Comment vous libérer de vos émotions négatives facilement et rapidement

By on 9 août 2016

 

 

Crédit photo : Unsplash - Pixabay.com

Crédit photo : Unsplash – Pixabay.com

Comment vous libérer de vos émotions négatives facilement et rapidement

 

Vous arrive-t-il de vivre des émotions négatives ?

Quelle question ! N’est-ce pas ? 🙂

Le moins qu’on puisse dire, c’est que nos émotions négatives ne sont pas un processus très agréable… Qu’il s’agisse de frustration, de colère, de ressentiment, de tristesse ou quoi que ce soit d’autre dans le même genre, je crois que la grande majorité d’entre nous désire sortir de cette énergie-là pour revenir à la quiétude, la paix intérieure et la joie…

Et justement… L’une des erreurs les plus souvent commises pour atteindre ce but-là est de tenter de chasser cette émotion qui nous dérange.

Soit on rentre dans une lutte acharnée à ce sujet, ou alors on joue la carte de l’ignorance en pensant que si on fait comme si l’émotion n’était pas là suffisamment longtemps, elle va s’évaporer toute seule et tout rentrera dans l’ordre.

Le problème, c’est que plus on se ferme à ses émotions, plus elles vont se manifester fortement pour se faire entendre, et il n’y a qu’une fois entendues qu’elles pourront se libérer.

Je vous propose donc d’explorer ce thème aujourd’hui et de voir de quelle façon nous pouvons nous libérer de nos émotions négatives, facilement et rapidement 🙂

 

 

Toc, toc, qui est là ?

Je suis tombée l’autre jour sur l’extrait d’une BD qui abordait le thème des émotions et du « comment s’en libérer », et la métaphore utilisée étant très percutante à mes yeux, j’aimerais la partager avec vous aujourd’hui.

Imaginez un peu que votre émotion est comme un petit personnage qui a un message vraiment très important à vous délivrer.

Vous, vous êtes chez vous, tranquillement installé.

Quand ce petit bonhomme (votre émotion) arrive pour vous délivrer son message, qui, rappelons-le, est vraiment très important, il vient frapper à votre porte pour que vous lui ouvriez et receviez son message.

Mais que se passe-t-il si vous n’allez pas ouvrir la porte, que vous faites semblant de ne pas l’entendre tambouriner ou que vous lui dites carrément que vous ne voulez pas de son message et qu’il doit s’en aller ?
Mettez-vous un instant à la place du petit bonhomme… Vous avez un message vraiment très important à délivrer… Allez-vous simplement tourner les talons parce qu’on ne répond pas quand vous frappez à la porte ? Ou allez-vous insister et frapper plus fort au cas où on ne vous aurait pas entendu la première fois ?

Si ce message que vous avez à délivrer est vraiment d’une importance capitale… Vous abandonnez ou vous insistez de plus belle ? 🙂

Eh bien vous voyez, vos émotions, c’est pareil !

Si vous refusez d’ouvrir la porte (de vous confronter à votre émotion et de l’entendre), elle va insister et frapper d’autant plus fort à la porte (créer d’autant plus d’agitation à l’intérieur de vous) jusqu’à ce que vous acceptiez d’entendre.

Ce n’est pas pour vous embêter ou vous punir. C’est seulement parce qu’elle a un message extrêmement important à vous transmettre et qu’elle fera tout pour aller au bout de sa mission.

Une émotion n’est pas un être humain. Elle n’abandonne pas quand ça ne marche pas comme elle le souhaite. Elle continue simplement à faire ce qu’elle a à faire jusqu’à ce qu’elle ait atteint son objectif…

Alors la question est : Combien de temps allez-vous la laisser s’acharner sur votre porte avant d’accepter de lui ouvrir et d’entendre son message ?

Question qu’on peut aussi traduire par : Combien de temps allez-vous choisir de continuer à souffrir avant d’accepter d’entendre ce qui se passe en vous ?

 

 

Mettre des mots Vs ressentir…

Ce que j’ai également apprécié dans cet extrait de BD, c’est la clé qui était proposée pour permettre à l’émotion de se libérer.

Généralement, nous avons tendance à chercher à mettre des mots sur notre émotion et à l’accueillir mentalement en premier lieu plutôt que de l’accueillir vraiment.

Est-ce que ça nous soulage ? Oui… Ce chemin permet aussi de revenir à la paix intérieure, mais le processus peut être long et chaotique, parce qu’au final, ce qui déclenche vraiment la libération, c’est avant tout de RESSENTIR notre émotion, de la laisser vivre en nous, de lui permettre de s’exprimer librement, et pour ce faire, ce n’est pas notre mental qui va être mis à contribution, mais notre sens de l’observation.

C’est l’attention que nous allons accorder à notre émotion qui va réellement lui permettre d’être entendue, et nous pouvons créer un chemin d’accès direct à ce niveau plutôt que de tourner autour du pot pendant un temps plus ou moins long (temps pendant lequel nous allons continuer à ressentir le poids de cette émotion qui nous perturbe).
Le but du jeu est alors celui-ci : Si vous sentez des tensions en vous, les signes habituels qui vous permettent de dire qu’une émotion négative est présente, prenez quelques instants pour vous poser, en arrêtant tout ce que vous êtes en train de faire pour vous concentrer pleinement sur les manifestations physiques de votre émotion, au niveau de votre corps.

Où cela se passe-t-il dans votre corps ? Est-ce qu’il y a certains signaux qui vous permettent de remarquer que vous êtes dans une émotion négative ?

Avez-vous les mâchoires crispées, les sourcils froncés, les épaules contractées ? Comment est votre respiration ? Percevez-vous une sensation de nœud ou de boule au niveau du plexus ? Dans votre gorge ? Dans votre ventre ?

Avez-vous les poings serrés ? Les muscles crispés ici ou là ? Qu’est-ce qui se passe concrètement au niveau de votre corps ?

Essayez d’être aussi attentif que possible à ce qui se passe en vous, et laissez tomber toute tentative d’interprétation à partir du mental.

Explorez plutôt vos sensations et voyez comment ces sensations évoluent. Essayez d’identifier précisément la façon dont vous ressentez votre émotion : est-ce que ça pique, ça brûle, ça pèse, ça ressemble à des nœuds, etc. ?

 

Comment c’est pour vous ?

 

Et poursuivez ce cheminement en plongeant à l’intérieur de vous jusqu’à ce que vous ressentiez que tout est à nouveau en paix.

Si vous avez fait la sourde oreille pendant très longtemps, votre émotion aura peut-être besoin de plus de temps pour se libérer complètement, mais allez-y simplement à votre rythme, tranquillement, en faisant au mieux.

C’est de toute façon pour vous que vous le faites, et personne ne viendra vous juger sur les résultats que vous obtenez ou pas. À vous de choisir quel chemin vous convient le mieux et quel est le rythme juste pour vous.
Ce que je vous dirais pour conclure c’est que plus vite vous allez vous connecter à vos ressentis, et plus vite vous allez pouvoir vous libérer.

Pour le vérifier, un seul chemin possible : l’expérimenter 🙂

 

Avec mes meilleures pensées
Laure

 

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks

Formations accompagnées en ligneLes outils subliminaux « Transformez votre vie »


 

 

 


 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

7 Comments

  1. Brigitte Mura

    9 août 2016 at 12:08

    Laure,
    Comme j’aime te lire et accueillir tes messages.
    Ton texte arrive à point nommé, mon égo en a pris un coup ce matin.
    J’ai accueilli l’information, je me suis posée, l’ai écoutée et accepter pour la libérer afin de pouvoir continuer mon chemin dans l’harmonie.
    Douce journée en cette Saint Amour,
    Bises à toi,
    Brigitte

    • Laure Zanella

      9 août 2016 at 12:31

      Merci pour ton message Brigitte ! Je suis heureuse que ce texte ait pu tomber à pic pour toi 🙂 La magie de la Vie ! Passe une très belle journée toi aussi. Avec mes meilleures pensées 🙂

  2. Laurent

    9 août 2016 at 12:16

    Ca ressemble étrangement à la méthode TIPI cette histoire. Fermer les yeux, ecouter ses sensations, ne rien faire (pas juger, pas analyser), laisser aller les sensations désagréables jusqu’à l’apaisement

    • Laure Zanella

      9 août 2016 at 12:21

      J’irai zieuter, merci pour cette info Laurent !

    • Eve

      9 août 2016 at 16:23

      Cela m’évoque aussi la méthode TIPI (Technique d’identification sensorielle des Peurs inconscientes)qui structure tout ce que vous dites. C’est une méthode toute simple que j’expérimente régulièrement mais il me manque une formation pour en voir les effets à long terme. Mais le simple fait que cela soulage sur le moment c’est déjà super. Merci pour cet article Laure.

  3. Hams

    15 août 2016 at 10:21

    Brigitte Mura a 100% raison, je sais pas pourquoi vos articles arrivent toujours au moment où je cherche une solution à mes problèmes. votre site est vraiment reconfortant, Merci pour cet article, comme on traine toute ca vie avec ce cercle vicieux des emotions negatives et souvent on lutte acharnement contre. Mais vos articles m’ont permis de vivre dans l’acceptation surtout le LACHER PRISE, qui pour moi est l’ingrédient le plus important pour transformer sa vie. Merci beaucoup Laure

    • Laure Zanella

      15 août 2016 at 18:25

      Eh bien, il semblerait que ça s’appelle la loi d’attraction en pleine action 🙂 D’un côté il y a des personnes qui cherchent des clés et ont envie de faire bouger leur vie, et de l’autre, quelqu’un qui a envie de partager les clés en sa possession. Voilà de jolies co-créations ! Je suis heureuse que les éléments proposés puissent vous aider dans votre cheminement. Avec mes meilleures pensées

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *