Comment se libérer du sentiment d’impuissance et reprendre le plein pouvoir sur sa vie

By on 27 février 2015
Crédit photo : © Konstantin Yuganov - Fotolia.com

Crédit photo : © Konstantin Yuganov – Fotolia.com

Comment se libérer du sentiment d’impuissance et reprendre le plein pouvoir sur sa vie

 

(Suite et fin du programme de l’atelier public « Amour de soi – Amour de l’autre »)

J’aimerais aborder avec vous aujourd’hui un autre élément source d’agressivité, et donc déclencheur de nombreux conflits, que ces conflits se déroulent avec les autres ou avec nous-mêmes.

Bien souvent, c’est le fait de se sentir impuissant face aux difficultés que l’on rencontre qui génère en nous de la colère, de la frustration ou encore de la tristesse. C’est d’ailleurs quand on a l’impression de ne plus avoir aucun pouvoir de faire changer les choses qu’on a tendance à plonger vers la dépression. Mais sans aller jusque-là, quand nous nous sentons piégés, que malgré nos efforts rien ne bouge, nous avons tendance à nous fermer, à nous enchaîner à notre frustration, et de ce fait, nous pouvons avoir bien du mal à entretenir des rapports sereins avec les autres.

Quand nous sommes en proie à la colère ou à la frustration, nous avons tendance à projeter sur les autres ces émotions négatives et nous avons beaucoup moins d’énergie pour être patients, posés et réceptifs à ce qui se passe autour de nous.

 

Se placer en tête de la liste de ses priorités

Il est alors important de prendre du temps pour soi, pour retrouver ses forces et s’apaiser, plutôt que de vouloir à tout prix suivre le train-train quotidien qui risque de gonfler un peu plus encore le taux de notre mal-être.

Vous ne pouvez pas apporter quelque chose d’authentique et d’utile autour de vous si vous êtes complètement vidés de votre énergie.

Une voiture qui n’a plus de carburant n’avance plus et ne peut plus nous conduire là où nous voulons aller. C’est pareil pour nous.

Il est essentiel de commencer par « refaire le plein » d’abord, pour qu’ensuite vous puissiez vous tourner vers les autres et faire ce qui doit être fait au quotidien.

Penser à soi et prendre du temps pour soi n’est pas de l’égocentrisme. C’est simplement choisir d’avoir envers soi-même l’attitude que l’on aurait envers n’importe quelle autre personne que nous aimons.

 

Sortir du piège des anciennes croyances

De nombreuses personnes ont appris dès leur plus jeune âge qu’il fallait toujours faire passer les besoins des autres avant les siens, que leurs besoins personnels ne comptaient pas et qu’elles seraient de mauvaises personnes si jamais elles osaient penser un peu à elles-mêmes et à leur bien-être… Le fait est qu’on ne se place pas dans un don véritable si on ne se donne pas aussi à soi-même ce que l’on souhaite apporter aux autres. On est plutôt dans le sacrifice, parce qu’on se sent obligé de réagir d’une certaine manière sous peine de perdre l’estime et l’affection des autres, et les dons que nous pourrions faire alors ne viennent pas de l’amour, mais seulement et uniquement de la peur.

Quand vous prenez soin de vous, que vous vous donnez à vous-mêmes l’amour que vous donnez à toute autre personne que vous aimez, vous êtes en paix, vous vous sentez pleins de vie et là vous pouvez donner de tout votre cœur.

 

L’équilibre intérieur est la clé qui ouvre toutes les portes

C’est précisément en revenant à cet équilibre intérieur que nous pouvons par ailleurs accéder à l’ensemble de nos ressources intérieures.

Quand vous vous sentez très mal, vous avez tendance à vous focaliser totalement sur cette impression de pesanteur en vous et toutes les pensées négatives qui passent par là. Autant dire que remonter la pente dans ces conditions sera difficile.

Plus vous êtes dans la frustration et la colère, plus vous attirez à vous de circonstances qui vont vous replacer dans le même état de frustration et de colère, et vous vous enfoncez alors de plus en plus.

Votre résistance intérieure attire des circonstances négatives qui génèrent encore plus de résistance intérieure qui attire encore plus de circonstances négatives, et ainsi de suite.

On voit clairement ici le cercle vicieux qui se met en place.

 

Casser la boucle

Lorsque vous vous autorisez à faire une petite pause pour vous recentrer sur vous-mêmes et sortir du flot habituel de votre vie, vous pouvez casser ce cercle vicieux dans son élan et éviter de plonger encore plus bas.

Il sera alors important de vous recadrer sur ce que vous voulez vraiment, de chercher des pensées qui génèrent en vous un sentiment un peu plus léger, et surtout, de comprendre que c’est votre positionnement intérieur qui détermine toujours ce qui prend forme dans votre vie.

On se sent impuissant quand on croit ne rien pouvoir faire pour changer les choses, mais le truc, c’est qu’avant de pouvoir entrer dans l’action, il est essentiel de s’aligner intérieurement et de tourner son attention vers ce qui génère de bonnes émotions en nous.

À partir du moment où nous sommes alignés, l’action juste nous sera soufflée à l’oreille par le biais de notre inspiration, et nous pourrons alors à nouveau avancer.

Si vous vous débattez, que vous êtes pleins de colère, de frustration et de peurs, que vous vous sentez obligés de forcer les choses, vous n’irez nulle part.

Commencez par vous apaiser et faites en sorte de vous sentir mieux intérieurement, car c’est à partir de cet espace plus serein que vous pourrez agir de façon juste et posée et voir des résultats concrets à vos actions.

 

Nous sommes les seuls et uniques créateurs de notre expérience de vie

À partir du moment où nous comprenons que nous sommes réellement les seuls et uniques créateurs de notre expérience de vie et qu’aucune force extérieure n’est responsable de ce qui arrive ou non sur notre chemin, le sentiment d’impuissance n’a plus de raison d’être.

On peut ne pas savoir comment s’y prendre pour avancer, on peut ne pas voir clairement le chemin à faire, mais cette partie-là ne nous appartient de toute façon pas. Nous n’avons pas besoin de savoir comment faire pour aller de là où nous sommes à là où nous voulons aller.

Il nous suffit de clarifier ce que nous désirons vraiment, ce qui nous tient le plus à cœur, et de laisser ensuite le bon soin à la Vie de réunir les circonstances concrètes qui nous permettront d’avancer comme nous le souhaitons.

Prenez conscience du fait que tout part toujours de votre être intérieur, et plus votre confiance à ce sujet va grandir, plus il vous sera facile de surmonter les prochains obstacles, et moins vous aurez de chances de tomber dans des conflits ou dans le mal-être à cause des difficultés du moment.

Prendre conscience de son pouvoir personnel permet de retrouver sa juste place au sein de cette existence, et quand on sait qu’on crée soi-même le chemin, la peur de rester figé dans une impasse disparaît. On reste alors ancré sur ce qui nous tient à cœur, et on ne lâche jamais le morceau. On emprunte une voie, et si celle-ci ne donne pas les résultats escomptés, on en cherche une autre, puis une autre encore jusqu’à avoir obtenu les résultats espérés.

On ressent intérieurement que d’une façon ou d’une autre, on y arrivera, et les sentiments d’impuissance ou de désespoir n’ont alors plus l’espace pour s’installer en nous.

 

Avec mes meilleures pensées

     Laure

Vous avez aimé cet article ? Si vous voulez être sûr de ne pas louper les prochaines publications de ce blog, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous. Ainsi, je vous enverrai un petit mot à chaque fois qu’un nouvel article sera publié. A bientôt !

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

2 Comments

  1. Corinne

    28 février 2015 at 09:10

    Bonjour Laure !
    Tellement vrai !
    Quand le coeur retrouve les blessure de l’amour !comment faire !
    Je me dis que l’univers me programme du meilleur à venir ,même si je me surprends à pleurer le coeur si lourd
    J ai des visualisations positives …mais il y a des jours …les chemins sont plus sinueux ,le soleil est toujours présent il se cache dernière les nuages …

    Merci chère petite Laure vous êtes mon petit rayon de soleil !
    Douce journée
    Corinne

    • Laure Zanella

      28 février 2015 at 11:55

      Merci pour votre message Corinne 🙂 Le truc, c’est que ce n’est pas l’Univers qui décide du programme de votre vie, mais vous, à travers les vibrations que vous émettez. Prenez l’habitude en douceur de recadrer vos pensées sur ce que vous voulez vraiment, sur ce qui vous fait du bien et met du baume à votre coeur. C’est comme ça que vous attirerez à vous de plus en plus de pensées lumineuses et les expériences qui les refléteront 🙂 Avec mes meilleures pensées

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *