Comment utiliser le bouton « supprimer » de votre cerveau – en clair

By on 4 mai 2017

 

Crédit photo de base : HypnoArt – Pixabay.com

Comment utiliser le bouton  « supprimer » de votre cerveau – en clair

Version audio de l’article disponible sur ma chaîne Youtube ici !

Dans mes articles, je vous parle souvent de l’importance de créer de nouvelles habitudes, d’ancrer de nouveaux mécanismes plus positifs en vous pour pouvoir obtenir un nouveau type de résultats, résultats qui correspondront cette fois à ce que vous voulez vraiment…

Si vous avez commencé à mettre en pratique tout ceci depuis un petit moment, vous savez que ça fonctionne et vous avez sans doute déjà vu de jolis changements arriver, mais concrètement, une part de notre esprit a souvent tendance à se demander comment ça marche et si ça marche vraiment pour tout le monde

Eh bien, ce que je trouve fascinant aujourd’hui, c’est que même la science commence à démontrer concrètement que oui, ça fonctionne, parce que lorsque nous commençons à diriger notre attention dans de nouvelles directions, notre cerveau commence à créer de nouvelles connexions entre les neurones et plus on nourrit de notre attention la nouvelle direction choisie, plus ces connexions se renforcent et s’activent facilement. C’est ce que démontre clairement un article que j’ai partagé hier sur la page Facebook « Transformez votre vie ».

Mais l’autre point vraiment magique là-dedans, et c’est précisément pour ça que j’ai eu envie de reprendre le sujet aujourd’hui, c’est que de la même façon que notre cerveau va créer de nouvelles connexions à force que nous dirigions notre attention dans une nouvelle direction, il va également commencer à supprimer les connexions qui ne sont plus utilisées, et c’est là que ça devient vraiment intéressant !

Je vous propose donc aujourd’hui de creuser la question plus en profondeur, et de voir que, si vous ne voulez plus voir certains mécanismes, certaines habitudes ou expériences négatives se produire dans votre vie, vous avez à votre disposition un bouton « supprimer » que vous pouvez commencer à utiliser à n’importe quel moment !

C’est parti 🙂

 

 

Comment ça marche ?

Pour pouvoir créer des changements en profondeur dans sa vie, il y a d’un côté de nouveaux mécanismes lumineux à mettre en place, et de l’autre côté, des mécanismes limitants à démonter et à éliminer.

C’est aussi dans ce sens que nous allons travailler sur une année complète au sein du programme « Métamorphose ».

Et la clé dans l’histoire, d’un côté comme de l’autre, c’est la direction qu’emprunte notre attention !
Voilà une phrase clé de l’article dont je vous ai parlé :

« Ce sur quoi vous vous concentrez l’emporte ! Vous modelez, littéralement, votre propre esprit en choisissant ce sur quoi vous portez votre attention. »
Concrètement, au niveau de notre cerveau, il y a certaines cellules qui sont là pour faire le ménage ! Eh oui ! Quand une connexion n’est plus utilisée, cette connexion est marquée par une protéine particulière (imaginez qu’on lui colle une étiquette « à jeter ») et nos « cellules de ménage » vont alors détruire cette connexion.

Ça veut dire que, si petit à petit vous décidez de soustraire votre attention à tout ce dont vous ne voulez plus dans votre vie, à certaines habitudes néfastes comme le fait par exemple de ruminer des pensées négatives, votre cerveau va se charger lui-même de faire le ménage et vous allez voir ces éléments s’effacer de plus en plus !

Et tout ce que vous avez à faire dans l’histoire, c’est d’arrêter de prêter attention à ce que vous voulez voir disparaître…

 

 

 

Mais comment on fait pour ne plus y prêter attention ?

Eh bien c’est plutôt simple en fait… Pour cesser de prêter attention constamment à ce dont vous ne voulez plus, il vous suffit de commencer à prêter attention à autre chose qui sera plus agréable et stimulant pour vous.

Quand vous êtes en train de vous focaliser sur quelque chose qui vous emballe vraiment et vous procure de la joie, vous ne pouvez pas en même temps vous focaliser sur ce qui vous fait du mal ou vous tire vers le fond. C’est soit l’un, soit l’autre.

Vous ne pouvez pas être vraiment concentré sur deux choses à la fois.

Le but du jeu est donc de faire un choix, de commencer par exemple par vous demander : « Est-ce que j’ai vraiment envie de continuer à me faire du mal en pensant à telle chose ? », et là, si votre réponse est clairement Non, demandez-vous alors quels sont les éléments auxquels vous pourriez penser qui vont provoquer un sentiment positif en vous !

 

Utilisez par exemple des questions dynamisantes comme celles-ci :

Qu’est-ce qui me rend heureux dans la vie ?
Qu’est-ce qui m’amuse ?
Qu’est-ce qui me rend fier ?
Quels sont les meilleurs moments que j’ai passés avec mes proches dernièrement ?
Quel est le film qui me fait le plus rire ? Quelles sont les scènes de films qui me font le plus rire ?
Quelle est la musique qui me donne le plus envie de danser et de chanter ?
Qu’est-ce qui m’emplit de gratitude ?
Etc.

 

Ce processus est tout simple, mais le fait de vous poser ce genre de questions va faire qu’automatiquement, votre cerveau va se mettre en mode « tête chercheuse » et commencer à travailler pour vous apporter des réponses.

Et pendant que vous êtes occupé à focaliser votre attention sur toutes ces choses positives, vous n’accorderez plus aucune attention à d’autres éléments moins roses, et à force de répéter ce type d’exercices, certaines de vos connexions vont s’éliminer tout naturellement, vous permettant de devenir de plus en plus libre, bien dans votre peau et heureux !

C’est plutôt chouette non ? 🙂

Comme toujours, ça demande un effort au départ, mais ce n’est que l’affaire de quelques semaines, une trentaine de jours en général pour pouvoir ensuite profiter durablement d’un nouveau mode de fonctionnement et des résultats qui iront avec…

Le jeu en vaut vraiment la chandelle !

 

 

 

À vous de jouer !

Ce qu’il est important de retenir ici, c’est que nous ne sommes pas impuissants face à notre passé, à nos épreuves, à tout ce qui nous blesse ou nous tire vers le fond…

Nous ne sommes pas non plus impuissants face à nos mécanismes limitants, à nos croyances restrictives et tout ce qui nous empêche pour le moment de réaliser nos rêves.

Nous avons réellement le pouvoir de transformer nos vies, et ce fameux bouton « supprimer » dans notre cerveau va grandement nous y aider.

Garder en vue qu’il vous suffit de soustraire petit à petit votre attention de ce que vous voulez éliminer de votre vie pour amorcer le processus de changement.

Une lectrice me disait hier sur Facebook que c’est précisément en faisant en sorte de se changer les idées qu’elle a arrêté de fumer…

Le processus pourrait s’appliquer tout aussi bien sur notre tendance à ruminer le négatif, à critiquer et à juger (ce qui crée un état intérieur assez lourd et attire donc à nous des expériences pas forcément très sympathiques), ça pourrait s’appliquer sur notre tendance à grignoter ou même à procrastiner…

Ça pourrait s’appliquer sur des tas et des tas de mécanismes limitants, et la clé dans l’histoire, c’est de choisir ce qu’on souhaite renforcer pour renforcer l’attention que nous portons à ces éléments.

 

Si vous voulez une vie vraiment heureuse et pleine de lumière, focalisez-vous sur tout ce qui vous apporte de la joie et retirez votre attention de tout ce qui vous fait vous sentir mal (journal télé, films violents ou effrayants, mauvaises nouvelles, personnes négatives, etc.)

Si vous voulez une vie pleine d’amour et de bienveillance, focalisez-vous sur tout ce qu’il y a à apprécier en vous-même comme chez les autres, et retirez petit à petit votre attention de tout ce qui vous déplaisait avant ou que vous aviez tendance à juger.

Si vous voulez une vie pleine d’abondance à tous points de vue, focalisez-vous sur l’abondance qui est déjà là, sur toute celle qui existe partout autour de vous, sur tous les éléments que vous voulez attirer dans votre expérience de vie, et retirez petit à petit votre attention de votre peur du manque et de tout ce qui suscite un sentiment négatif en vous.

Si vous voulez vivre en parfaite santé, focalisez votre attention sur la bonne santé, le bien-être, tout ce qui crée un sentiment léger et joyeux en vous encore une fois, et détournez petit à petit votre attention de la maladie, des difficultés, et de tout ce qui vous fait vous sentir mal.

Commencez de là où vous êtes, comme vous pouvez, en faisant un petit quelque chose, et laissez ensuite votre cerveau faire le reste !
Ce que je trouve épatant quand la science commence à démontrer que tout ce que nous utilisons à un niveau plus subtil comme la loi d’attraction se déroule aussi à un niveau physique et concret, dans notre corps, c’est qu’il n’y a plus aucune place pour le scepticisme… Il n’y a plus aucune place pour le doute, pour la peur, pour le manque de confiance…

Même la science nous dit que lorsque nous fixons notre attention sur quelque chose de particulier, les connexions de notre cerveau à ce sujet se renforcent, et celles qui sont laissées de côté finissent par être détruites…

Alors choisissez simplement ce que vous voulez renforcer dans votre vie, et pour ce que vous voulez voir disparaître, faites en sorte de focaliser votre attention sur n’importe quoi d’autre, pourvu que ce soit positif pour vous.

Avec un peu de pratique et de persévérance, vous allez voir de vrais changements arriver dans votre vie, et c’est alors toute votre expérience, à tous points de vue qui va vraiment pouvoir prendre son envol !

Alors à vous de jouer maintenant, et n’hésitez pas à partager avec nous vos réflexions à ce sujet dans l’espace de commentaires.
Avec mes meilleures pensées
Laure 🙂

 

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks

Formations accompagnées en ligne et outils subliminaux « Transformez votre vie »


 

 

 


 







About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

5 Comments

  1. kinda

    4 mai 2017 at 17:51

    Merci Laure pour ce tuyau si précieux.

  2. JEANNE

    4 mai 2017 at 19:41

    C’est un choc !!! j’ai lu il y a quelques jours votre article sur les hp et je me reconnais en tout point…J’envisage d’aller passer un test chez un psychologue pour être fixée….il y belle lurette que je me demande ce qui « cloche » chez moi…je n’ai pas encore eu le temps de lire toutes vos publications…mais rares sont les fois où j’ai lu des articles aussi complets et « nourrissants » sur le développement personnel, sur internet.Ils résonnent en moi. La loi d’attraction je ne l’utilise consciemment que depuis 2 ans…

    • Laure Zanella

      4 mai 2017 at 19:59

      Merci beaucoup pour votre message Jeanne. Je vous souhaite une belle re-rencontre avec vous-même 🙂

  3. Karine

    4 mai 2017 at 22:48

    Laure, merci pour cet article tellement clair et si bien expliqué !!
    Votre façon d’expliquer est facile à comprendre même pour les novices sur ce sujet …
    Gratitude.
    Karine

  4. agnes

    5 mai 2017 at 02:54

    Louise l hay dans une allocution evoque toutes ces phrases negatives que l’on peut se dire quand on decide de s’aimer incontionnellement et de l’importance de les accepter. C’etait dans la videi de Lise Bourbeau pour guerir ses blessures L’entendre m’a rassure car je je cis intensement depuis un moment et je culpabilise car cela semble aller dans le sens contraire de la loi de l’attraction. Est-ce que mon cerveau les met en evidence pour mieux les supprimer ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *