Quand les blocages amoureux semblent se multiplier pour nous et ceux que nous aimons…

By on 2 mai 2016

 

Crédit photo : ionasnicolae - Pixabay.com

Crédit photo : ionasnicolae – Pixabay.com

 

Quand les blocages amoureux semblent se multiplier pour nous et ceux que nous aimons…

Récemment, une dame m’a écrit pour me faire part de son désarroi et de son incompréhension face à ce qu’elle vivait. Les difficultés amoureuses semblent en effet se multiplier dans sa vie, aussi bien dans son propre cheminement que pour chacun de ses enfants.

Il lui est par ailleurs difficile de comprendre pourquoi tout semble se mettre tout naturellement en place pour certains, alors que pour elle et sa famille il y a tant d’épreuves et de difficultés dans ce domaine sentimental.

J’aimerais donc aujourd’hui rebondir sur ce questionnement et mettre en lumière les clés qui pourront aider tous ceux qui, comme cette femme et sa famille, rencontrent des difficultés affectives à répétition afin de sortir du tunnel et de pouvoir accueillir alors l’harmonie et la joie que chacun mérite.



Tout part de l’intérieur

S’il y a difficulté, que ce soit d’ailleurs dans ce domaine amoureux ou n’importe quel autre, c’est qu’il existe à l’intérieur de nous, au niveau conscient ou inconscient, certains schémas limitants qui permettent aux difficultés que nous rencontrons d’intervenir.

Si nous-mêmes ainsi que nos enfants rencontrons tous des difficultés dans une même sphère de notre vie, c’est parce qu’il existe au niveau de schémas familiaux des croyances erronées que chacun a absorbées comme étant la vérité.

Si nous sommes par exemple convaincus que vivre une relation saine et durable est difficile voire impossible de nos jours, nous nous tournerons systématiquement vers des personnes qui vont nous permettre de valider notre croyance.

Ça se fera de manière involontaire bien sûr et inconsciente, mais ça se fera malgré tout.

Le but du jeu pour obtenir un résultat différent est donc de transformer les croyances en place et d’ouvrir la voie à de nouvelles possibilités, dans notre esprit d’abord, pour que nous puissions ensuite attirer à nous de nouvelles circonstances.



Naissance des croyances

Toutes les croyances restrictives qui sont les nôtres aujourd’hui se sont installées dans notre esprit en fonction de tout ce que nous avons absorbé depuis l’enfance.

Ces croyances n’ont pas été livrées en même temps que nous 🙂 inscrite quelque part dans nos gènes…

Une croyance se forme à partir de pensées qui ont été répétées encore et encore, à partir de ce que nous avons pu observer et déduire par nous-mêmes également, de tout ce que nous avons interprété depuis notre petite enfance.

Par exemple, si nous avons vu nos parents se traiter avec mépris, s’engueuler à longueur de journée et que nous n’avons pas eu de modèle opposé à proximité, il y a toutes les chances que nous ayons intégré comme étant normal le fait de se déchirer dans une relation de couple.

Nous allons alors tout naturellement chercher à reproduire ce modèle, de façon totalement involontaire, parce qu’une part de nous cherche à aller vers ce qui est connu et donc sécurisant, même si douloureux.

Nous aurons tendance à reproduire ce modèle jusqu’à ce qu’on prenne conscience du choix qui s’offre à nous et de notre possibilité d’avancer vers un autre type de mécanismes.

De la même façon, si nous avons vu un de nos parents s’écraser systématiquement devant l’autre et se soumettre à ses moindres caprices, nous aurons tendance à penser que c’est normal de fonctionner comme ça, qu’il y a toujours un dominant et un dominé.

Si nous sommes un garçon et que nous avons vu notre père s’écraser, nous aurons tendance à nous diriger sans le vouloir vers une personne autoritaire, suivant le schéma maternel pour recréer le modèle que nous connaissons.

Si nous sommes toujours un garçon et que nous avons vu notre mère s’écraser, nous aurons sans doute interprété que c’est l’homme qui domine la femme et nous allons chercher à soumettre notre future compagne. Soit nous allons tomber sur une personne ayant un schéma complémentaire et qui acceptera cette tyrannie, ou alors, nous allons tomber sur une personne qui posera ses limites et nous quittera ou nous fera vivre un enfer…

Même chose en sens inverse si nous sommes une fille.



Prendre conscience

Pour qu’il y ait changement du côté des résultats que nous obtenons, il est donc essentiel en premier lieu de se rendre compte des schémas en place, sans quoi, nous n’avons aucun pouvoir d’action à ce sujet.

Si vous vivez des difficultés relationnelles, demandez-vous ce que vous tenez pour vrai au sujet de l’amour, des autres, de ce qui est normal ou pas, et observez ce qui se passe autant du côté de votre esprit rationnel que de vos émotions, car bien souvent, les deux sont en conflit et en opposition.

Il se peut qu’il vous paraisse totalement anormal que l’un des deux partenaires cherche à enfermer l’autre et à contrôler le moindre de ses faits et gestes, et pourtant, il se pourrait qu’une part de vous accepte malgré tout ce type de fonctionnement parce que c’est ce qui a été intégré comme étant la normalité et que vous ne vous autorisez pas encore à poser vos limites.

Si, étant une femme, vous avez intégré l’idée que c’est à vous de vous occuper de toutes les corvées ménagères et que « ce n’est pas un truc d’hommes », même si vous travaillez tous les deux et payez les factures de façon égale, il se peut que consciemment, vous trouviez totalement injuste que votre conjoint vous laisse tout faire et se braque en plus si vous osez demander un coup de main, alors qu’intérieurement, vous ressentez une sorte de culpabilité à l’idée de demander de l’aide parce que justement, vous avez intégré l’idée que c’est la femme qui doit s’occuper de tout cela.

Ce ne sont que quelques exemples, mais on retrouve très souvent ce type de dualité intérieure parce que notre esprit rationnel qui considère certaines règles comme évidentes s’oppose à notre « moi émotionnel » pour ainsi dire, notre enfant intérieur qui a enregistré un tout autre message et avance avec toutes sortes de peurs liées au fait de ne pas ou plus être aimé s’il n’agit pas selon ce qu’on attend de lui.

En prêtant attention à ce que vous ressentez, vous pourrez détecter ce type de conflits et faire en sorte de démonter les schémas limitants en place en vous interrogeant à ce sujet pour les fragiliser.

Vous pourriez par exemple vous demander pourquoi ce serait à la femme (ou à l’homme) de s’occuper systématiquement de telles tâches… Vous pourriez vous demander pourquoi vous vous sentez coupable ou mal à l’aise à l’idée de poser vos limites… Voyez ce qui vous fait peur au juste, si votre peur est justifiée, si vous vous sentez vraiment en accord avec vous-même ou si vous vous sentez obligé de suivre un certain schéma pour une raison ou une autre… Demandez-vous si tout ceci vient de vous ou d’un modèle extérieur que vous auriez observé par le passé, etc.

En jouant ainsi les détectives, vous allez pouvoir progressivement voir ce qui se cache derrière vos mécanismes, et commencer alors à faire de nouveaux choix, conscients cette fois.



Transformer la base

Je vous ai parlé à plusieurs reprises dernièrement des grands pouvoirs de notre subconscient, et nous allons y revenir ici aussi.

Si nous vivons des mécanismes limitants qui nous conduisent à vivre de la souffrance, c’est parce que les messages que nous avons absorbés depuis l’enfance nous ont invités à adopter une certaine « vérité ».

Quand nous étions enfants, nous ne disposions pas de suffisamment d’informations pour faire du tri dans les messages reçus, et nous absorbions tout comme une véritable éponge.

Par contre, en tant qu’adultes, notre subconscient ne va plus absorber tout et n’importe quoi et ne recevra que les messages qui sont acceptés par notre conscient.

Ça veut dire aussi qu’on peut choisir d’amener délibérément un nouveau type de messages à notre subconscient en utilisant par exemple la répétition, et en persévérant dans ce sens.

Si vous vivez des difficultés amoureuses et que vous croisez systématiquement la route de partenaires potentiels qui ne vous correspondent pas, vous pourriez par exemple commencer à répéter des affirmations du type :  « Je croise à présent la route de merveilleuses personnes, qui cultivent les mêmes valeurs que moi et ont les mêmes aspirations. »

Même si vous n’y croyez pas au début, tentez le coup et répétez ce type d’affirmations régulièrement dans la journée, en les mettant toujours au présent, comme si tout était déjà en place.

Instaurez un rituel à ce sujet, et ne lâchez pas le morceau surtout, car tout message qui est ainsi soumis à votre subconscient et répété va évoluer de la même façon qu’une petite graine qu’on plante 🙂

Au début ce sera une petite pousse, puis cette pousse prendra des forces et grandira, jusqu’à devenir pourquoi pas un très bel arbre ou une magnifique fleur.

Aucun mécanisme limitant ne peut subsister en nous et continuer de nous freiner si nous choisissons d’implanter délibérément un nouveau message positif cette fois et allant dans le sens de nos aspirations profondes.

Essayez ! Il n’y a rien à y perdre, et tellement de belles choses à y gagner 🙂



Et pour nos enfants

Quand nous voyons nos enfants reproduire les mêmes schémas que nous, c’est très douloureux, parce que bien souvent on se sent impuissant et on se sent parfois même coupable, en croyant que c’est de notre faute.

Le fait est que chacun fait de son mieux en fonction de son propre vécu, et on ne peut pas agir sur quelque chose qu’on ne voit même pas soi-même.

Par contre, à partir du moment où nous commençons vraiment à comprendre comment fonctionne le processus créatif et ce que nous pouvons faire pour changer nos vies, nous pouvons par la même occasion transmettre à nos enfants un nouveau type de message, et le chemin le plus court pour y arriver est d’incarner soi-même ce qu’on a appris.

Nous aurons beau prononcer les plus beaux discours, il n’y a rien qui sera plus percutant que la démonstration par l’exemple.

Faites-le pour vous avant tout, en vous donnant la permission à présent de vivre le genre de vie que vous voulez vivre, et le genre de relation qui vous inspire vraiment, et voyez que de cette façon, vous vous faites non seulement un cadeau à vous-même, mais vous allez aussi montrer un nouveau modèle à vos enfants qui auront ainsi la possibilité de faire de nouveaux choix eux-mêmes.

Ils restent évidemment libres de vous suivre ou pas, et leur choix n’appartient qu’à eux, mais qu’y a-t-il de plus inspirant que de voir un proche prendre son envol et ouvrir de nouvelles portes.

On se dit alors que si l’autre y est arrivé, on peut le faire aussi, et dans bien des cas, de voir l’autre avancer nous donne envie d’y aller nous aussi !

Si nous avons la chance d’avoir entre les mains les clés du processus créatif alors que nos enfants sont petits encore, nous disposons d’un magnifique terrain de jeu pour construire notre vie selon nos souhaits les plus chers tout en leur expliquant ce que nous sommes en train de faire, parce que de cette façon, ils vont comprendre dès leur plus jeune âge de quelle façon ils peuvent eux-mêmes créer leur vie, et en plus, parce qu’ils vont intégrer tout ceci comme étant entièrement naturel, ce sont même eux qui, bien souvent, vont nous « rappeler à l’ordre » et nous inviter à nous recentrer sur ce que nous voulons vraiment 🙂

Et lorsque ces enfants sont déjà grands, n’oublions pas que nous ne pouvions pas leur enseigner quelque chose que nous ne connaissions pas nous-mêmes, mais qu’à travers les choix que nous allons faire aujourd’hui nous pouvons leur transmettre beaucoup aussi, par la parole, et comme dit, par notre propre exemple.

Libre à eux ensuite de décider d’en faire quelque chose ou non.



À n’importe quel moment

Peu importe que nous ayons rencontré des difficultés affectives pendant 5, 10 ou 50 ans… Il n’est jamais trop tard pour bien faire si nous avons le désir de vivre une vie plus sereine et harmonieuse.

Le futur ne se construit pas à partir du passé, mais bien à partir du présent.

La seule chose qui compte, c’est ce que vous allez choisir MAINTENANT, le type de messages que vous allez choisir d’intégrer à votre esprit dès cet instant.

Si vous voulez que votre vie change, quel que soit le domaine concerné d’ailleurs, commencez à occuper votre esprit conscient avec des messages positifs et lumineux allant dans le sens de ce que vous voulez vraiment, car ce sont ces messages-là qui vont ensuite s’intégrer à votre subconscient et servir d’aimant aux expériences concrètes que vous allez attirer à vous.

Changez l’intérieur (vos pensées) et l’extérieur n’aura pas d’autre choix que de vous suivre !


Alors à vous de jouer maintenant…

Et si vous avez envie de partager avec nous vos réflexions et expériences à ce sujet, n’hésitez pas à laisser un mot dans l’espace de commentaires en bas de page. Sentez-vous libre également de partager cet article autour de vous si celui-ci vous a été utile.



À tous une excellente journée, et à bientôt !

Laure 🙂



+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks


 

 

 


 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *