Êtes-vous prêt à en payer le prix ?

By on 15 mars 2016

Crédit photos : Pixabay.com

Crédit photos : Pixabay.com

 

Êtes-vous prêt à en payer le prix ?

Version audio de l’article accessible sur ma chaîne Youtube en cliquant ici.

 

Que j’aime les synchronicités ! J’ai pensé hier à quelque chose qui me semblait important, et je tombe, « comme par hasard » tout à l’heure sur une vidéo de David Laroche  http://davidlaroche.fr/qui aborde le sujet en question (Merci David ! ), alors me voilà pour partager avec vous une nouvelle clé !

Ma fille et moi, nous adorons les comédies musicales. Déjà rien que pour la musique qui nous prend aux tripes, mais aussi pour la danse qui a toujours été une grande passion pour moi, les mises en scène, les costumes et toute la magie qu’il y a autour. Hier, nous avons regardé Robin des Bois (magnifique !!) et en voyant le petit documentaire sur les coulisses, je me suis dit que ça devait être une expérience humaine vraiment exceptionnelle et que j’aurais aimé vivre quelque chose comme ça. Mais en même temps, ça demande aussi un certain nombre de sacrifices et je ne crois pas que j’aurais pu accepter cette partie-là, encore moins maintenant que je suis maman.

Si je vous parle de tout ceci, c’est parce qu’il y a là une clé importante à saisir lorsqu’on souhaite concrétiser un projet qui nous tient à cœur.

En effet, quand nous désirons expérimenter quelque chose de grand, qui nous propulse dans un contexte très différent de celui dont on a l’habitude, il y a inévitablement un certain nombre de choses qui changent dans nos vies, et il arrive bien souvent que nous ne soyons pas prêts à en payer le prix ! Une part de nous veut y aller, mais l’autre part voit l’envers du décor et a peur ou ne veut tout simplement pas de ces aspects-là.

Regardez par exemple les sportifs de haut niveau. Le prix à payer pour eux est de s’entraîner, énormément, et chaque jour de l’année. Peu importe ce qui se passe dans leur vie, peu importe l’humeur du jour ou la météo, ils suivent chaque entraînement avec rigueur, car ils savent qu’il n’y a que comme ça qu’ils pourront réaliser leurs rêves et avoir une chance de remporter une médaille ou ce qui leur tient à cœur.

C’est pareil pour nous tous et chacun des rêves que nous aimerions concrétiser.

Je vous propose donc aujourd’hui d’explorer cette nouvelle facette de votre positionnement intérieur, de parler de vos rêves et souhaits, et de savoir si oui ou non, vous êtes prêt à en payer le prix !

 

Commençons par le commencement

Pour faire cette petite route ensemble, je vous propose de penser en premier lieu à tout ce qui vous tient à cœur, à tout ce que vous aimeriez vraiment concrétiser, et en particulier à vos projets les plus grands et les plus vastes.

Vous pouvez dresser une petite liste écrite de ces différents éléments, ce qui vous aidera à y voir plus clair.

Ensuite, je vous invite à considérer le premier de vos rêves et à vous demander quels pourraient être, selon vous, les inconvénients et contraintes si votre rêve devenait réalité à présent.

Prenons quelques exemples : Beaucoup de gens rêvent de gagner au loto et d’être immensément riches, mais en même temps, ils traînent derrière eux tout un tas de peurs liées à l’argent et à la richesse. L’argent leur fait peur, car ils craignent de ne pas savoir le gérer, de voir arriver autour d’eux des personnes malveillantes, etc.

Ils se projettent parfois aussi dans un certain style de vie et imaginent qu’ils ne pourront plus rester dans leur petit confort actuel et « devront » aller s’installer dans une villa luxueuse en bord de mer, au volant d’une somptueuse voiture de course… La voiture en question fera qu’ils ne pourront plus aller faire leurs courses incognito et que tout le monde les regardera. Peut-être même qu’on les prendra pour des stars et qu’ils seront harcelés par des paparazzi 🙂

J’exagère sans doute, mais beaucoup de personnes ont une image très caricaturée de la richesse, et du coup, le fait de devenir riche est quelque chose de très effrayant à leurs yeux, que ce soit conscient ou non. Ils savent que le fait d’avoir soudainement beaucoup d’argent créera inévitablement des changements dans leur façon de vivre, dans leur façon de gérer leurs biens, et c’est un prix qu’ils ne sont pas forcément prêts à payer, littéralement ici 🙂

Autre exemple : À notre époque où aucun magazine ne doit fonctionner sans l’ami Photoshop et ses retouches miraculeuses, il y a un nombre incroyable de femmes et sans doute d’hommes aussi qui luttent pour transformer leurs corps et faire en sorte d’atteindre cette « perfection » entièrement virtuelle qu’on nous vend dans les magazines ou à la télévision. Ces personnes rêvent de modifier leur apparence, de perdre du poids, d’avoir des muscles bien dessinés, mais en même temps, sacrifier le chocolat, la pâtisserie et faire du sport représente un fardeau trop gros à leurs yeux et un sacrifice beaucoup trop grand (tu m’étonnes, surtout pour le chocolat ! 🙂 )

Loi d’attraction ou pas, je peux vous dire pour avoir été animatrice sportive pendant 11 ans qu’on ne modèle pas son corps en se contentant de se projeter mentalement.

On y revient toujours : le positionnement intérieur c’est le point de départ, mais ensuite il faut agir dans le monde concret pour obtenir ce que l’on veut. Agir en suivant son inspiration certes, mais agir quand même !

Ce sont deux exemples assez parlants ici et répandus aussi, mais on pourrait en trouver encore beaucoup d’autres.

La question pour vous est donc de savoir si vous êtes prêt à payer le prix pour obtenir ou vivre ce que vous désirez, et il y a une autre question qui suit inévitablement celle-là : Est-ce que votre rêve ou souhait est important pour vous à ce point ?

 

Creusons la question jusqu’au bout

Pour qu’on puisse accepter tous les « sacrifices » ou les inconforts en tout cas qui vont avec la concrétisation de certains de nos rêves, il faut déjà que nos souhaits soient réellement importants à nos yeux.

S’ils ne comptent pas tant que ça ou si notre confort est plus important que ce que nous désirons, alors nous allons tout simplement choisir de laisser tomber, et pas toujours de façon directe.

Bien souvent, on va chercher toutes sortes de prétextes pour justifier notre décision, alors que personne ne nous demande rien. En fait, c’est une tentative de notre mental de prendre la porte de sortie en douce, sans avoir à passer par la case culpabilité et compagnie.

Concrètement, chacun est libre de suivre le chemin qui lui convient et n’a pas besoin de justifier ses choix. S’il y a justification, c’est qu’il y a malaise intérieur, et il sera alors important de chercher à s’aligner sur le choix qu’on fait pour être en paix avec soi-même à ce sujet.

Si vous rêvez de devenir un écrivain célèbre, mais qu’en même temps vous ne vous sentez pas capable de passer des heures à écrire, à creuser vos réflexions et à côtoyer très souvent la solitude pour être à l’écoute de votre inspiration, c’est OK comme ça.

Si vous rêvez de devenir acteur, mais qu’en même temps vous n’avez aucune envie de mémoriser vos textes, d’ être loin de chez vous et d’avoir un train de vie complètement décalé, c’est OK comme ça.

C’est à vous de voir ce qui compte réellement pour vous et de vous sentir en paix avec vos choix. Personne ne viendra vous chahuter si vous ne vous lancez pas parce qu’un aspect ou un autre vous déplaît ou est trop inconfortable pour vous.

Par contre, si vous vous laissez freiner par vos peurs et que vous n’y allez pas juste parce que vous avez peur justement, vous allez à un moment ou un autre devoir vous confronter à un autre « démon », celui des regrets. Et autant dire qu’il va vous mettre une sacrée raclée.

 

Au temps des regrets, il est toujours trop tard

Ce que je vous dirais dans la majorité des cas, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire. Évidemment, si votre rêve était de devenir danseur étoile et que vous avez 80 ans, là, il pourrait y avoir un petit souci et il vous faudra sans doute attendre votre prochaine incarnation sur cette Terre pour faire des entrechats sous les projecteurs de l’opéra de Paris… Encore que… Je suis sûre que l’Univers trouverait un moyen 🙂

En dehors des quelques exceptions qui sont liées aux limites de notre corps, on peut à tout moment décider de faire un nouveau choix et choisir de réaliser ses rêves.

Il sera trop tard quand vous serez dans la tombe. Avant ça, vous avez une marge de manœuvre souvent très grande pour commencer à vivre la vie de vos rêves, d’autant plus que dans l’histoire, ce n’est pas tellement d’atteindre la finalité qui nous fait vibrer, mais aussi tout le chemin qu’on fait pour arriver là !

Comme le dit Anthony Robbins, ce qui nous stimule le plus, c’est le fait de constamment évoluer ! C’est ça qui nous met du baume au cœur, qui nous permet de nous sentir vivants et qui nous propulse vers le haut !

Le bonheur, ce n’est pas la destination, c’est le chemin ! J’adore cette citation tellement percutante !

Le fait de se fixer un but et de commencer à agir dans ce sens est extraordinaire, et chaque petit pas qu’on fait dans ce sens provoque en nous de merveilleuses émotions.

Il y a toute une route à faire et tellement de joie à récolter tout du long, qu’on atteigne notre but ou pas.

Même si vous avez le sentiment que votre chance est passée, voyez que ce n’est qu’une croyance et que vous pouvez en changer à tout moment.

Il n’est pas trop tard pour créer tout ce que vous pourriez avoir envie de créer, la seule question étant : Êtes-vous prêt à en payer le prix ?

À vous d’en juger.

 

Avec mes meilleures pensées

Laure 🙂

 

P.-S. N’hésitez pas à partager avec nous vos réflexions sur le sujet ou vos expériences personnelles ! C’est toujours enrichissant pour tous. Rendez-vous pour ce faire dans l’espace de commentaires en bas de page.

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube


 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

4 Comments

  1. vero

    15 mars 2016 at 17:42

    Merci pour ce très bel article encore une fois, mais comment fait-on quand on a pas réellement de rêve et qu’on se laisse bercer par la vie ?
    Y a t’il un modèle pour trouver nos rêves ?
    Car oui je veux faire le tour du monde, oui je veux gagner au loto (je ne joue pas…lol) mais j’ai arrêté de croire à ses choses car je sais que je ne vais pas m’y atteler pour les mettre en place car il me semble trop grand…

    • Laure Zanella

      15 mars 2016 at 18:32

      Je dirais que l’important est d’observer ce qui se passe en nous et de voir ce qui nous apporte le plus d’enthousiasme et de joie. Nous n’avons pas forcément les mêmes rêves qu’un autre, aussi, suivre un modèle extérieur n’est pas nécessairement une bonne idée. Seul votre petit guide intérieur peut vous dire « tiens regarde, c’est par là que se trouve ta joie ! » Ensuite, en ce qui concerne les rêves qui semblent trop grands pour être accessibles, on peut simplement fractionner la chose en morceaux plus petits qui nous semblent réalisables. A partir du moment où on croit que c’est possible, ça devient réellement possible 🙂 Une belle soirée à vous Véronique !

  2. CHRISTELLE

    16 mars 2016 at 08:17

    Bonjour Laure, merci pour cet article magnifique… oui, c’est vrai que souvent, consciemment ou inconsciemment, on a peur de voir arriver le résultat que l’on veut, peur de l’inconnu et des contraintes et obligations qui y sont liées… Voilà pourquoi je suis à la chasse aux croyances à l’origine des peurs…
    Merci infiniment et belle journée.
    P.S. C’est une très bonne idée d’accompagner l’article d’un audio 😉
    Christelle

    • Laure Zanella

      16 mars 2016 at 08:42

      Merci beaucoup pour votre message Christelle. Une fois qu’on commence ce travail de libération intérieure, il y a de plus en plus de portes qui s’ouvrent dans ce sens et c’est tout simplement magique ! Et pour ce qui est de l’audio, j’aime énormément écrire, mais on prend goût à exprimer par la parole à force de faire des programmes en ligne et ça permet aussi à chacun de choisir le support qui lui convient le mieux, ou d’en avoir deux 🙂 Passez une jolie journée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *