Loi d’attraction : Et Dieu dans tout ça ?

By on 1 mars 2017

 

Crédit photo : radiovocesdeamoryvida – Pixabay.com

Loi d’attraction : Et Dieu dans tout ça ?

Hier une dame m’a interrogée au sujet de la loi d’attraction et de Dieu. Elle m’expliquait qu’elle était très croyante et qu’elle se posait des questions au sujet de la loi d’attraction, car « on dit » que Dieu décide de tout et qu’on ne peut rien faire sans lui…

Cette question revenant régulièrement sur le tapis, je vous propose d’aborder le sujet aujourd’hui à travers un nouvel article, car le fait de croire que c’est Dieu, ou qui que ce soit d’autre, qui dirige la barque à notre place nous prive de notre pouvoir personnel.

Ça nous place dans le rôle de victimes impuissantes, dépendantes du bon vouloir de quelque chose d’extérieur à nous, et parfois, ça nous sert aussi d’excuse pour ne pas remettre en question notre mode de fonctionnement. Après tout, si Dieu (ou autre) décide de tout, peu importe ce qu’on fait de notre vie, nous aboutirons de toute façon au même résultat.

Mais quand on prend le temps d’examiner son parcours, les différents événements qui ont pu y prendre forme, et qu’en parallèle on observe l’état d’esprit dans lequel on s’est trouvé à chaque fois, il n’y a plus vraiment de place pour le doute au sujet de qui oriente nos vies.

Les seuls responsables de l’affaire, c’est nous, et nous allons voir en quoi c’est un très précieux cadeau !

 

 

 

Parlons de Dieu

Libre à chacun de croire ce qu’il veut, mais je vais partager ici ma vision des choses au sujet de Dieu, ou plutôt du Dieu qu’on m’a dépeint quand j’étais enfant.

Ma grand-mère était très portée sur le sujet et elle a toujours cherché à nous emmener dans cette direction là, mais pour moi, ce que j’entendais au sujet de Dieu était une pure et simple aberration.

J’entendais d’un côté que Dieu est amour inconditionnel, et qu’en même temps, si nous ne nous comportions pas de la bonne façon, nous serions punis et irions en enfer. Je voyais clairement que je disposais comme chacun de mon libre arbitre et que personne d’autre que moi ne décidait à chaque instant de mes actes ou de mes paroles. Je n’étais pas un petit robot qui agissait contre sa volonté, et c’était pareil pour tous les autres autour de moi, mais en même temps, j’entendais que c’est Dieu qui décide de ce qui se passe dans nos vies et qu’on ne peut rien faire à ce sujet.

Je voyais ma grand-mère avoir peur de vivre sa vie et de faire une boulette en pensant que si elle dérapait, elle perdrait sa place au paradis. Je l’entendais dire qu’il fallait prier, se comporter de telle ou telle façon pour que Dieu soit content de nous, et de l’autre côté, je voyais les petites dames qui se pointaient tous les jours à l’église se mettre à critiquer tout ce qui bouge dès la sortie de ladite église ! Le comble de l’hypocrisie.

D’après le modèle qu’on m’a présenté, Dieu devait, en gros, être une sorte de dictateur fasciste qui allait péter les plombs et se déchaîner sur nous si nous ne nous comportions pas comme de bonnes brebis qui suivraient son mouvement sans broncher. Et puis il fallait aller à la messe bien sûr, faire sa communion et tout le toutim…

Je me suis parfois demandé si on ne mettait tout ça sur le dos de Dieu pour que les enfants se tiennent tranquilles… Ben oui, un parent, ce n’est pas si impressionnant que ça. Mais si on nous raconte que c’est le diable qui va venir nous chercher si nous faisons des bêtises, la menace a déjà plus de poids.

L’histoire nous a aussi démontré à quel point tous les textes sacrés ont été déformés par les hommes pour manipuler les peuples et obtenir d’eux tout un tas de choses (terres, argent, etc.)

À une époque, les intuitifs dans mon genre finissaient même régulièrement sur un bûcher, alors vous comprendrez que la religion et moi, ça fait deux !  La spiritualité rend libre. Mais dès lors que des humains s’en mêlent à vouloir créer des groupes et des hiérarchies, ce n’est plus le coeur qui guide mais la soif de pouvoir. La religion devient alors une prison.

 

J’ai aussi du mal à comprendre un autre point dans la logique de ceux qui croient aveuglément sans jamais remettre en question ce qu’on leur a enseigné : Si c’est Dieu qui est aux commandes et que nous n’avons donc qu’on rôle de pions dans l’histoire, comment se fait-il qu’il y ait des conflits, des guerres, des viols, des meurtres et toutes les choses dans le même genre que nous pouvons observer dans notre monde ?

Est-ce que Dieu est une sorte de sadique qui aime les petits jeux de massacre et prend du plaisir à voir ses « enfants » se détruire et souffrir ? Est-ce qu’il y a seulement un semblant de logique là-dedans ??

La vérité, aussi difficile soit-elle à entendre, c’est que les seuls à être capable de semer la pagaille dans nos vies, c’est nous !

 

 

 

Seuls responsables

Il est plutôt facile et confortable de se cacher derrière Dieu pour toutes les misères qui nous arrivent. On vit une rupture, c’est parce que Dieu (la malchance ou encore le destin) le veut ainsi. Ça ne peut pas être parce qu’on était trop différent de notre partenaire ou parce qu’on a encore un certain nombre de blocages à lever.

Si on perd notre emploi, c’est encore le bon Dieu qui nous a joué un sale tour. Si on tombe malade, c’est encore lui qui s’acharne sur nous. Si on vit une épreuve, c’est parce qu’il veut nous punir ou nous tester… Et puis quoi encore ?

Nous sommes tous libres. Entièrement libres. Le libre arbitre n’est pas un leurre. Il ne s’agit pas d’une illusion.

C’est quoi le truc ? On croit décider par soi-même et puis finalement, on est juste une armée de marionnettes attendant le prochain coup bas du créateur ? Sérieusement ?

Non. En réalité, nous sommes la seule personne à pouvoir créer dans notre expérience de vie, et ce que nous vivons à l’extérieur ne dépend que de ce que nous vivons à l’intérieur.

Alors effectivement, si vous êtes convaincu que quelque chose d’extérieur à vous oriente votre vie à votre place, vous allez toujours vous retrouver dépendant du bon vouloir des autres (jusqu’à ce que vous changiez d’avis), mais concrètement, c’est bien vous qui laissez les autres diriger votre vie à votre place et qui vous déchargez sur eux pour toutes les galères qui arrivent.

Pour moi, ce qu’on appelle Dieu est une énergie pure et lumineuse dont nous faisons tous partie. Nous sommes tous des morceaux de ce tout, et nous travaillons tous en coopération les uns avec les autres, même si les résultats de cette coopération sont négatifs pour un certain nombre d’entre nous. Ca reste du travail d’équipe.

Ce n’est pas Dieu, ni le destin, ni les autres, ni la malchance ou quoi que ce soit d’autre d’extérieur à nous qui fait que nous vivons ce que nous vivons.

Et pour le vérifier, il suffit de se pencher sur ce qui a été vécu jusque-là en acceptant d’être honnête avec soi-même.

 

 

 

Notre état d’esprit et ce qu’il attire à lui

Si vous prenez le temps d’observer ce que vous avez pu vivre par le passé, et surtout les événements marquants, et que vous observez également l’état d’esprit qui était le vôtre à ce moment-là, vous allez rapidement vous rendre compte du lien qui existe entre les deux.

Tentez de vous rappeler des croyances que vous cultivez, de ce à quoi vous vous attendiez, du type de discours intérieur que vous entreteniez à ce moment-là et ainsi de suite. Voyez à quoi vous pensiez la majorité du temps, comment vous vous sentiez globalement, et vous comprendrez pourquoi vous avez attiré à vous le genre d’expériences que vous avez attiré.

Évidemment, vous ne pouviez pas savoir qu’en cultivant un tel état d’esprit vous alliez attirer à vous des circonstances pesantes ou sources de souffrance. Si vous aviez su, vous auriez fait en sorte de changer la donne.

Vous ne pouvez pas revenir en arrière et faire en sorte que ce qui est arrivé n’arrive pas. Par contre, tout ce que vous avez vécu vous donne aujourd’hui l’opportunité de faire le lien entre ce qui se passe à l’intérieur de vous et ce que vous invitez dans votre réalité concrète, et ça, c’est vraiment très important et c’est un véritable cadeau !

Plus on prend conscience du fait que c’est bien nous qui actionnons les manettes, et plus il devient facile de créer délibérément sa vie.

C’est source de bien plus de joie également, d’un sentiment de puissance, d’enthousiasme, et de beaucoup d’autres choses très lumineuses au quotidien.

Ça ne doit pas nous empêcher de prier ce en quoi nous croyons, mais cette prière provient alors du cœur, dans une sorte de connexion avec le tout. Il ne s’agit plus ici d’une sorte de supplication où nous demandons à une force supérieure à nous d’exaucer enfin nos souhaits. Il s’agit plutôt de gratitude, d’une union avec le tout qui ne génère aucun sentiment de crainte ou d’oppression.

Il n’y a pas Dieu tout puissant d’un côté et nous autres pauvres pêcheurs de l’autre. Personne n’est inférieur à personne, personne n’a à mériter sa place au paradis, et chacun est libre de vivre son expérience terrestre exactement comme il l’entend, y compris s’il choisit tout ce qui peut être source de souffrance pour lui.

Ce fameux paradis que tout le monde espère trouver se trouve déjà là en réalité, à notre disposition. Et c’est en nous alignant intérieurement sur notre énergie véritable que nous pouvons le manifester dans notre réalité concrète. C’est quelque part en nous rendant compte que nous sommes une part de la Source au lieu de croire que nous sommes séparés d’elle que nous pouvons retrouver le fameux jardin d’Eden qui est en réalité le bonheur déjà présent en nous, ne demandant qu’à être reconnu. Être au paradis c’est être en paix et laisser l’amour circuler librement à travers soi. Il n’y a pas besoin d’attendre la mort pour arriver là, et ça ne dépend de personne d’autre que nous.
Nous disposons déjà de toutes les ressources nécessaires en nous pour nous créer une vie extraordinaire, et l’expérience terrestre n’a pas à être un fardeau pour que nous puissions mériter ensuite une jolie récompense.

Ça peut commencer dès maintenant, et ça ne repose que sur nos épaules. Personne d’autre que nous n’est responsable de ce que nous vivons, et personne d’autre que nous n’a le pouvoir de transformer nos vies.

À chacun de nous de relever ses manches et de se tourner vers l’intérieur, car c’est là que toutes les réponses se trouvent et c’est à partir de là que nous pouvons créer absolument tout ce que nous désirons 🙂

 

 
Avec mes meilleures pensées
Laure

 

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks

Formations accompagnées en ligne et outils subliminaux « Transformez votre vie »


 

 

 


 







About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis plus de 15 ans !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *