Le but ultime de toute vie est la Joie !

By on 6 août 2016

Crédit photo : Fotolia.com

Crédit photo : Fotolia.com

Le but ultime de toute vie est la Joie !

Combien de personnes avancent encore de nos jours en étant convaincues que la Vie est une épreuve à traverser, un parcours plein de pièges à franchir, et que si on arrive au bout de ce parcours, si on tient bon jusqu’au bout, on obtiendra enfin la récompense ultime : la Joie, le Bonheur, l’état de grâce absolu…

J’ai moi aussi cru pendant longtemps que la vie était censée être compliquée, qu’il y avait un destin tout tracé, qu’on était censé payer à travers la douleur pour avoir accès au bonheur… J’ai cru que la Vie était notre ennemie, qu’elle nous testait, nous mettait à l’épreuve gratuitement et toutes sortes d’autres choses encore qui étaient bien douloureuses à croire et encore plus à vivre.

Je me sentais prisonnière, pas à ma place, je vivais de l’injustice et de l’incompréhension et la grande question restait « Mais à quoi rime la Vie si c’est vraiment ça ? »
Et puis, au fil de mes lectures et de mes découvertes, mon regard a commencé à changer, de nouvelles portes se sont ouvertes, ma réflexion a évolué et ce que je vois clairement aujourd’hui, c’est que le but ultime de toute vie est d’atteindre la Joie.

Il ne s’agit pas d’une récompense à obtenir au bout du chemin, mais plutôt de quelque chose à vivre au quotidien, si on le souhaite bien sûr, parce qu’au final, nous n’avons aucune obligation de quoi que ce soit.

La Vie n’est pas faite pour être difficile et pleine de souffrance, et la souffrance en fait est réellement une option…

Aujourd’hui, j’aimerais donc vous embarquer avec moi pour un nouvel article où nous allons voir COMMENT nous pouvons atteindre plus de joie au quotidien, et faire en sorte que cette joie pose ses valises pour de bon 🙂

 

 

Conscience de soi

Je crois que le point de départ pour être en mesure d’accueillir plus de joie dans sa vie est déjà de devenir de plus en plus conscient de soi.

Sans savoir ce qui se passe en nous, comment pourrions-nous évaluer notre degré de joie ou son absence, et avoir alors l’opportunité d’agir pour créer un changement ? Ce serait tout simplement impossible.

La première étape est donc d’entrer dans l’auto-évaluation en se demandant : « Est-ce que je me sens heureux(se) en ce moment ? »

Si c’est bien le cas, alors c’est parfait. Il ne reste plus qu’à poursuivre sur notre lancée. Mais si ce n’est pas le cas et que nous désirons faire entrer plus de joie dans notre vie, alors il est nécessaire de faire quelque chose dans ce sens.

On pourrait aussi attendre que la grande roue du hasard tombe sur la bonne case et vienne souffler un peu de joie dans notre existence, mais on risquerait d’attendre longtemps tout en ayant le lourd sentiment d’être une victime impuissante qui attend, attend et attend encore.

Autant donc prendre les choses en mains 🙂

 

 

Avancer et faire des choix

Ensuite, je vous dirais que pour être plus heureux dans sa vie, on peut s’appuyer sur le chemin parcouru pour faire le point et commencer à trier les « J’aime ça » des « Ca ne me convient pas », tout en se donnant la permission d’inviter plus de « J’aime ça » et de balayer petit à petit de notre expérience tout ce qui ne nous convient pas.

Beaucoup de gens se croient obligés de vivre les choses d’une certaine façon, se sentent coupables de s’autoriser à prendre ce qui est pourtant là, juste devant eux… Beaucoup continuent de suivre le modèle qui leur a été enseigné durant l’enfance, sans se donner la permission de remettre en question ce modèle qui, à l’évidence, ne fonctionne pas.

Pourtant, nous avons toujours le choix, et devenir conscient de ça est très précieux aussi.

À nous ensuite de nous autoriser à faire le ménage, à aller vers les expériences qui sont les plus joyeuses pour nous, tout en laissant aller celles qui ne nous conviennent pas.

Apprendre à dire Non est alors primordial, car si nous continuons d’accepter ce qui n’est pas bon pour nous, nous continuerons à vivre une vie qui ne nous convient pas.
C’est un peu comme dans les relations amoureuses d’ailleurs. Lors d’une première expérience, nous découvrons, nous ne savons pas à quoi nous attendre et nous n’avons pas vraiment d’autre choix que d’attendre de vivre ce qui est à vivre pour pouvoir dire « Ceci me convient » et « Cela ne me convient pas ».

Mais au fil de notre progression, nous en apprenons plus sur nous-mêmes, nous nous connaissons mieux, nous savons ce qui enchante notre cœur et ce qui l’alourdit.

Nous sommes alors en mesure de dire Oui à certaines directions et Non à d’autres, et c’est ça qui va permettre à toujours plus de joie d’entrer dans nos vies. Mais personne ne fera le chemin à notre place. Si ce n’est pas NOUS qui décidons du chemin que nous voulons suivre, personne ne nous contraindra à quoi que ce soit.

 

 

S’autoriser à…

La clé la plus précieuse dans ce cheminement est sans doute celle qui consiste à se donner la permission de suivre son propre chemin, de ne pas nécessairement faire comme tout le monde, et d’oser suivre son appel intérieur…

C’est souvent là que ça coince. On voit plus ou moins clairement ce qui va et ce qui ne va pas, on sait qu’on aimerait vraiment suivre ce chemin qui s’illumine devant nous, mais on n’ose pas, pour toutes sortes de raisons.

Encore une fois, il n’y a pas d’obligation de quoi que ce soit. Vivre dans le malheur peut être un chemin, mais ce que j’ai découvert, c’est que ce n’est absolument pas une obligation.

La souffrance n’est rien d’autre qu’une option ! Nous ne pouvons pas contrôler ni les circonstances extérieures ni les autres, mais ce que nous pouvons contrôler à chaque instant, c’est la façon dont nous allons choisir de réagir face à ces éléments extérieurs, et à cet endroit, nous disposons d’un immense pouvoir.

Nous avons par ailleurs la chance de vivre à une époque où il existe tellement de techniques thérapeutiques, de méthodes qu’on peut même appliquer facilement soi-même pour sortir de la souffrance qu’il n’est tout simplement plus concevable de se poser en victime de la Vie et de pointer du doigt le ciel en criant à l’injustice.

Nous sommes bel et bien les créateurs de nos vies, et pour ce qui est de la joie, il ne tient qu’à nous de nous autoriser à saisir toutes les opportunités qui se présentent constamment à nous pour que notre quotidien devienne extrêmement lumineux et enthousiasmant, et de plus en plus avec le temps.

 

 

Questionnement

Le chemin vers la joie passe inévitablement par une remise en question de tout ce qui compose notre vie :

Mon job me rend-il heureux(se) ? Si oui, je continue, si non, qu’est-ce qui m’apporterait vraiment une joie profonde aujourd’hui ?

Mon couple correspond-il à ce que j’attends de la vie ? Si oui, c’est parfait, si non, je vois s’il y a quelque chose à faire à ce sujet et si mon conjoint veut la même chose, ou je décide de me faire le cadeau de la liberté et de me donner une nouvelle chance de bonheur.

Ma situation matérielle est-elle source de joie pour moi ? Si oui, tout roule, si non, que pourrais-je mettre en place pour que ça change et que j’en ressente une profonde satisfaction et toute la liberté qui va avec ?

Mes loisirs et activités diverses m’apportent-ils de la joie ? Si oui, on poursuit, si non, je fais le ménage et je choisis d’expérimenter de nouvelles directions jusqu’à trouver ce qui m’apportera le plus de bonheur à chaque fois.

Etc.
Quand vous vous interrogez et que vous écoutez vraiment les réponses, vous ne pouvez que faire face à la réalité et avoir ainsi la possibilité de faire de nouveaux choix.

Faire le choix de maintenir une situation qui ne vous rend pas heureux est un choix aussi, et vous avez parfaitement le droit de faire ce choix-là. Ça vous appartient, comme tout le reste.

Ce que je vous dirais simplement, c’est que la Vie est vraiment faite pour être joyeuse. Ça ne veut pas dire que c’est facile tout le temps et qu’il n’y a jamais d’obstacles ou d’épreuves, mais la Vie est vraiment faite pour être une expérience merveilleuse et nous pouvons tous décider de la vivre ainsi, dès maintenant.

Nous sommes entièrement libres d’y aller ou pas. À nous de décider de ce qui sera le mieux pour nous, ici et maintenant…
En vous souhaitant une merveilleuse journée !
Laure 🙂

 

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks

Formations accompagnées en ligneLes outils subliminaux « Transformez votre vie »


 

 

 


 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *