Qu’est-on prêt à sacrifier pour éviter de se confronter au vide intérieur ?

By on 20 novembre 2015

 

Crédit image : Pixabay.com

Crédit image : Pixabay.com

 

Qu’est-on prêt à sacrifier pour éviter de se confronter au vide intérieur ?

Quand on observe un peu le monde dans lequel on vit, on a l’impression d’être au cœur d’une course sans fin. Nous n’avons de cesse de nous activer, de remplir nos listes de choses à faire et d’en trouver encore à rajouter, même quand cette liste déborde déjà.

Nous sommes constamment dans le mouvement, en train de chercher une autre « mission » à accomplir, que ce soit en plongeant tête la première dans le travail ou en trouvant tout un tas d’autres activités à faire le plus vite possible.

Il m’arrive souvent de me demander à quoi rime au juste ce rythme effréné. Pourquoi fait-on ce que l’on fait ? Est-ce que la vie est censée être une répétition sans fin d’activités et de rituels à accomplir en mode robotisé jusqu’à ce que la mort nous empêche de poursuivre ?

Mais pourquoi continue-t-on à suivre ce mouvement sans interruption, nous gavant d’occupations pas nécessairement réellement intéressantes, alors qu’il y aurait tellement de choses à faire et à vivre à côté ?

Et bien, peut-être que cette stratégie, inconsciente la plupart du temps, n’a d’autre but que de nous éviter de regarder une chose effrayante à nos yeux : le vide intérieur.

C’est le thème que je vous propose d’aborder aujourd’hui, pour voir comment combler ce vide et sortir du piège.

 

 

Allumons la lumière

Beaucoup de gens préféreront fermer les yeux sur ce qui se passe en eux et rester dans l’illusion que leur vie est parfaite telle qu’elle est, et c’est leur droit bien sûr. Ils vont continuer à suivre leurs rituels quotidiens, réglés comme du papier à musique et permettant aux journées de défiler le plus vite possible en attendant de pouvoir prendre un peu de repos durant le week-end.

Une fois le tant attendu week-end arrivé, ces personnes vont pourtant recommencer à s’activer dans tous les sens, cherchant désespérément quelque chose à faire. Fort heureusement, la technologie moderne leur permet de se plonger corps et âme dans toutes sortes d’occupations qui vont les endormir et leur permettre ainsi de passer à côté de leurs vies.

Avez-vous remarqué le succès grandissant des jeux vidéo, de toutes ces applications pour tablettes et smartphone qui intéressent souvent plus encore les adultes que les enfants ?
Ces personnes qui courent sans arrêt dans tous les sens à la recherche de quelque chose à faire, c’est la grande majorité d’entre nous.

Nous cherchons tous à remplir nos journées et nous sentons obligés de faire tout un tas de choses qui ne nous apportent aucun enthousiasme. Mais pourquoi le fait-on ?

Je me suis demandé il y a quelque temps pourquoi j’avais du mal à simplement m’asseoir et profiter d’un moment de calme ou d’échanges avec mes proches, mais aussi pourquoi j’avais eu tant de mal à poser certaines limites et à m’éloigner de personnes avec qui j’entretenais des relations pesantes.

Je me suis alors demandé ce que mon attitude ou le fait de maintenir ces relations m’empêchaient de voir, et la lumière a fini par s’allumer, comme elle le fait toujours quand on prend le temps de s’interroger.

Ce qui est ressorti de cette réflexion est que mes rituels et ces relations non constructives remplissaient un vide, ou plutôt le masquaient.

Comme ces éléments prenaient toute la place, je n’avais donc pas besoin de me retrouver face à moi-même et de me confronter à ce vide qui me faisait peur. Mais à force de rester dans ces mécanismes qui font tout sauf nous rendre heureux, j’ai décidé qu’il était temps de changer la donne parce que je ne voulais plus continuer à vivre dans une sorte de théâtre où j’avais le sentiment de jouer un rôle tout en passant à côté de la véritable vie.

Le point de départ de tout changement est toujours la prise de conscience de ce qui se passe en nous. Chacun est libre de poursuivre son train-train quotidien et de continuer à masquer le vide avec tout un tas d’activités qui n’apporteront pas ce qu’on en attend. Mais nous avons aussi la possibilité de faire un autre choix et de venir nous planter face à ce vide qui n’est au final pas si effrayant que ça 🙂

 

 

Quels sont les risques à poursuivre comme nous l’avons toujours fait ?

À mon sens, le plus gros problème dans ce mode de fonctionnement général est que le fait de mener ce marathon perpétuel nous coupe de notre vrai nous, de notre joie de vivre, et ça crée en nous de plus en plus de tensions.

L’état dans lequel se trouve le monde aujourd’hui n’est pas le fruit du hasard. S’il y a tellement de conflits, d’agressivité et de violence, ce n’est pas parce qu’il existe de plus en plus de mauvaises personnes, mais parce que nous nous éloignons de plus en plus de qui nous sommes vraiment.

La technologie moderne est précieuse, et c’est grâce à elle que je peux partager avec vous ces mots, mais quand nous la faisons passer au premier plan, quand regarder les dernières news sur facebook ou à la télévision devient plus important que de passer un moment avec ses enfants ou ses proches, cette technologie devient un piège.

Observez un peu ce qui se passe en vous. Ressentez-vous de la joie à travers vos rituels quotidiens ? Ressentez-vous du plaisir à passer du temps sur le net et à lire les derniers potins? Ressentez-vous du plaisir en faisant face à votre ordinateur ou votre smartphone ? Ou est-ce qu’au final, ça ne fait que représenter une occupation souvent vide de sens ?

Puisque nous sommes ici sur un blog de développement personnel et que vous lisez ceci, il y a des chances que vous vous soyez déjà éloigné de ces mécanismes pesants ou que vous n’y ayez jamais mis les pieds, et dans ce cas, c’est parfait, mais quand on voit ce qui se passe globalement, je me dis que nous sommes en train de nous éloigner de ce qui compte vraiment.

Avez-vous déjà vu ces couples au restaurant où les deux partenaires sont chacun de leur côté, portable à la main, ne s’adressant pas un mot de toute la soirée ? Ou encore ces jeunes qui s’envoient des textos alors qu’ils sont à quelques mètres l’un de l’autre ?

Les enfants ont grandi avec cette technologie, du coup, il leur semble tout à fait naturel de fonctionner comme ça, ne faisant que reproduire au final le comportement des adultes, mais est-ce ce qui va leur apporter de la joie dans leur vie et leur permettre de se réaliser pleinement ?

La technologie utilisée dans ce sens nous isole, nous prive de contacts humains, nous invite à sortir de moins en moins de chez nous et nous rend agressifs et ternes à l’intérieur.

Est-ce le genre de vie que vous voulez pour vous et ceux que vous aimez ? Le choix appartient là encore à chacun.

 

 

Comment remplir le vide

Pour renverser la vapeur, le point de départ est d’oser faire face à ce vide, à ce « juste nous », quand nous sommes seuls et coupés de tout ce qui créait tant d’occupations avant.

Ensuite, la clé est de se demander ce qui compte vraiment pour nous, ce qui nous met du baume au cœur, ce qui réveille notre âme d’enfant, ce qui nous inspire, ce qui nous stimule.

Bien souvent, on s’est endormi pendant tellement longtemps en mode robot, que nous ne savons même plus ce qui nous anime vraiment.

On se sent vide à l’intérieur justement, on a l’impression que notre vie n’a aucun sens si notre attention n’est pas accaparée par ce qui se passe au-dehors. La vie des autres semble plus importante que ce qui se passe juste là, à l’intérieur de nous. Chacun a pourtant un ou plusieurs talents particuliers, un quelque chose qui fera chanter son cœur et lui donnera l’opportunité d’apporter quelque chose autour de lui.

Quelles que soient les cordes à notre arc, nous avons tous un rôle à jouer !

À chacun de définir ce qui lui permet de se sentir à sa juste place et de trouver la paix en lui, et le meilleur moyen de trouver son chemin, c’est de se jeter à l’eau et d’essayer tout ce qui nous tente.

Si vous ne savez pas pour le moment ce que vous aimeriez par-dessus tout placer au centre de votre vie, testez de multiples possibilités et voyez où vous en êtes de ce côté. Vous ne trouverez peut-être pas d’un coup, mais peu importe. C’est en passant à l’action que de nouvelles portes vont s’ouvrir jusqu’à ce que vous trouviez ce truc qui vous permettra d’ÊTRE heureux !
La clé du bonheur n’est pas dans le FAIRE, ni dans le AVOIR. Si vous courez après les possessions matérielles en pensant qu’elles vont enfin vous permettre de vous sentir bien, vous serez éternellement déçu. Regardez toutes ces célébrités qui semblent tout avoir pour être heureux et qui sombrent dans l’alcool, la drogue ou mettent fin à leurs jours parce que la souffrance est trop grande pour eux.

Ce n’est pas non plus ce que vous faites qui importe réellement, sinon, nous serions tous au comble du bonheur à force de nous occuper tout le temps.

Le truc, c’est de trouver ce qui va vous permettre de ressentir de la joie en vous, d’être vraiment vous-même aussi, et de laisser s’exprimer votre nature profonde en utilisant simplement le FAIRE et le AVOIR comme des outils vous permettant d’atteindre votre but : ÊTRE heureux !

Pour remplir ce vide intérieur, la question à se poser est donc celle-ci : Que pouvons-nous faire pour nous créer une vie inspirante, joyeuse, amusante, lumineuse ? Une vie enthousiasmante, pleine de rires, de nouveaux défis à relever ?

Qu’est-ce qui compte le plus pour vous ? Qu’est-ce qui vous met du baume au cœur et vous permet de vous sentir en paix avec vous-même ?

Et par-dessus tout, quels seraient vos choix si vous n’aviez aucune peur, aucun besoin matériel et que vous étiez sûr de réussir de toute façon ?

C’est en se posant les bonnes questions qu’on obtient les bonnes réponses, celles qui vont nous rendre le plus heureux !

À vous de jouer à présent !

Si vous avez envie de partager avec nous vos réflexions à ce sujet, rendez-vous dans l’espace de commentaires tout en bas de page 🙂

Je vous souhaite une très belle journée, et surtout, d’ÊTRE heureux !
Laure

 


Voulez-vous que votre vie prenne enfin son envol ?

 

Crédit photo : Pixabay.com

Alors découvrez les formations en ligne « Transformez votre vie ! » :


About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

9 Comments

  1. josiane

    20 novembre 2015 at 11:22

    Bonjour Laure, trés instructif comme sujet.Vite, vite, vite et encore plus vite, à force on va y laisser la peau c’est pas possible, moi, je suis mon rythme, me suis calmer, court qui veut, en marchant, on y arrive aussi, moins de risques de chutes etc……. En voiture, c’est pareil, il faut avoir l’oeil partout, méme prioritaire, il faut savoir s’arréter pour éviter le danger. Internet, je suis restée trés trés longtemps sans, et puis depuis 4ans, j’y suis, sur fb, par vraiment interessant et pourtant j’y vais voir mais de moins en moins car bien des choses me désole. J’y suis et je reste sur internet car j’ai trouvé ce qui me correspond vraiment et j’en suis comblée. Sans mon ordi, nos routes ne se seraient certainement jamais croisées, grace à cette technologie, j’apprend beaucoup sur tout ce que l’étre humain peut étre, peut faire, peut dire etc…… un trés bel échange pour améliorer sa vie et de ce lien là, j’en suis trés heureuse et fiére. Je ne peux que vous dire MERCI……Alors moi, je reste car c’est un cadeau merveilleux de vivre cela, j’espérais tellement un lien d’une telle qualité de vie que je ne peux guére m’en passer. Plus j’apprend mieux c’est car c’est fort interessant et constructif pour une meilleure réussite dans sa vie. J’en ressent déjà des bienfaits et ce n’est pas fini. MERCI INFINIMENT LAURE. Passez une trés belle journée, à bientot 🙂

    • Laure Zanella

      20 novembre 2015 at 12:15

      Bonjour Josiane,
      Internet et toute la technologie dont on dispose peuvent effectivement être d’excellents outils de découverte, de communication et d’évolution, le tout étant de ne pas tomber dans le piège de l’enfermement. Au final, tout ne dépend que des choix que nous faisons à partir de ce qui est 🙂 Je vous envoie mes meilleures pensées 🙂

  2. jocelyne

    20 novembre 2015 at 13:44

    Bonjour Laure,
    Ce matin, j’ étais dans la plainte car je me disais que ma vie n’ avais plus de sens. mais au fond de moi, je s’ avais que ce n’ était pas vrai. La douleur est telle que notre résonnement est faussé. Je sais pourtant que derrière tout nos soucis, il y a une belle leçon à tirer. J’ attendais de lire votre article que j’ ai lu avec les larmes aux yeux.
    En ce qui me concerne, je trouve intéressant les nouvelles technologies mais il faut s’ avoir se raisonner pour ne pas se laisser envahir. Les gens ne sortent plus sans leur portable pour être joignable à tout moment du coup, ils n’ ont pas le temps de se poser trop de questions ni d’ être juste présent avec eux même ni d’ observer se qui se passe autour d’ eux et c’ est bien dommage!!
    Merci pour tout ces messages que vous prenez le temps d’ écrire pour que les consciences se réveillent.
    Je vous souhaite une belle journée!
    Prenez soin de vous!

    • Laure Zanella

      20 novembre 2015 at 14:42

      Merci beaucoup pour votre message Jocelyne. Nos vies ont toujours un sens, mais c’est finalement à nous de décider dans quelle direction nous voulons les orienter 🙂 Tout le pouvoir repose entre nos mains. Avec mes meilleures pensées

  3. Magali

    20 novembre 2015 at 16:15

    Bonjour Laure ,

    Merci pour cet article et tous les autres que j’adore lire. Pour ma part , je vis en couple sans enfants et je travaille en équipe comme mon conjoint. J’ai donc du temps libre le matin ou l’après midi. J’ai cette chance d’être libre de faire ce que je veux. Pourtant je ressens cette routine quotidienne. J’ai l’impression qu’il me manque quelque chose pour m’épanouir vers autre chose. Ce qui me stimule aujourd’hui c’est tout cet apprentissage en développement personnel et la spiritualité. Je passe donc beaucoup de temps à lire des livres ou des articles sur le net. Je suis coupée de la TV (c’est pas un mal) et je passe beaucoup de temps seule à m’interroger sur ce qui pourrait changer ma routine. Et surtout ce que je ressens à l’intérieur je pense. Je suis dans une phase ou j’apprends à me connaître et où j’observe mes ressentis afin de comprendre comment je fonctionne , quelles sont mes blessures , pourquoi se manifestent- elles.
    Ce n’est pas facile , car comme vous dites nous sommes robotisés, beaucoup de réflexes et d’automatismes sont là et difficile de s’en défaire. J’essaie de prendre conscience du moment présent et de méditer afin d’entendre mon guide intérieur mais il va falloir du temps pour me défaire du mental qui vient toujours mettre des doutes sur tout.

    Merci 🙂

    • Laure Zanella

      20 novembre 2015 at 19:37

      Merci pour votre message Magali. Il est vrai que sortir de ses habitudes n’est pas chose facile, mais je vous dirais qu’à partir du moment où il y a un réel désir d’avancer vers un état d’être plus heureux, tout se met en place pour vous accompagner dans ce cheminement. Poursuivez simplement sur votre lancée en faisant de votre mieux, et les portes s’ouvriront les unes après les autres 🙂 Excellente soirée à vous

  4. Pingback: Transformezvotrevie 20% de ce que vous faites provoque 80% de vos résultats … Et si on détournait cette loi à notre avantage ? | Transformezvotrevie

  5. Pingback: Êtes-vous de ceux qui veulent toujours ce qu'ils n'ont pas ? | Transformezvotrevie

  6. Pingback: Après quoi court-on ? | Transformezvotrevie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *