Le fabuleux pouvoir de la gratitude !

By on 8 mars 2016

Crédit photo : fotolia.com

Crédit photo : fotolia.com

Le fabuleux pouvoir de la gratitude !

Lorsque j’ai créé ce blog en juillet 2014, le premier article que j’ai publié portait sur le thème de la gratitude, parce que de tous les outils que je connais, c’est celui qui est à mes yeux le plus puissant, et sans doute l’un des plus simples à utiliser aussi 🙂

La gratitude a non seulement un effet bénéfique quasi immédiat sur notre état moral, mais en plus, elle permet de s’aligner intérieurement sur l’énergie la plus pure, et donc d’attirer à soi de plus en plus de belles expériences !

Quand je parle de gratitude, certaines personnes me disent parfois qu’elles n’ont rien dans leur vie qui pourrait leur inspirer de la reconnaissance. Elles éprouvent des difficultés relationnelles, financières, elles « doivent » se contenter d’un boulot misérable, elles ont des problèmes de santé et ainsi de suite.

Ce que je leur réponds alors, c’est que si elles voient la vie à travers un filtre si sombre, c’est seulement et uniquement parce qu’elles ont pris l’habitude de se focaliser sur le négatif, mais qu’elles ne sont pas condamnées pour autant à poursuivre dans ce sens. Moi aussi, pendant longtemps, je ne voyais que le négatif et je me posais en victime de la vie, du destin, des autres, etc.

Aujourd’hui, il m’est devenu totalement impossible de fonctionner comme ça, et la vie est devenue à mes yeux une merveilleuse expérience. Si je suis arrivée à passer d’un état d’esprit aussi négatif et pesant à celui que je cultive aujourd’hui (et qui pour moi n’est encore que le début du chemin), alors n’importe qui peut faire la même chose !

Je vous propose aujourd’hui de faire un petit bout de chemin ensemble pour se recentrer sur toutes les belles choses qui sont déjà là, tout autour de nous et entre nos mains, et créer un changement de taille au niveau du ressenti aussi bien qu’au niveau des expériences que vous allez attirer à vous.

Je vous invite à renouveler l’expérience quotidiennement pendant au moins 30 jours, ou à regarder la petite vidéo que je vous ai montée ici  🙂  => https://youtu.be/haHtLQ5sXi8

 

 

Point de départ

Pour le chemin que je vous propose de faire à présent, je vous encourage à vous munir d’une feuille et d’un stylo et à noter au fur et à mesure les éléments qui vont se présenter à vous. Ce sera ainsi beaucoup plus clair et vous aurez noir sur blanc la preuve qu’il existe une infinité d’aspects dans votre vie pour lesquels vous pourriez ressentir de la gratitude.

Commençons par les bases. Nous allons nous servir pour ça de la pyramide de Maslow dont vous trouverez la représentation ci-dessous. Cette pyramide classe les besoins de l’être humain par ordre d’importance, la base étant ce qui est nécessaire pour survivre et la pointe représentant ce qui nous permet de nous réaliser pleinement.

 

Crédit image : http://classedu.free.fr/

Crédit image : http://classedu.free.fr/

 

À la base de cette pyramide, nous avons les besoins physiologiques. Le fait de manger, de boire, de dormir, de respirer, etc.

Alors je vous pose la question : Avez-vous de quoi manger à votre faim ? De quoi boire ? Prenez-vous chaque jour un temps pour dormir et vous reposer ? Avez-vous des poumons qui vous permettent de respirer, sans quoi il vous serait tout simplement impossible de vivre ?

Toute la nourriture dont nous disposons, et souvent dans une quantité bien plus grande que ce dont nous aurions réellement besoin est déjà un aspect qui peut nous inspirer de la reconnaissance, en sachant qu’il y a tant d’adultes et d’enfants dans le monde qui meurent de faim (je le rappelle, nous sommes en 2016…)

Regardons un peu notre corps à présent et tout le travail merveilleux qu’il fournit, malgré la façon bien rude dont on le traite souvent. Nous avons des yeux pour voir, une bouche pour manger, parler, embrasser ; nous avons des mains pour prendre, toucher, écrire, dessiner, et faire tant d’activités qui sont utiles, plaisantes ou les deux à la fois.

Nous avons des jambes qui nous portent, et si nous n’avons plus l’usage de ces jambes, nous avons malgré tout la possibilité de nous déplacer différemment et de continuer à poursuivre notre chemin.

Nous avons un cœur qui bat, un cerveau qui gère l’ensemble, de quoi respirer le parfum d’une rose, de quoi entendre, de quoi parler, de quoi communiquer avec le monde.

 

 

Poussons plus loin

L’étage numéro 2 de la pyramide de Maslow évoque le besoin de sécurité. Avons-nous un toit sur la tête, qu’il soit petit ou grand ? Avons-nous un emploi ou d’autres sources de revenus qui nous permettent de subvenir à nos besoins ? Avons-nous la possibilité de trouver un travail ou de créer une nouvelle source de revenus si ce que nous avons entre les mains n’est pas suffisant pour assurer les fins de mois ?

Avons-nous accès à toutes sortes de moyens de communication, à toutes sortes de contenus, souvent gratuits d’ailleurs ou à faible coût, pour apprendre, nous informer, comprendre, évoluer et ainsi de suite ?

Avons-nous également la possibilité de rester en lien avec nos proches à travers ces mêmes moyens de communication ? Même quand ces proches se trouvent à l’autre bout du monde, nous ne sommes jamais vraiment coupés d’eux. C’est une chance, n’est-ce pas ?

Parlons des autres justement… Avons-nous une famille, des amis, des collègues, des voisins, d’autres personnes encore autour de nous avec qui échanger et partager ?

Disposons-nous de toutes sortes de possibilités pour rencontrer de nouvelles personnes même si nous sommes isolés ?

Avons-nous la possibilité de participer à des activités créatives ou autres qui nous font du bien et nous permettent de laisser parler notre inspiration ?

Quelles sont toutes ces distractions auxquelles nous pouvons accéder en permanence et souvent de façon très abordable ?

Avons-nous la possibilité de voyager, même si ce n’est pas très loin et de découvrir de nouveaux horizons ? Et si pour une raison ou une autre nous n’avons pas la possibilité de partir, avons-nous la possibilité d’explorer ce qu’il y a ailleurs grâce à toute la technologie qui existe ?

En matière de relations, a-t-on la possibilité aujourd’hui de tout recommencer si nous nous rendons compte que nous n’avançons pas auprès de la bonne personne ou que nous ne sommes pas ou plus heureux de ce que nous vivons ? Et on peut même recommencer autant de fois que désiré !

A-t-on à notre disposition toutes sortes d’outils thérapeutiques pour nous aider à surmonter nos difficultés, à faire face à nos peurs, à nos drames et trouver le bonheur malgré toutes les épreuves que nous avons pu rencontrer en cours de route et les difficultés qui nous suivent parfois depuis notre naissance ?

A-t-on la chance immense aujourd’hui de devenir conscients de notre pouvoir créateur et de pouvoir créer nos vies plutôt que de subir un destin qu’on dit tout tracé ?

 

 

Les synchronicités et toutes les merveilles de la vie

Il y a aussi tous ces événements qu’on croit parfois hasardeux et qui nous propulsent vers le haut. Toutes ces étapes qui arrivent au moment parfait, comme si toutes les pièces du puzzle s’imbriquaient les unes dans les autres, tous ces clins d’oeil de la vie qui interviennent à travers toutes sortes de sources, que ce soit les autres, la publicité, un livre ou n’importe quoi d’autre.

Il y a aussi tous ces coups de pouce qu’on reçoit par l’intermédiaire des autres, ces événements qui semblent être de « petits riens » sur le coup et qui pourtant peuvent tout chambouler.

Puisqu’on aborde le thème de la gratitude, une petite anecdote perso qui a eu un impact majeur sur mon cheminement.

Déjà petite fille, j’adorais écrire. J’inventais plein d’histoires, je voyais défiler sur mon écran mental toutes sortes de scénarios et c’était passionnant de se plonger là-dedans.

Quand j’avais peut-être 8 ou 9 ans, j’ai déclaré « Quand je serai grande, j’écrirai un livre ! » 🙂

Je ne savais pas du tout quel serait le chemin à faire pour en arriver là et ça ne me préoccupait pas non plus. Je savais simplement que je voulais écrire et faire quelque chose d’autre que de griffonner le papier pour écrire de petites histoires qui resteraient bien sagement dans un coin.

Quand j’ai débuté mon activité professionnelle en 2004, j’ai commencé en travaillant par mail uniquement, et ça a toujours été ma pratique préférée. Ça a posé la base de départ pour m’entraîner à écrire en quelque sorte et pour devenir de plus en plus bavarde avec un clavier d’ordinateur.

Et puis, au fil du temps, plusieurs personnes de mon entourage m’ont dit « Tu devrais écrire un livre ». Alors bien sûr, c’est flatteur, on se dit que ce qu’on fait doit être sympa pour que les autres nous encouragent dans ce sens, mais ça reste nos proches et on redoute quelque peu la complaisance, consciente ou non.

Mais il y a un autre épisode qui s’est déroulé bien avant ça et qui a représenté un moteur puissant pour moi en matière d’écriture et grâce auquel il y a 18 livres et ebooks que j’ai écrits publiés sur Amazon et compagnie aujourd’hui. À 33 ans, je me dis que c’est pas trop mal 🙂

Voici donc l’épisode en question : Au collège, M. Guyot a été mon professeur de français en 5e et en 3e. C’était déjà un prof jeune et sympa avec qui il était facile d’apprendre. Pas le genre à vous mettre la pression constamment et à vous engueuler comme un poisson pourri à la moindre erreur (j’en ai eu un comme ça aussi par la suite en maths, quelle horreur !) Bref, M. Guyot m’a souvent encouragée et félicitée pour mon travail, mais il y a eu un événement beaucoup plus marquant pour moi qui reste gravé dans ma mémoire comme si je venais tout juste de le vivre.

Un jour, il nous avait donné un travail de rédaction à faire en classe. On avait le début d’un texte, et on devait chacun trouver une fin à celui-ci. C’était l’histoire d’un couple de paysans si je ne me trompe pas, qui étaient très pauvres et vivaient dans la misère. Ils avaient un fils. Un jour, un homme très riche vient les voir et leur propose d’adopter leur fils et de lui offrir une très belle vie, une bonne éducation et un foyer chaleureux contre une très grosse somme d’argent.

Le but de la manœuvre pour nous autres, élèves, était donc de choisir ce qui allait se passer. J’ai suivi mon inspiration, les copies ont été rendues et le jour du bilan est arrivé. Et là tout à coup, notre prof de français nous dit qu’il y a une copie qui lui a particulièrement plu et qu’il va la lire à la classe, devant tout le monde quoi…

Très vite quand il a commencé la lecture, j’ai reconnu mes mots et là, boom ! Je n’y croyais pas ! Coeur qui bat à toute vitesse, le rouge qui monte aux joues, émotions au taquet… C’était ma copie qu’il était en train de lire devant tous mes camarades, la mienne !

J’avais terminé mon histoire en disant que les parents regardèrent leur fils partir, les larmes plein les yeux mais les poches pleines, quelque chose comme ça, et quand mon professeur a levé les yeux de ma copie pour me regarder, il avait vraiment l’air fier de ce que j’avais fait ! Whouaou ! Je peux vous dire que pour la jeune fille extrêmement timide et mal dans sa peau que j’étais, ça a fait l’effet d’une bombe, dans le bon sens du terme.

C’était quelqu’un de neutre, qui n’avait aucune raison d’être complaisant, et ce petit geste, le fait de lire mon texte devant tout le monde a été déterminant pour moi et m’a aidé à croire en moi.

Alors si un jour vous passez par là M. Guyot, merci du fond du cœur d’avoir été un si bon professeur et de m’avoir permis d’y croire ! Voilà encore une raison pour moi d’être pleine de gratitude, parce que c’est aussi grâce à ça que j’ai osé lancer ce blog et que j’y publie régulièrement de nouveaux textes, sans appréhension, sans crainte, et en y trouvant en plus beaucoup de plaisir. Par pudeur, il est plus facile pour moi de dire merci à travers un article que de m’adresser directement à la personne concernée 🙂 (et puis j’aurais trop peur qu’il lise mes livres et qu’il trouve les fautes d’orthographe ou de grammaire que j’ai dû louper hihi)

Je suis sûre que si chacun se creuse un peu, il trouvera lui aussi des événements de ce genre, petits ou grands, qui ont représenté un moteur pour lui et lui ont permis d’accéder à une nouvelle étape de sa vie, plus lumineuse.

Parfois même, ce sont nos épreuves qui représentent ce moteur et nous permettent de nous rapprocher de plus en plus de qui nous sommes vraiment. Combien d’entre nous ont déjà pu regarder en arrière en se disant que ces étapes si difficiles ont finalement représenté une bonne chose étant donné ce que nous en avons appris ou ce que nous avons décidé d’en faire ensuite … Ca m’est arrivé souvent, et vous ?

 

 

Ouvrons les yeux

Vous voyez, ici, en l’espace de quelques minutes, nous avons abordé tout un tas d’éléments qui sont présents dans nos vies, et qui font souvent partie de notre quotidien.

Il y a de nombreuses personnes sur cette Terre qui se sentiraient extrêmement chanceuses et riches de vivre et de posséder tout ceci !

Si notre ressenti n’est pas ou plus le même, c’est seulement parce que nous nous sommes habitués à tout ça et que nous ne nous rendons plus compte de tout ce qui est déjà là, entre nos mains.

Le fait de dresser une liste de gratitude chaque jour, où on peut d’ailleurs aussi inscrire les bonnes choses qui se sont déroulées au cours de la journée précédente, permet de redevenir conscient de toute cette richesse que nous possédons déjà au lieu de passer à côté avec des oeillères.

Si vous voulez transformer votre vie et attirer à vous de plus en plus de belles expériences, je vous invite à vous lancer, en choisissant 10 éléments chaque jour qui vous inspirent de la reconnaissance.

Et si vous voulez mettre un gros coup de boosteur à votre moral, réalisez ponctuellement une liste de 100 éléments qui vous donnent envie de dire merci, et poursuivez quotidiennement avec une plus petite liste de 10 éléments seulement. Ce sera par ailleurs beaucoup plus efficace si vous posez tout par écrit.

Comme toujours, il n’y a aucune obligation de quoi que ce soit, mais sachez que si vous voulez que votre vie change, vous avez ici un merveilleux outil pour amorcer ce changement et insuffler une belle lumière à votre état intérieur.

 

Que diriez-vous d’essayer ? À vous de décider.

 

Et vous ? Qu’est-ce qui vous inspire de la gratitude dans votre quotidien ? N’hésitez pas à partager avec nous vos réflexions dans l’espace de commentaires en bas de page.

J’en profite aussi pour vous dire un grand merci, à vous tous qui passez par là, ceux qui lisent, ceux qui commentent et ceux qui font passer le message à leur façon tout autour d’eux !

Et merci à la Vie et à notre pouvoir créateur 🙂

 

 

Avec mes meilleures pensées

Laure

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube


 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

8 Comments

  1. Josiane

    8 mars 2016 at 22:23

    Bonsoir Laure, merci beaucoup pour ce magnifique article. Moi qui utilise beaucoup le mot MERCI, ce n’est pas pour rien, bien au contraire. La liste serait longue vraiment trés longue, j’ai de quoi manger, un toit sur la téte, un travail, un salaire, la santé, l’argent nécessaire pour subvenir à mes besoins, une voiture, de l’essence etc etc……Je dis merci maintes et maintes fois dans une journée, que ce soit aux autres, pour un artcle qui tombe à pic au moment où j’en ai besoin, pour vos messages qui arrivent quand il faut comme par magie, pour un livre, un disque, des photos, la nature, un sourire, un mot que l’on m’adresse et qui me touche…………je porte beaucoup d’attention à tout ceci et je dis MERCI MERCI ET ENCORE MERCI……….

    • Laure Zanella

      9 mars 2016 at 11:07

      Et merci pour votre message Josiane ! Avec mes meilleures pensées

  2. Marie

    8 mars 2016 at 23:11

    Je suis reconnaissante de millions de choses dans ma vie et j’ai appris à être reconnaissante envers moi, ce que je suis et remercier mon corps pour tous les merveilleux services qu’il me rend chaque jour. Toujours aussi enthousiaste de lire vos articles Laure !! Alors MERCI !!!

  3. Mathieu Marion

    10 mars 2016 at 09:31

    Je me suis rendu compte que je prenais pas assez le temps de profiter pleinement de l’instant présent … Bousculée par la vie que je mènais … Et depuis quelque temps je prends le temps de vivre , de m’émerveiller de la vie , de la nature , des rencontres que je fais et je remercie chaque jour tout ce qui me fait avancer et tout ceux qui me font avancer !
    Je remercie Brigitte de m’avoir un jour envoyer ce lien vers vous , a chaque vidéo ou message je pense à elle et l’a remercie . Depuis que je « vis  » pleinement ma vie je sais que ce qui m’arrive , que les gens qui sont sur mon chemin ne le sont pas par hasard … Et je me sens bien !!
    Merci à vous Laure pour tout ce que vous m’apportez

    • Laure Zanella

      10 mars 2016 at 11:24

      Et merci beaucoup pour votre message et ce joli partage 🙂 Avec mes meilleures pensées

  4. Pingback: Transformezvotrevie Comment Utiliser Le « Penser, Parler, Agir » Pour Concrétiser Ses Souhaits Les Plus Chers ! | Transformezvotrevie

  5. Pingback: Un exercice très simple pour booster son estime de soi ! | Transformezvotrevie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *