Pensez à vous avant tout !

By on 4 janvier 2017

 

Crédit photo : PublicDomainPictures – Pixabay.com

Pensez à vous avant tout !

Dans notre société, penser à soi en premier n’est pas vraiment bien vu. On est rapidement taxé d’égocentrique, et nous sommes nombreux à avoir reçu une éducation qui nous a appris que c’était mal de penser à soi en premier (ou de penser à soi tout court), et qu’il fallait faire passer systématiquement les autres d’abord…

Mais ce que je vous dirais de mon côté, c’est qu’apprendre à penser à soi et à se donner la priorité aurait été nettement plus productif pour chacun d’entre nous et tous ceux qui nous entourent d’ailleurs, et c’est ce que nous allons voir dans l’article du jour.

Fort heureusement, quels que soient notre âge et les mécanismes vécus jusque-là, il n’est pas trop tard pour changer de chemin et faire un nouveau choix plus heureux, pour tous.

Je vous propose donc aujourd’hui de voir en quoi penser à soi en premier est une bonne chose, et tout ce que ça a à apporter dans nos vies !

 

 

Ancienne méthode

Commençons par examiner l’ancienne méthode et par voir en quoi celle-ci est censée être une bonne chose…

Qu’est-ce que ça nous apporte à titre personnel et du côté de notre ressenti de s’oublier pour faire passer les autres d’abord ?

Eh bien, en faisant passer les besoins des autres en premier, on fait comme si on n’existait pas, comme si nous n’avions ni importance ni valeur… Merveilleux pour l’estime de soi…

Bien souvent on ne se respecte pas non plus, car, puisqu’il faut faire passer les autres en premier, peu importe que les besoins des autres soient en contradiction avec les nôtres ou avec nos valeurs, c’est eux d’abord….

Au final, en procédant ainsi, on se sent mal, voire très mal. On vit énormément de frustration, de souffrance aussi, et comme tout être humain normalement constitué, à force de vivre ce genre de sentiments, on finit par développer de la colère et de la rancoeur, tout ce qu’il y a de plus efficace pour s’offrir une jolie dépression et une vie vraiment pourrie, non ?

Il y a bien sûr un cas de figure où faire passer les autres avant soi peut être une bonne chose : c’est quand on a CHOISI ce chemin-là, par soi-même, délibérément, sans se sentir obligé de quoi que ce soit parce que poussé par un autre qui cherche à nous faire culpabiliser ou à nous modeler selon ses propres convictions.

Dès lors qu’il y a sentiment de contrainte ou d’obligation, ça devient malsain et certainement pas constructif, ni pour soi, ni pour les autres.

Tout le monde est frustré, tout le monde est en colère, les relations se détériorent et étant donné l’état d’esprit dans lequel on baigne, les expériences qu’on va attirer à soi ne seront sans doute pas très joyeuses non plus…
Résultat des courses : faire passer les autres systématiquement avant soi ne me semble pas être une méthode vraiment bénéfique, qu’en pensez-vous ?

 

 

Autre approche…

Bien. Maintenant, voyons ce que ça donne de penser à soi d’abord, de prendre soin de ses besoins en priorité et de s’accorder les mêmes privilèges que ceux qu’on accorde aux autres dans la méthode précédente.

Quand on pense à soi d’abord, on se choisit toujours en premier, ce qui veut dire qu’on s’aime suffisamment pour ne pas avancer dans une direction qui ne nous permettrait pas d’être en accord avec nous-mêmes. On vit donc dans une harmonie beaucoup plus grande au quotidien, et on est inévitablement de meilleure humeur.

On s ‘autorise également à dire non quand on le ressent ainsi, ce qui évite de créer des tensions en soi et de la rancoeur vis-à-vis des autres. On sait que c’est nous le capitaine du navire et on agit selon ce qui sonne le plus juste pour nous, en laissant aux autres ce qui leur appartient (si l’autre réagit mal face à notre « non », c’est son problème. Nous ne sommes pas responsables des émotions des autres).

On veille également à nourrir ses propres besoins en priorité, et puisque nos besoins sont nourris, nous nous sentons bien, nous sommes plus souriants, plus agréables avec les autres, et nous serons d’autant plus ouverts face à eux et à leurs demandes. En effet, quand sommes-nous les mieux disposés à aider les autres ? Quand nous sommes frustrés et en colère ? Ou quand nous nous sentons vraiment bien ?

 

 

 

Effet boule de neige

Quand nous pensons à nous en premier, nous sommes justes avec nous-mêmes, nous nous respectons, nous tenons compte de nous, et nous reconnaissons implicitement que nous aussi nous avons de la valeur et sommes importants. C’est le point de départ de tout accomplissement personnel.

Lorsqu’on ne reconnaît pas sa propre valeur, on ne permet pas non plus à la Vie de nous offrir tous ses bienfaits et de faire couler son Abondance naturelle vers nous.

Quand nous pensons à nous en premier, nous nous sentons bien mieux, nous vivons beaucoup plus de joie, d’enthousiasme et de satisfaction au quotidien, et à travers notre lumière intérieure, nous avons d’autant plus de chances d’inspirer quelques autres personnes en cours de route.

En pensant à soi d’abord et en veillant à nourrir ses propres besoins, on peut donner le meilleur de soi, apporter librement ce qu’on a vraiment envie d’apporter, et recevoir tout autant de la Vie.

Progresser sur notre chemin tout en étant plein de résistances ne nous conduira jamais nulle part. Quand nous avons l’impression de devoir nous battre continuellement pour survivre, c’est que nous ne sommes pas alignés intérieurement, et nous ne pourrons alors qu’attirer des expériences de même nature : limitées et insatisfaisantes…

Mais quand à l’inverse on veille à se nourrir de l’intérieur, à agir selon ce qui est juste pour soi et ce qui est en accord avec ses principes, c’est là que nous pouvons revenir à notre nature véritable, et c’est là que nous pouvons apporter le plus, aux autres comme à nous-mêmes.
Penser à soi ne veut pas dire devenir une personne mauvaise qui méprise les autres. Ca veut dire se respecter, s’aimer, s’autoriser à se donner le meilleur à soi-même, et c’est à partir de là que nous pouvons nous sentir réellement en harmonie avec la Vie et avec les autres, car la limitation n’a jamais été notre état naturel. C’est la joie et l’abondance à tous points de vue qui sont notre vraie nature, alors permettez-vous à présent de penser à vous et d’agir selon ce qui est le mieux pour vous en priorité, car c’est ainsi que vous pourrez le mieux apporter ce que vous avez vraiment envie d’apporter au monde.

 

 

Avec mes meilleures pensées
Laure

 

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks

Formations accompagnées en ligne et outils subliminaux « Transformez votre vie »


 

 

 


 







About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

5 Comments

  1. Christelle

    4 janvier 2017 at 11:07

    Merci Laure et meilleurs voeux! L’amour de soi, c’est super important, c’est la première chose indiquée sur ma liste d’actions…
    Belle journée à toi.
    Christelle

  2. Josiane

    4 janvier 2017 at 11:31

    bonjour Laure,
    merci pour cet article qui m’inspire bien. J’ai trés souvent eu beaucoup de mal à penser à moi en premier, je pensais qu’effectivement, je devais penser aux autres avant moi.
    Petit à petit, je travaille là dessus et je m’aperçois qu’en fin de compte, je me sens mieux en agissant ainsi et que peu à peu, bien des choses s’améliorent…….
    Effectivement s’occuper de soi et pour soi en premier, nous permet un meilleur équilibre et donc nous pouvons étre avec les autres plus disponibles et compréhensifs et agir mieux…..
    Je continue sur cette lancée. Merci Laure de tous vos messages qui m’offrent beaucoup.
    Passez un excellent mercredi, je vous embrasse….A bientot 🙂

  3. Olivia

    6 janvier 2017 at 16:07

    Oui c’est important de prendre soin de soi en priorité mais comme pour tout, il faut savoir doser car hélas je remarque que trop de gens en devienne égoîste…!

  4. Martine

    12 janvier 2017 at 10:01

    Merci pour tous ces messages qui nous apportent des petits bonheurs quotidiens et nous donnent le courage.
    Meilleurs voeux pour cette nouvelle année
    Amour et paix

  5. Pingback: Domaine pro : Faites de votre joie une priorité | Transformezvotrevie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *