Et s’il était tout simplement impossible de se tromper ?

By on 2 septembre 2016

Crédit photo : Fotolia.com

Crédit photo : Fotolia.com

 

Et s’il était tout simplement impossible de se tromper ?

Bien souvent, nous vivons une véritable torture intérieure à force de nous dire « Si seulement j’avais agi autrement ! ».

Nous ruminons nos choix passés, nous nous autoflagellons, nous entrons parfois même dans une véritable rage contre nous-mêmes tant nous nous sentons idiots ou inconscients d’avoir avancé dans telle direction.

On peut dire que c’est une véritable lutte intérieure qui se déroule alors, et cette lutte peut parfois durer toute une vie…

Mais… Et s’il était tout simplement impossible de se tromper ? Si c’était juste notre perception de la réalité qui était déformée, et qu’en réalité, aucune erreur n’était possible ? Si tout était finalement parfait, y compris ce que nous avons toujours perçu comme des erreurs ou des mauvais choix ?

Même si ça vous semble flou pour le moment, je vous invite à me suivre pour l’article du jour où nous allons aborder ce sujet… Il y a une réflexion qui tourne en boucle dans ma tête depuis quelque temps, et j’aimerais la partager avec vous, parce que ça pourrait bien être la clé qui va enfin vous offrir une totale liberté…

 

 

À la loupe…

En premier lieu, penchons-nous un moment sur l’idée de se tromper… Pour que nous puissions qualifier quelque chose d’erreur, il faudrait déjà avoir une perception claire des résultats de notre choix.

C’est bien pour ça qu’il est totalement impossible de savoir qu’emprunter telle direction sera une erreur avant d’avoir expérimenté concrètement les conséquences, car avant ça, on navigue totalement en aveugle…

Nous émettons constamment toutes sortes de jugements sur notre passé, sur nous-mêmes et les décisions que nous avons prises, mais pouvons-nous être absolument sûrs que ces choix que nous qualifions de mauvais étaient réellement mauvais ?

Pouvons-nous être absolument certains que cette voie n’était pas la meilleure voie possible, celle qui allait être la source des plus beaux apprentissages pour nous ?

 

 

Regarder autrement

Vous savez, depuis que j’ai commencé à utiliser les questions du Travail de Byron Katie dont je vous ai déjà parlé, j’ai commencé à remettre en question absolument toutes les idées qui me traversent la tête dès que j’en prends conscience, en allant même examiner ce qui me paraissait totalement évident… Et je me suis rendu compte de toute l’illusion dans laquelle j’ai vécu jusque-là, de la prison que j’ai pu créer moi-même en adhérant à certaines idées qui ne faisaient que créer de la souffrance finalement…

Hier par exemple, j’ai remis ma casquette de fleuriste comme je le fais de temps en temps, et durant la matinée je suis allée livrer une gerbe à la morgue… Rien n’inhabituel jusque-là, sauf que cette fois, il n’y avait pas un adulte dans le cercueil. C’était une petite fille de 12 ans.

Quand je suis entrée et que j’ai vu la photo de la petite fille et l’ours en peluche posé sur le petit cercueil blanc, une grande vague d’émotions m’a traversée et ma première réaction a été de me dire que ce n’était pas juste… Et puis, j’ai entendu ceci : « Peux-tu être absolument certaine que ce n’est pas juste ? Que ce n’était pas le meilleur chemin possible pour elle ? »

Et la vérité c’est que je n’en savais rien… Je ne pouvais que juger la situation en fonction de mon propre point de vue, de mon histoire et de mes croyances… Mais qui sait ? Peut-être que pour cette petite fille et même pour sa famille, c’était la meilleure chose qui pouvait arriver.

On ne peut jamais savoir à l’avance quel impact un événement va avoir sur les personnes concernées ou ce que ces « drames » ont permis d’éviter. Et combien de fois ce que nous appelons de lourdes épreuves se sont produites et ont finalement poussé ceux qui en ont souffert à ouvrir de nouvelles portes et à aider ainsi des milliers ou peut-être même des millions de gens à travers le monde.

On ne sait pas quel est le plan derrière la façade… On ne peut que juger à travers nos propres filtres d’êtres humains… Mais qui sait ce qui peut se cacher derrière de tels événements et quelles conséquences ça pourrait avoir à long terme ?

Et s’il fallait passer par là pour que notre cœur puisse s’ouvrir et pour que nous puissions enfin nous reconnecter à notre Source intérieure ?
Nous ne savons pas ce que nous ne savons pas… Nous ne pouvons qu’interpréter, et souvent de façon erronée et douloureuse…

Alors pourquoi ne pas remettre en question nos pensées blessantes et laisser au moins le bénéfice du doute aux événements… Qui sait ?

 

 

Pas d’erreurs

Plus j’avance et plus tout se rejoint pour me dire « Il n’y a pas d’erreurs »… Quand quelque chose arrive, si ça arrive, c’est que c’est ce qui doit arriver…

Si autre chose devait se passer, alors autre chose se passerait…

Les pensées avec lesquelles nous nous débattons nous disent souvent quelque chose comme : « Ça n’aurait jamais dû se passer comme ça ! » « Il/elle aurait dû agir autrement » « J’aurais dû réfléchir avant de faire telle chose. » « Comment j’ai pu faire ça ! » Etc.
Mais si nous prenons vraiment le temps de nous poser et de regarder le passé tout en acceptant de nous confronter à la vérité, le fait est qu’au moment des faits, la seule chose que nous pouvions faire était celle que nous avons faite…

Nous vivions certaines émotions, certaines circonstances étaient réunies… Nous avions peut-être accumulé un certain nombre de tensions, de peurs, de frustrations…

Nous étions qui nous étions à ce moment-là, et tout comme 1 + 1 = 2, la somme de tous les paramètres qui étaient en place au moment des faits a abouti à un certain résultat.
Nous avons fait certains choix, nous avons posé certains gestes, prononcé certaines paroles, etc.

Si nous avions pu faire quoi que ce soit d’autre que ce qui a été fait, eh bien c’est ce que nous aurions fait, n’est-ce pas ?

Si vous vous en voulez fortement encore pour quelque chose, que vous ne vous êtes toujours pas pardonné, alors prenez vraiment le temps de vous poser ces questions en écoutant cette petite voix qui remonte depuis votre centre…

Il y a des chances que de fortes émotions accompagnent cette voix, et vous saurez alors que vous êtes sur le bon chemin pour guérir.
Si vous regardez avec honnêteté au fond de vous, vous saurez qu’aucune erreur n’a été commise. Considérer vos choix passés comme des erreurs voudrait dire que d’autres options étaient possibles pour vous… Mais l’option choisie était la seule que vous pouviez choisir à ce moment-là… Et vous pourrez à présent vous servir de vos expériences passées pour faire des choix plus lumineux pour la suite de votre parcours.

Quoi qu’il arrive, c’est vraiment la seule chose qui peut arriver.

 

 

Pas de hasard

Si je passe un entretien d’embauche et que je tombe sur un poste catastrophique, c’est que c’est exactement la bonne situation pour me permettre d’apprendre ce qui me sera le plus utile pour la suite de mon cheminement. Peut-être que je serai amenée à apprendre à m’affirmer, à poser mes limites, à dire non, à oser sauter dans l’inconnu pour faire quelque chose qui me plaira vraiment.

Si je rencontre quelqu’un et que cette personne m’en fait voir de toutes les couleurs, c’est que c’est exactement la bonne personne pour me permettre d’apprendre de nouvelles choses sur moi-même, pour me piquer suffisamment jusqu’à ce que je réagisse et que, comme Pénéloppe dans le film du même nom je finisse par crier « Mais moi je m’aime comme je suis ! »

Si rien ne va comme je veux et que ma journée ressemble à un véritable chaos, c’est que c’est exactement le bon déroulement pour me pousser à lâcher prise, à tout plaquer et à prendre une journée rien que pour moi, en me rendant compte que rien de tout ça n’est vraiment grave en soi.

Si je tombe malade et que ma vie est menacée, c’est que c’est exactement ce dont j’ai besoin pour me réveiller, me rendre compte que depuis des années je passe à côté de l’essentiel en m’attardant sur des choses qui n’ont pas de réelle importance et en ratant les moments vraiment importants…
Il n’y a pas de hasard. Il n’y a pas d’erreur. Il n’y a pas de punition.

 

Rien de ce qui arrive n’est là pour de mauvaises raisons, même si ça nous semble injuste et même si nous croyons que ça devrait se passer autrement.
Et quand nous commençons réellement à prendre conscience de ça et à l’appliquer à tout ce que nous vivons, nous devenons entièrement libres, et nous pouvons aussi commencer à faire réellement confiance à la Vie.

Plutôt que de nous braquer contre elle, nous la voyons comme une partenaire de premier choix, et nous pouvons évoluer main dans la main avec elle, en commençant à créer le meilleur, pour nous comme pour les autres.
Prenez simplement le temps d’y réfléchir, et demandez-vous si vous voulez réellement connaître la vérité… Si c’est le cas, cette vérité se manifestera à vous et vous pourrez alors vous libérer de tout ce qui a alourdi votre cœur jusque-là.
Et si vous souhaitez partager avec les autres lecteurs vos réflexions à ce sujet, je vous donne rendez-vous dans l’espace de commentaires tout en bas de page.
En vous souhaitant à tous une très jolie journée
Laure 🙂

 

 

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks

Formations accompagnées en ligneLes outils subliminaux « Transformez votre vie »


 

 

 


 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis plus de 15 ans !

Leave a Reply

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *