Pour tout changer, acceptez tout et faites simplement vos choix !

By on 9 avril 2016

accueil2

Crédit photo : Pixabay.com

Pour tout changer, acceptez tout et faites simplement vos choix !

Quand on se retrouve confronté à une situation, une personne ou encore une émotion qui nous dérangent, notre premier réflexe est généralement de chercher à « repousser l’envahisseur » et on entre alors en résistance contre cette situation, cette personne ou cette émotion.

Une part de nous croit que si on pousse suffisamment fort, on va pouvoir se débarrasser de ce quelque chose dont on ne veut pas ou qui crée un malaise en nous, alors on lutte, on lutte et on lutte encore, de toutes nos forces… pour se rendre compte que cet élément dont on veut se défaire est toujours là 🙂

L’approche n’est donc peut-être pas nécessairement la bonne si on veut retrouver paix intérieure et bien-être.

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de voir comment l’acceptation peut enfin nous donner ce que nous désirons, et par acceptation, je n’entends pas dire Oui à ce qui nous dérange et en redemander une portion, rassurez-vous.

Et nous allons voir également que même en physique, ce principe est vérifié ! Ce qui vaut sur le plan énergétique est valable aussi sur le plan concret une fois de plus 🙂

Vous me suivez ?

 

Ce à quoi tu résistes persiste…

Quand j’étais au collège, en dernière année, nous avions un professeur de physique qui était plutôt rigolo, mais assez réactif si je puis dire (un peu comme les produits chimiques qu’on utilisait pour les TP).

Un jour, en réponse à la provocation d’un élève, il a même fabriqué une boule puante en classe et nous a fait cours ensuite dans une splendide odeur d’oeufs pourris… On a bien ri cependant !

Mais il y a un autre enseignement de ce professeur qui m’est revenu en tête en pensant au sujet de l’article du jour… Quand on a travaillé sur la notion de forces, il y a quelque chose qui disait que pour qu’il y ait équilibre quand un élément quelconque exerce une pression sur un autre, il faut que l’autre élément ait une réaction de même intensité en retour.

En gros, si on pose une grosse brique bien lourde sur une table, pour que la table reste à sa place, il faut qu’il y ait une réaction au niveau de la table qui permet aux deux éléments de rester là où ils sont, sinon la table s’effondrerait sous le poids de la brique.

Et bien c’est exactement la même chose sur le plan énergétique quand nous exerçons une pression sur un autre élément. Si on pousse sur cet élément (par exemple une émotion qui nous dérange), cette émotion va réagir et pousser de son côté avec la même intensité pour que l’équilibre soit maintenu.

On pourra donc pousser aussi fort qu’Hercule, l’émotion poussera de son côté avec la même puissance.

Même si une émotion n’est pas réellement un être animé qui nous dit « Tu me pousses ? Bah tiens ! Alors je vais te pousser aussi ! », cette métaphore est très parlante quant à ce qui se passe quand on résiste à une émotion.

C’est la même chose quand on résiste à une situation ou à une personne.

Tant qu’on est dans la lutte pour se débarrasser de ce qui nous perturbe, cet élément persiste.

 

…et ce que tu regardes en face disparaît

Comment faire alors pour se libérer de ce qui nous pèse, parce qu’aucun de nous n’a envie de devoir faire avec durant toute sa vie ?

Et bien la clé, c’est l’acceptation, le fameux lâcher-prise 🙂

Comme je l’expliquais en début d’article, accepter ne veut certainement pas dire bondir joyeusement à la vue de ce dont on ne veut pas et lui dire « Toi je t’adore, je te garde avec moi ! »

Accepter veut dire observer, reconnaître, sans porter de jugement, et faire un simple choix à ce sujet.

J’utilise souvent l’image d’un catalogue pour illustrer ce thème. Si vous faites du shopping sur le net par exemple, quand vous voyez un article dont vous ne voulez pas, vous n’allez pas faire la grimace, le traiter de nul et lui dire de dégager de votre vue, n’est-ce pas ? Vous vous contentez de faire défiler la page tranquillement, jusqu’à tomber sur ce qui vous convient.

Le principe est exactement le même ici, la seule différence, c’est qu’on nous a appris à résister à ce qui ne nous convient pas au lieu de simplement faire des choix à ce sujet.

Quand vous vous retrouvez face à une situation, une personne ou une émotion qui crée un déséquilibre en vous, qui vous pousse à vous éloigner de qui vous êtes vraiment, contentez-vous simplement d’observer ce qui se passe, d’accueillir la situation, la personne ou l’émotion, de lui dire « OK, je te vois, je t’entends, je te reconnais », et ensuite, choisissez ce que vous voulez faire à partir de là.

Vous pouvez choisir de ne plus vous laisser affecter, de continuer à être joyeux et heureux malgré ce quelque chose qui vous perturbe, et de ne plus permettre à ce quelque chose de vous définir.

Vous pouvez poser vos limites, vous éloigner, laisser aller tout simplement, sans pour autant avoir besoin d’entrer en guerre.

C’est bien simple : rien de ce qui vous dérange ne disparaîtra tant que vous résisterez à ce sujet et que vous chercherez à repousser avec force ce dont vous ne voulez pas.

 

Avant de courir un marathon, il faut un peu d’entraînement

Pour transformer une habitude, celle par exemple de lutter contre ce dont on ne veut pas, le point de départ est de prendre conscience de ce qui se passe.

Le simple fait de se rendre compte que nous sommes dans la lutte, dans les crispations et les tensions est déjà un excellent point de départ pour se libérer.

Ensuite, on choisit d’endosser la pleine responsabilité de ce qu’on vit, et on reconnaît en même temps que rien d’extérieur à nous ne peut nous affecter si on ne choisit pas d’en être affecté.

Peu importe ce que les autres disent ou pensent, peu importent les situations que vous vivez, vous avez toujours le choix.

Vous pouvez vous laisser entraîner dans la colère, le ressentiment ou la tristesse, ou vous pouvez choisir que votre bonheur, même s’il est encore tout petit, ne sera pas terni par ce qui se passe au-dehors.

Ça peut sembler difficile quand on ne l’a pas encore expérimenté, mais essayez, en faisant simplement au mieux, et vous verrez que vous y arriverez.

C’est juste que c’est une expérience à vivre sur place, qu’on ne peut pas réellement percevoir dans la théorie… Un peu comme la natation.

Si vous n’avez encore jamais nagé, vous pourrez lire tous les ouvrages disponibles sur le sujet ou interroger le maître nageur en long, en large et en travers, vous ne saurez toujours pas ce que c’est que d’être dans l’eau et d’y aller.

Il faudra vous lancer si vous voulez le découvrir, et même si vous êtes un peu maladroit au début, vous allez rapidement vous sentir plus à l’aise et ça finira par devenir facile, et agréable !

C’est pareil ici:-)

La clé du jour est donc de tout accepter, même ce qui nous remue le plus, en comprenant que notre résistance ne changera absolument rien à ce qui est. Ça ne fait que créer le trouble en nous, et ça nous maintient dans ce trouble tant qu’on est dans la lutte.

Regardez simplement ce qui est, en vous détachant et en laissant aller les jugements qui ne servent à rien non plus, et choisissez qui vous voulez être et comment vous voulez réagir par rapport à ces éléments là.

C’est le chemin le plus court vers la paix intérieure et tout le monde peut y arriver. Il suffit d’un peu de pratique.

 

A vous de jouer à présent, et si vous avez envie de partager avec nous vos réflexions ou vos expérimentations à ce sujet, n’hésitez pas à laisser un mot dans l’espace de commentaires tout en bas de page. Et n’hésitez pas à partager cet article si vous pensez qu’il peut aider ceux que vous aimez.

 

Je vous souhaite à tous une très jolie journée, et vous dis à bientôt !

   Laure

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks


 

 

 


 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

2 Comments

  1. josiane

    10 avril 2016 at 21:26

    bonsoir Laure, merci pour cet article. J’avais déjà commencer à déblayer le terrain de ce coté là, j’étais trop souvent dans la lutte à l’intérieur de moi(rarement en lutte avec les autres) et ça ne me lacher pas,j’avais beaucoup de mal à laisser aller, j’en souffrais mais ça s’agrippé, petit à petit j’ai réussi à m’en libérer et à m’apaiser de plus en plus grace à tous vos conseils et vos clés à ce sujet. Ca m’arrive encore de temps en temps mais plus rapidement qu’avant j’en prend conscience, j’accepte et je laisse partir pour retrouver la paix intérieure. De ce coté j’ai bien avancée et quel soulagement. Je peux dire que c’est possible, méme si ça prend parfois du temps et que ça semble une éternité et bien il faut continuer car cette libération là, c’est magique. Merci Laure de cette aide qui m’a permis de creuser plus profond en moi. A bientot 🙂 bonne soirée 🙂

    • Laure Zanella

      11 avril 2016 at 23:06

      Merci pour votre message Josiane ! Oui ça demande parfois du temps et de l’entraînement, mais c’est un jeu qui en vaut effectivement la chandelle, et puis chaque fois qu’on se libère d’une nouvelle chaîne, on ressent un peu plus de joie, de légèreté et d’enthousiasme, alors c’est du positif de toute façon. Passez une jolie soirée 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *