Comment se libérer de la peur et du désir de contrôle !

By on 9 octobre 2014
Crédit photo : © drubig-photo - Fotolia.com

Crédit photo : © drubig-photo – Fotolia.com

 

Comment se libérer de la peur et du désir de contrôle !

Prendre conscience de l’illusion et sortir du piège

 

Il y a quelques semaines, j’ai demandé aux abonnés du blog quels sont les sujets qui pourraient leur être utiles, ceux qu’ils aimeraient voir aborder ici.

Vous avez été nombreux a exprimer votre souhait d’aborder la peur et la façon dont nous pouvons nous en libérer. Il y a de multiples façons d’y arriver, et l’une d’elle consiste à s’y confronter. Nous avons abordé ce thème ce matin dans l’atelier « Libération émotionnelle », aussi, j’aimerais partager avec vous ici le texte rédigé pour l’atelier, car il pourra je pense aider un certain nombre d’entre vous à se libérer toujours un peu plus pour avancer vers une expérience de vie plus joyeuse et enthousiasmante 🙂

Allons- y !

 

La peur

Je vous propose donc d’aller explorer plus en profondeur la notion de peur et le besoin de contrôle qu’elle génère.

Qu’est-ce qui a tendance à nous rendre inquiets en général ? Il y a plusieurs cas de figure possibles. Il peut s’agir d’une part d’une peur de l’inconnu. Nous ne savons pas où nous allons mettre les pieds, ce qui va se passer exactement, et notre esprit va avoir tendance à créer des scénarios en fonction de notre état d’esprit du moment ou de ce que nous avons vécu ou observé par le passé.

J’aimerais attirer votre attention ici sur le fait qu’il s’agit bel et bien d’une illusion, d’une projection négative que nous faisons sur l’avenir, mais qui, concrètement, n’a rien à voir avec ce qui existe ici et maintenant, et qui n’aura sans doute rien à voir avec ce qui se présentera devant nous (sauf si nous persistons à focaliser toute notre attention dans cette direction)

Pensez simplement à utiliser votre esprit rationnel dans ces moments-là et à vous recadrer en vous disant que ce scénario se déroule seulement dans votre esprit. Il n’est pas réel et il n’y a pas de raison qu’il le devienne non plus.

Cette peur de l’inconnu, on la rencontre bien souvent, mais il se peut aussi que l’inquiétude vienne du fait qu’on aimerait que les choses se passent de telle façon, et quand ce n’est pas le cas, quand on voit un film différent se dérouler devant nos yeux, la peur commence à monter.

Le désir de contrôle

Pourquoi la peur se manifeste-t-elle? Parce qu’on a le sentiment de ne rien maîtriser. On peut avoir l’impression que tout nous glisse entre les doigts, d’autant plus s’il y a des changements rapides qui interviennent. On se sent submergé, on peut aussi avoir le sentiment qu’on s’éloigne de plus en plus de son objectif, et cette sensation de perdre le contrôle (ou de ne pas l’avoir tout simplement) crée une résistance en nous, ce qui fait que d’une part nous nous sentons mal (et de plus en plus, proportionnellement à cette résistance face au déroulement des événements) et d’autre part cela aura tendance à amener de plus en plus de situations incontrôlables dans notre expérience de vie (j’ai mis certains mots en gras dans ce paragraphe pour mettre en évidence le fait que ces sensations évoquées ici sont notre perception des choses, mais pas pour autant la réalité. Nous pouvons avoir l’impression de nous éloigner de notre objectif par exemple, mais ce n’est que notre impression. Ce n’est pas pour autant que nous nous en éloignons réellement).

Le fait que toute notre attention soit focalisée sur ces éléments que l’on ne contrôle pas et qu’il y ait une émotion vive associée attire à nous des situations et circonstances similaires.

En travaillant sur le lâcher-prise et en faisant au mieux pour accepter ce qui est, en s’y adaptant, plutôt que de chercher à lutter contre, notre attention va pouvoir se recentrer sur ce que nous voulons vraiment, et c’est ça qu’on va alors attirer vers soi.

Laisser faire n’est pas nécessairement source de danger

Pourquoi avons-nous tendance à vouloir contrôler le cours des événements ou les gens ? Parce que nous craignons que sans ce contrôle de notre part, tout parte en vrille. Nous avons peur qu’en lâchant prise, en acceptant de laisser faire, il nous tombe quelque chose dessus. Nous avons peur qu’en suivant simplement le flot de la vie, nous ayons à vivre ou à revivre des expériences douloureuses ou déplaisantes, et donc, nous nous opposons avec force à tout ce qui échappe à notre contrôle à cause de l’ÉVENTUALITÉ que quelque chose de négatif arrive

Nous avons tendance à perdre de vue qu’il peut aussi ne rien arriver du tout, rien de négatif en tout cas, et qu’au contraire, il pourrait se passer de jolies choses au sein de notre existence.

Je dirais aussi que souvent ces jolies choses se manifestent, mais nous n’arrivons même pas à en profiter vraiment, tellement nous guettons l’arrivée d’éventuels événements négatifs.

Nous nous enfermons alors nous-mêmes dans une prison, et souvent, ceux qui nous entourent le ressentent également.

Nous avons toujours le choix

On peut cela dit choisir d’aller vers ce lâcher-prise et accepter de faire confiance, de laisser faire, en faisant simplement au mieux pour s’adapter à ce qui vient, plutôt que de chercher à tout maîtriser, ce qui est de toute façon impossible.

Ça me fait penser à une carte de l’Oracle du Tao qui était très parlante à ce sujet. On montre sur cette carte l’image d’un petit navire perdu dans la tempête. Le message transmis est que si ce navire s’obstine à vouloir à tout prix suivre le chemin qu’il avait décidé de suivre, sans tenir compte des éléments qui se déchaînent autour de lui, il aura de fortes chances d’aller se briser contre une vague pour finir par sombrer. À l’inverse, s’il choisit d’accepter ce qui est et de faire au mieux pour s’adapter au mouvement des vagues plutôt que de lutter contre, il lui faudra certes s’accrocher fort et faire preuve d’un peu de patience, mais il pourra bientôt retrouver une mer plus calme et reprendre le fil de son chemin.

C’est pareil pour tout dans la vie. Plus on lutte en cherchant à tout contrôler, plus on a tendance à se retrouver confronté à des circonstances totalement incontrôlables.

La peur est une prison, mais on peut s’en libérer

Je ne dis pas qu’il est facile de se défaire de la peur, car c’est un peu comme sauter au-dessus d’un fossé. La peur nous fait voir ce fossé comme énorme, mais quand on ose se lancer vers la Vie, qu’on accepte d’accorder sa confiance ou tout du moins le bénéfice du doute et de voir ce qui pourrait se passer, en vivant simplement le moment présent, on retrouve sa liberté et c’est là que les plus belles choses peuvent prendre forme.

Vous n’êtes pas obligé de sauter de l’autre côté du fossé de façon brutale. Vous pouvez aussi faire de petits pas en avant, à votre rythme, jusqu’à ce que vous osiez vous lancer.

Il y a une image qui m’est venue un jour lorsque je me suis retrouvée confrontée à une grande peur. Je me suis vue au-dessus des nuages, dans un avion. La porte de celui-ci était ouverte et j’étais face au vide. À ma gauche et à ma droite se tenaient deux êtres de lumière. Chacun me souriait et je sentais tout l’amour qui était là, j’étais en confiance. Chacun d’eux m’a attrapé en douceur par un bras, en me tenant fermement pour que je me sente en sécurité. Je les ai regardés, puis j’ai regardé le vide. Je me suis vue souriante, plutôt excitée aussi à l’idée de me lancer, et au moment où j’étais prête, nous nous sommes élancés tous les trois joyeusement dans les airs, qui représentaient pour moi la Vie.

Se confronter à ses peurs et les dépasser, c’est un peu comme se jeter dans le vide. Le truc, c’est que nous ne sommes jamais seuls ou abandonnés. La Vie nous soutient et ne fait que suivre notre mouvement intérieur. La seule chose que vous ayez à faire au final, c’est de prendre vraiment conscience que c’est vous et vous seul qui créez les circonstances de votre vie.

Tant que vous ne le saviez pas, vous ne pouviez que subir des événements aléatoires qui intervenaient en fonction des circonstances du moment et de votre état intérieur, mais en prenant vraiment conscience de ce pouvoir dont chacun dispose, on comprend qu’il n’y a plus à avoir peur.

Il suffit de commencer à faire des choix, au sujet de ce à quoi on accorde notre attention, des pensées que nous désirons cultiver, de celles auxquelles on ne veut plus commencer à réfléchir.

Chaque situation en apparence négative est une opportunité de se libérer toujours un peu plus

Quand une situation particulière fait remonter en nous une émotion vive, on peut utiliser cette opportunité pour comprendre qu’il y a là quelque chose à travailler, trouver une façon de le lâcher pour revenir à notre état de joie naturel.

Même si pour le moment tout ceci vous paraît encore flou, laissez la porte ouverte, et focalisez votre attention sur le bien-être que vous ressentiriez déjà si vous n’aviez plus peur, de rien du tout.

Imaginez comment ce serait. Voyez-vous vivre un moment sans crainte, sans appréhension, libre de toute inquiétude, en paix.

Plongez-vous mentalement dans ce scénario et n’oubliez pas que vos peurs ne sont que des illusions. C’est une version possible de l’avenir certes, mais il y en a tellement d’autres plus lumineuses qui peuvent se manifester à vous !

C’est vous qui choisissez, en vous positionnant intérieurement

Plus on se libère de la peur (pas en la chassant, mais en acceptant de s’y confronter et d’y faire face) et moins on ressent le besoin de contrôler les événements ou les gens.

Le fait de vouloir contrôler ce qui se passe autour de nous vient du fait que nous nous sentons menacés en quelque sorte par ces éléments, en pensant que si on ne les dirige pas dans une direction précise, ils vont forcément nous conduire à quelque chose de négatif.

Ça ne sera pourtant pas nécessairement le cas. Il n’y a qu’en expérimentant la chose que nous pouvons vraiment savoir de quoi il retourne.

Avant cela on ne peut que supposer ou imaginer.

Je vous propose de prendre un peu de temps pour identifier en premier lieu des choses qui vous font peur. Ensuite, voyez de quelle façon vous pouvez avoir tendance à vouloir contrôler les événements ou les gens par crainte qu’il se passe quelque chose de négatif.

Une fois que vous avez clarifié ceci, notez le (ça aide à clarifier intérieurement) et abordez ensuite un point après l’autre avec la méthode Sédona, l’EFT ou encore les bonshommes allumette pour vous libérer (Vous pouvez cliquer sur les liens en bleu pour accéder directement aux articles)

Le lâcher-prise pour se libérer

Pour la méthode Sédona, vous pouvez utiliser le processus suivant :

Qu’est-ce que je ressens maintenant ? [identifiez précisément votre émotion]

Est-ce que je peux me permettre d’accueillir cette émotion [nommez-la]

Est-ce que je peux la laisser aller ? [ Oui / Non ]

Est-ce que je veux la laisser aller ? [ Oui / Non ]

Quand ? [suivez votre ressenti. Vous pouvez cela dit décider de la laisser aller MAINTENANT]

 

Vous pouvez procéder de la même façon en ciblant cette fois votre désir de contrôle.

Est-ce que je peux me permettre d’accueillir mon désir de contrôler la situation / les autres ?

Est-ce que je peux le laisser aller ?

Est-ce que je veux le laisser aller ?

Quand ?


Laissez-vous guider par ce que vous ressentez et rappelez-vous qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponses, juste les vôtres. Ne débattez pas avec vous même sur l’intérêt de choisir l’une ou l’autre de ces réponses, et lancez-vous simplement en suivant ce que vous ressentez.

Nous ne sommes absolument pas condamnés à subir la peur indéfiniment. Il est tout à fait possible de s’en libérer, même si cela demande un peu de temps et d’entraînement pour l’apprivoiser.

Allez à votre rythme, testez les techniques proposées ou d’autres qui se manifesteront à vous et voyez ce que ça donne.

En vous souhaitant le meilleur à chacun !

Laure 🙂




** Si vous souhaitez partager ce contenu, vous pouvez le faire à travers le lien de  partage facebook ou faire pointer un lien de votre site vers cette page. Je n’autorise pas la copie de mes articles sur d’autres sites. Merci !


Vous avez aimé cet article ? Si vous voulez être sûr de ne pas louper les prochaines publications de ce blog, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous. Ainsi, je vous enverrai un petit mot à chaque fois qu’un nouvel article sera publié. A bientôt !

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

2 Comments

  1. Pingback: Laure Zanella | Pearltrees

  2. Pingback: Le bon moment n'existe pas ! | Transformezvotrevie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *