin vers la paix intérieure.

 

N’hésitez pas à partager avec nous dans l’espace de commentaires en bas de page vos réflexions et expériences à ce sujet.

 

Très belle journée à tous !

Laure 🙂

 

+ D’infos sur Laure :

Guidance spirituelle – Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site 


Découvrez les derniers arrivants en éditions papier !

Cliquez sur les couvertures ci-dessous pour accéder à l’ouvrage sur Amazon.fr

(Egalement dispo sur tous les autres sites Amazon – Edition papier et Kindle)

Liste complète des ouvrages de Laure en cliquant ICI !

 

 


 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

10 Comments

  1. Marie

    15 janvier 2016 at 17:42

    Bonjour Laure !!! Il m’arrive parfois de le faire, pas assez souvent à mon goût j’avoue oublier mais vous avez raison sur un point ça fonctionne; Il m’arrive même de lui écrire et c’est exactement la même chose, une paix intérieure s’installe. Merci pour tous vos articles qui me rappellent à chaque fois que j’oublie de jouer.

    • Laure Zanella

      15 janvier 2016 at 17:54

      Et merci pour votre message Marie. Passez une jolie soirée 🙂

  2. jocelyne

    16 janvier 2016 at 22:33

    Bonsoir Laure,
    Je trouve ça marrant de donner un non à l’ego.
    En ce qui me concerne, je ne culpabilise plus ni ne suis en colère quand je me rend compte que j’ accompagne la petite voie. J’ essaie de penser à un truc positif ou je chante une chanson qui a du sens.
    Je vais essayer de lui donner un joli nom comme vous l’ avez mentionné dans votre article.
    MERCI

    • Laure Zanella

      17 janvier 2016 at 09:24

      Bonjour Jocelyne. Le fait de donner un nom à notre ego nous aide à le « dédiaboliser » en quelque sorte, et du coup, on peut reprendre sa juste place, celle de la personne qui est aux commandes, plutôt que de croire que nous devons subir l’ego sans pouvoir rien y faire. Bonne mise en pratique à vous et une jolie journée 🙂

  3. Pingback: Loi d'attraction : une croyance limitante essentielle à balayer | Transformezvotrevie

  4. Pingback: Comment Communiquer Avec Vos Guides Spirituels | Transformezvotrevie

  5. Pingback: Cesser D'attirer à Soi Du Négatif | Transformezvotrevie

  6. Pingback: Responsables à 100% ! | Transformezvotrevie

  7. Pingback: Pourquoi Sommes-nous Tellement Focalisés Sur Le Négatif ? | Transformezvotrevie

  8. Léa

    5 janvier 2017 at 14:55

    Bonjour, je trouve votre idée de lui attribuer un nom excellente, libératrice et constructive, nous pouvons analyser clairement ce qui se passe là-haut, quelle blessure nous mal mène. j’écris en temps réel quand sa se déchaine, une phrase arrive, je réponds gentiment, je remercie, je rassure et je suis en paix avec moi-même. D’ailleurs quand je relis mes feuilles, je vois clairement qu’il y a beaucoup à apprendre des dialogues avec soi-même, de cette petite voix, elle n’est jamais là par hasard, il y a des échos de notre enfance, comme dit plus haut, c’est un mécanisme d’enfant. Si l’on accepte, si l’on sait faire équipe avec, « Faire grandir cet enfant » je pense réellement qu’on souffre moins.
    Merci

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *