Comment transformer son état d’esprit en modifiant sa posture

By on 29 novembre 2014
Crédit photo : © bruno135_406 - Fotolia.com

Crédit photo : © bruno135_406 – Fotolia.com

Comment transformer son état d’esprit en modifiant sa posture 

Modeler le corps pour créer un nouvel élan intérieur

 

On pense souvent que pour évoluer et s’épanouir, il est nécessaire de résoudre les problèmes du passé, de décortiquer en profondeur ce qui a pu nous marquer ou nous blesser, afin que dans le présent, nous puissions nous sentir en paix.

J’ai moi-même cru pendant longtemps qu’il s’agissait d’une étape indispensable pour accéder au bien-être, mais ce n’est plus ainsi que je perçois les choses aujourd’hui.

Le fait de chercher l’origine de nos maux dans le passé peut être une approche tout à fait constructive pour bon nombre de personnes et pendant un certain temps, notamment lorsque nous sommes enchaînés à de lourds schémas négatifs qui nous placent dans une position de victime et nous poussent inconsciemment à nous complaire dans ce rôle.

Le fait d’examiner nos anciennes blessures nous donne alors accès à une clé importante : celle qui consiste à reconnaître nos émotions, à les accepter pour pouvoir les libérer.

Il existe cependant d’autres méthodes plus « radicales » et rapides pour se placer dans un nouvel état d’esprit, et c’est d’une de ces méthodes que j’aimerais vous parler aujourd’hui.

C’est à cette merveilleuse personne qu’est Anthony Robbins que nous allons emprunter un outil, que j’ai découvert pour ma part dans son ouvrage « Pouvoir illimité ».

 

L’importance de la posture !

Anthony Robbins nous parle ici (entre autres) de l’importance que revêt notre posture corporelle, car il s’agit là d’un outil extrêmement puissant que nous pouvons ajuster à volonté.

Prenons un petit exemple pour illustrer.

Imaginez que vous avez devant vous deux personnes, l’une extrêmement timide et renfermée, et la seconde, très à l’aise, sûre d’elle et bien dans sa peau.

Sans même avoir adressé un mot à ces personnes, la plupart des gens remarqueront que l’une est introvertie et que l’autre est à l’aise. Ils le « remarqueront » peut-être de façon inconsciente, mais cela sera perçu par toute personne passant par là.

Essayons de définir ce qui permet de remarquer le malaise de l’une de ces personnes et l’aisance de l’autre.

Le premier individu aura sans doute les épaules voûtées, la tête basse, le visage fermé, peut-être même les sourcils légèrement froncés, comme s’il craignait quelque chose. Sa démarche sera plutôt discrète, comme s’il cherchait à ne pas se faire remarquer. Nous pourrions sans doute identifier facilement d’autres signaux extérieurs de ce malaise intérieur.

Dans le second cas, la personne sûre d’elle affichera sans doute un large sourire ou au moins un visage lumineux et avenant, ses épaules seront bien en place, basses et souples, la tête droite, elle aura tendance à regarder les autres, à se tourner facilement vers eux et adoptera une allure générale fluide et décontractée.

La première personne aura tendance à se recroqueviller sur elle-même alors que la seconde donnera l’impression de s’étirer vers le haut. On remarquera aisément sa présence alors que dans le premier cas, on ne verra peut-être même pas cette personne.

Il s’agit ici de caractéristiques typiques qu’on retrouve chez des personnes très réservées et d’autres qui sont à l’aise avec elle-même et en société.

 

Renversons la vapeur…

Imaginez maintenant ceci : si la première personne, celle qui est mal dans sa peau, décide d’imiter la seconde, de redresser sa tête, de décontracter les muscles de son visage, de repositionner ses épaules et de se grandir. Si cette première personne fait semblant (dans un premier temps) d’être à l’aise dans son corps et adopte les attitudes d’une personne réellement bien dans sa peau, non seulement elle va dégager un sentiment tout autre, mais en plus, elle va réellement changer sa propre perception d’elle-même et commencer à se sentir mieux dans sa peau !

La posture que nous adoptons influe grandement sur la façon dont nous nous sentons

Je vous propose un petit test que je propose souvent en atelier, et notamment dans le thème de la confiance en soi où c’est plus que parlant.

Prenez quelques instants, là tout de suite si vous le pouvez, et allez vous placer devant un miroir.

Jouez en premier lieu le rôle de la personne mal dans sa peau et modelez délibérément votre posture comme décrit plus haut. Recroquevillez-vous sur vous-même, rentrez vos épaules, courbez la tête, rangez votre sourire au placard et faites en sorte d’avoir l’air d’une personne qui n’est vraiment pas à l’aise avec elle-même. C’est peut-être réellement le cas d’ailleurs, et dans ce cas, observez simplement votre attitude générale et surtout, comment vous vous sentez intérieurement.

Prenez vraiment le temps d’observer vos émotions, ce que vous ressentez dans votre corps, et définissez sur une échelle de 1 à 10 votre degré de bien-être intérieur.

 

Etape suivante

Ensuite, sortez de ce rôle, secouez-vous un peu, relâchez vos bras, vos épaules, vos jambes aussi, les muscles de votre visage.

Prenez conscience des crispations présentes dans votre corps et relâchez vos muscles et toutes les tensions que vous pouvez percevoir.

Quand vous y êtes, passez au rôle de la personne sûre d’elle et pleine d’assurance. Amusez-vous vraiment avec ça et essayez du mieux que vous pouvez d’imiter cette fois l’attitude d’un homme ou d’une femme très sûrs de leur personne, à l’aise dans leur corps, qui ont confiance en eux, etc.

Vous avez sans doute dans votre entourage des personnes très à l’aise avec elle-même, peut-être même des modèles très extravertis. Jouez le jeu, et imitez leurs manières, leur façon d’être, ce que vous pouvez identifier d’un point de vue extérieur et qui caractérise leur confiance en elles-mêmes.

Quand vous sentez que vous êtes bien dans le rôle, prenez à présent un peu de temps pour vous observer dans le miroir et voyez quel est votre ressenti à votre propre sujet, et surtout, comment vous vous sentez intérieurement. Notez à nouveau votre degré de bien-être sur une échelle de 1 à 10.

Préférez-vous l’image que vous perceviez quelques minutes plus tôt dans le rôle de la personne introvertie ou plutôt celle de la personne très à l’aise que vous voyez maintenant ?

Et d’un point de vue intérieur, vous sentiez-vous mieux tout à l’heure ou maintenant ?

 

Vous pouvez à tout moment modifier délibérément votre état intérieur en jouant sur votre posture

Ce qui est très intéressant ici, c’est qu’à tout moment, nous pouvons choisir délibérément d’adopter une posture qui va nous placer dans un nouvel état d’esprit. Il est sans doute plus facile de contrôler son corps que son esprit, encore que ce ne soit qu’une question d’entraînement, mais le fait de prendre l’habitude de prêter attention à votre posture et d’y amener délibérément des petits changements ici ou là va vous aider grandement à modifier votre état d’esprit et votre perception de vous-même.

Vous pourriez d’ailleurs pousser le test un peu plus loin, et choisir par exemple de vous maintenir dans la posture de cette personne pleine d’assurance tout au long de votre journée. Faites comme si c’était un jeu.

Observez ce qui se passe ensuite autour de vous. Voyez de quelle façon les autres vous regardent et se comportent avec vous, voyez ce qui est différent de d’habitude et surtout, observez ce que ça provoque en vous.

À partir du moment où vous prenez conscience du pouvoir qu’un simple changement de posture vous confère, vous pouvez commencer à utiliser cet outil intentionnellement pour modifier votre état d’esprit, et petit à petit, passer de qui vous êtes à qui vous voulez être !

Si vous ne savez pas comment vous y prendre pour modifier certains états en vous, cherchez autour de vous ou sur le net des modèles à imiter. Voyez ce qui caractérise ces personnes qui ont ce quelque chose que vous voudriez avoir vous aussi, et adoptez délibérément les attitudes de ces personnes pour aller en douceur vers un changement d’état d’esprit.

Ce n’est pas le seul chemin possible pour aller vers le changement, mais c’est une technique qui est toute simple et facile à mettre en application.

Faites le test, voyez ce que ça donne pour vous, et n’hésitez pas à laisser vos impressions en commentant cet article.

En vous souhaitant un excellent week-end à tous !

Laure 🙂

 

Vous avez aimé cet article ? Si vous voulez être sûr de ne pas louper les prochaines publications de ce blog, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous. Ainsi, je vous enverrai un petit mot à chaque fois qu’un nouvel article sera publié. A bientôt !

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

8 Comments

  1. Pingback: Laure Zanella | Pearltrees

  2. Pingback: Une Technique Très Simple Pour Réduire Le Stress | Transformezvotrevie

  3. CHRISTELLE

    21 mars 2016 at 13:14

    Merci infiniment de nous avoir rendu le lien vers cet article, il est très intéressant…
    Il est important de pratiquer pour se rendre compte que la posture a un grand impact sur notre état d’être, ça vaut vraiment le coup!
    A bientôt.
    Christelle

  4. Pingback: Comment Utiliser Le « penser, Parler, Agir » Pour Concrétiser Ses Souhaits Les Plus Chers ! | Transformezvotrevie

  5. Pingback: Soit on essaye, soit on le fait... | Transformezvotrevie

  6. Pingback: Et si on se servait de la finalité autrement... | Transformezvotrevie

  7. ruggiero

    28 février 2017 at 17:34

    Laure
    oui c’est vrai que l’expression du corps est importante
    Pour ma part je fais du yoga et autre ce qui redresse naturellement mon corps
    toutefois je pense qu’un accompagnement peut etre bien quand le mal etre ou la souffrance est consequente
    enfin ce n’est que mon avis
    Rien n’empeche d’allier les deux du moment que le but est d’aller mieux

  8. Jeanne

    28 février 2017 at 18:19

    Bonjour Laure, merci pour cet article. Il est parfaitement logique que le fait de corriger sa posture puisse nous libérer. La lecture du livre «Au coeur de notre corps» par Marie Lise Labonté l’explique très bien. C’est par des exercices doux mais profonds que le corps peut se libérer des cuirasses qu’il a construite au cours de sa vie afin de se protéger. Notre corps se souvient. Bonne journée.;-)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *