Comment se libérer de la jalousie, de l’envie ou du ressentiment que nous ressentons parfois à l’égard de la réussite des autres

By on 26 février 2015

 

Crédit photo : © victor zastol'skiy - Fotolia.com

Crédit photo : © victor zastol’skiy – Fotolia.com

Comment se libérer de la jalousie, de l’envie ou du ressentiment que nous ressentons parfois à l’égard de la réussite des autres

Faire tomber l’illusion en comprenant que nous pouvons réellement être, faire et avoir absolument tout ce que nous voulons !

 

(Suite du programme de l’atelier public « Amour de soi – Amour de l’autre »)

Parmi tous ces éléments qui ont tendance à nous mener au conflit, il y en a un que nous rencontrons bien souvent et qui part pourtant d’une croyance erronée : il s’agit de la jalousie (et de tous ces dérivés).

Il arrive bien souvent que des gens ressentent de la colère ou de la frustration envers ceux qui vivent ce qu’eux-mêmes aimeraient vivre, parce qu’ils croient ne pas pouvoir en faire de même.

Ils entretiennent l’idée qu’ils ne peuvent pas obtenir ce qu’ils désirent et que la porte leur est fermée pour une raison ou une autre, et en fait, c’est précisément le fait de croire que cette porte est fermée qui les empêche de voir leurs souhaits se concrétiser.

 

Deux croyances erronées nous barrent la route

Ce décalage qui existe entre ce qu’on croit possible et ce qui l’est réellement vient généralement de deux éléments :

  • On croit que c’est une force extérieure à nous qui dirige notre vie et décide de ce qui doit y prendre forme ou pas

  • On croit qu’il existe un nombre limité de ressources dans l’Univers et que si certains possèdent ou vivent ce que nous voulons avoir ou expérimenter, il ne nous est alors plus possible de voir ces éléments se manifester dans notre expérience de vie

Il s’agit pourtant là de croyances et uniquement de croyances.

 

Nous sommes seuls et uniques créateurs de notre expérience de vie

En ce qui concerne la première, il est important de comprendre qu’il n’existe pas de destin tout tracé qui dirait qu’à tel moment nous allons vivre telle situation, ou qui nous obligerait à affronter telle épreuve. Le seul élément qui est à l’origine des expériences que nous vivons est notre positionnement intérieur.

C’est toujours la vibration qui émane de nous qui va attirer à nous des expériences, des circonstances et des gens qui vibreront sur une même fréquence pour ainsi dire.

Tant que nous n’avons pas conscience de cela, nous serons la plupart du temps victimes de ce processus, parce que nous n’exerçons aucun contrôle ni sur nos pensées ni sur la direction qu’emprunte notre attention, et du coup, nous allons inviter sans le vouloir tout un tas d’expériences indésirables au sein de notre existence.

Quand vous dirigez votre attention vers ce dont vous ne voulez pas ou ce qui génère un malaise en vous, vous attirez à vous l’essence de ce à quoi vous prêtez attention.

L’Univers ne fait pas le tri et n’entend pas que nous ne voulons pas de tel élément. Il réagit seulement à ce vers quoi nous tournons notre attention pour nous envoyer des circonstances concrètes de même nature.

Vous attirez toujours vers vous ce à quoi vous prêtez attention, que vous le vouliez ou non, et dès lors que vous comprenez et acceptez cela, vous pouvez commencer à jouer délibérément avec le processus créatif pour attirer vers vous des expériences qui cadrent avec ce que vous voulez vraiment.

Ca demande de l’entraînement, à cause de toutes les anciennes habitudes en place, mais ça fonctionne réellement ainsi et chacun est le seul et unique créateur de son expérience de vie.

 

Accepter de prendre la responsabilité de sa vie et de ce qui s’y passe

Quand vous entretenez l’idée que quelqu’un ou quelque chose d’extérieur à vous dirige le navire, vous cédez votre pouvoir à ce quelqu’un ou ce quelque chose.

Quand vous reconnaissez votre implication dans tout ce qui arrive dans votre vie, vous acceptez la responsabilité de la direction prise par votre existence, et surtout, vous reconnaissez votre propre pouvoir et votre capacité à créer tout ce que vous voulez.

Si vous vivez des expériences déplaisantes, il est inutile de blâmer ceux qui vivent de meilleures circonstances, car ils n’ont pas pris les tickets gagnants pour vous laisser seulement des miettes. Ils n’ont pas pris ce qui vous revenait de droit en vous laissant sur la touche. Ils ont juste trouvé avant vous le moyen de s’aligner intérieurement sur la fréquence de leur souhait concrétisé et c’est pour ça qu’ils vivent ce qu’ils vivent aujourd’hui. Ils ne l’ont pas nécessairement fait consciemment, mais ils l’ont fait.

De la même façon, il est inutile de rendre les autres responsables de la mauvaise direction que pourrait avoir emprunté votre existence. Les autres font ce qu’ils font et sont ce qu’ils sont, mais la façon dont vous réagissez à ce sujet ne dépend que de vous.

Bien sûr, il se peut que nos parents et d’autres personnes de notre entourage nous aient poussés à avoir un regard négatif sur nous-mêmes, à croire que nous n’étions pas à la hauteur et ne pouvions pas accéder à ce que nous désirons vraiment, mais le fait est que ces personnes ont sans doute fait de leur mieux en fonction de leurs propres schémas et blessures. On ne peut avancer qu’à partir de ce qu’on connaît, et on ne peut pas blâmer les autres pour les blocages que nous rencontrons aujourd’hui. Cela ne servirait par ailleurs à rien, parce que pendant que nous nous plaignons de quelque chose de passé (qui ne peut donc plus être changé), nous ne faisons rien dans le présent pour faire changer les choses.

 

La culpabilité ne sert à rien non plus

Enfin, il est tout aussi inutile de vous blâmer vous-mêmes si vous ne vivez pas aujourd’hui ce que vous désirez vivre, car vous aussi, vous ne pouviez avancer qu’à partir de ce que vous connaissiez. Tant que nous ne sommes pas conscients de la façon dont notre positionnement intérieur crée notre expérience de vie, nous ne pouvons qu’avancer en aveugle, en tâtonnant, et sans nous rendre compte de l’impact de nos pensées négatives. Entrer dans la culpabilité en vous disant que si vous vivez telle complication, c’est de votre faute, ne serait pas juste ni productif d’ailleurs.

Les choses sont ce qu’elles sont, c’est un fait. C’est comme ça et on ne peut pas revenir en arrière. Par contre, vous avez tout le pouvoir ici et maintenant de décider de ce que vous voulez faire à partir de là.

C’est donc bel et bien vous qui créez ou qui attirez à vous tout ce que vous voyez apparaître dans votre expérience de vie.

 

La direction qu’emprunte votre attention est la clé

Plutôt que de vous apitoyer sur les circonstances négatives que vous pouvez rencontrer, comprenez que c’est vous qui avez les rênes en mains, et demandez-vous ce que vous pouvez changer à l’intérieur de vous maintenant pour que votre expérience concrète change de la même façon.

Voyez dans quelle direction vous avez tendance à tourner votre attention, quelles sont les pensées que vous cultivez la majorité du temps, et grâce à la mise en lumière de ces mécanismes intérieurs, commencez à faire d’autres choix, ceux qui vous permettront de vivre ce que vous avez vraiment envie de vivre.

 

Ressources illimitées !

 

Ensuite, par rapport à la croyance qui dit que l’Univers dispose de ressources limitées et qu’il n’y a pas assez de tout pour tout le monde, c’est bel et bien une croyance encore une fois.

Il n’y a absolument aucune limite à ce que vous pouvez vivre ou obtenir dans votre expérience de vie. Quoi que vous puissiez vouloir, l’Univers dispose de toutes les ressources nécessaires pour le matérialiser.

La seule barrière en fait est celle de votre croyance. Si vous croyez que quelque chose est impossible ou inaccessible, alors ça sera réellement impossible ou inaccessible pour vous.

Il n’est pas plus difficile par ailleurs pour l’Univers de vous ramener un grain de sable qu’une montagne. Ce sont là encore vos croyances qui créent des limites, mais il ne s’agit que d’une illusion.

À partir du moment où nous comprenons vraiment que nous pouvons tout, quoi que nous puissions vouloir, la jalousie, l’envie et le ressentiment envers ceux qui vivent ce que nous voudrions vivre nous aussi n’ont plus lieu d’être.

 

A vous de peindre votre propre toile

Si quelque chose dans votre expérience de vie ne vous convient pas, vous avez tout le pouvoir pour le changer.

S’il vous manque quelque chose, vous avez tout le pouvoir pour l’obtenir.

Nous disposons tous des mêmes outils, et il ne tient qu’à nous de les utiliser.

Quand vous voyez quelqu’un vivre ce que vous aimeriez vivre, et que vous vous sentez mal, cela signifie que votre esprit est focalisé sur l’idée que vous n’avez pas ce que vous désirez, et puisque toute votre attention est tournée vers le manque ou l’absence, c’est un peu plus de ce manque et de cette absence que vous attirez à vous.

Si à l’inverse, vous voyez quelqu’un vivre ce que vous aimeriez vivre et que vous comprenez que vous pouvez vous aussi l’attirer à vous en associant simplement un sentiment de joie sincère à ce que vous observez, vous ouvrez en grand la porte à cette expérience que vous voulez vous aussi voir arriver.

En somme, plus vous vous sentez mal en voyant les autres expérimenter de belles choses, et plus vous repoussez ces belles choses loin de vous.

Quand vous vous réjouissez sincèrement pour le bonheur et la réussite des autres, vous invitez dans votre expérience de vie ces mêmes éléments, et bien plus encore.

 

La jalousie est la conséquence d’une illusion

La jalousie n’est que le reflet de notre conviction intérieure de ne pas pouvoir obtenir ou vivre ce que nous aimerions obtenir ou vivre. Dès lors que nous comprenons que tout est réellement possible si nous croyons que ça l’est, la jalousie s’envole et laisse la place à une pleine liberté.

Quand on comprend que nous sommes réellement les seuls et uniques créateurs de notre expérience de vie et qu’il y a assez de tout pour tout le monde sur cette Terre (même si tout le monde voulait la même chose), il n’y a plus lieu d’éprouver du ressentiment vis-à-vis des autres, et on peut laisser l’amour et la lumière prendre toute la place.

Combien de conflits se sont déjà déroulés parce que les protagonistes estimaient que quelqu’un leur avait pris ce qui leur revenait de droit et qu’il n’y en avait donc plus pour eux ?

En faisant tomber l’illusion et en sortant de ce piège, il y a bien des émotions négatives que nous pouvons entretenir à l’égard des autres qui vont disparaître, et ainsi, une paix toujours plus grande qui pourra se déployer dans notre monde.

 

En vous souhaitant à tous une très belle journée

     Laure 🙂

Vous avez aimé cet article ? Si vous voulez être sûr de ne pas louper les prochaines publications de ce blog, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous. Ainsi, je vous enverrai un petit mot à chaque fois qu’un nouvel article sera publié. A bientôt !

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *