Tout dans notre vie est le reflet de nous-mêmes…

By on 13 janvier 2017

Crédit photo : MichaelGaida – Pixabay.com

Tout dans notre vie est le reflet de nous-mêmes…

Nous avons sans doute tous grandi avec l’idée que les autres, le hasard, le destin, la chance ou la malchance, ou même Dieu avaient une influence sur notre vie et étaient responsables de ce qui intervenait dans notre existence. C’était comme ça, et nous ne pouvions rien y faire à part espérer que du mieux vienne devant…

Il nous est sans doute aussi arrivé à tous de pointer du doigt quelqu’un ou quelque chose d’extérieur à nous en l’accusant des difficultés que nous vivions, mais en réalité, ça n’a jamais été la faute de personne, même pas la nôtre d’ailleurs.

Quand on commence à explorer la loi d’attraction, vient un moment où on se rend compte que tout ce qui compose notre vie, absolument tout, n’est que le reflet de notre propre monde intérieur. Tout ce qui affecte notre existence est là parce que quelque chose en nous permet à ces éléments d’être présents dans notre expérience, et il n’y a ni bien ni mal là-dedans. Il s’agit simplement de ce qui est.

En comprenant ce principe et en choisissant de l’accepter inconditionnellement, on peut réellement devenir maître de sa vie, et c’est ce que nous allons voir ensemble aujourd’hui…

 

 

 

Miroir mon beau miroir…

Si quoi que ce soit existe dans notre expérience de vie, c’est parce que ce quelque chose existe en premier lieu à l’intérieur de nous, notre monde extérieur n’étant que le reflet de notre monde intérieur. Mais bien souvent, on a tendance à survoler cette idée, à la classer dans la catégorie des belles paroles qui ne veulent pas dire grand-chose, sans vraiment aller explorer ce qu’elle représente.

Pourtant, il s’agit à mon sens d’un élément déterminant quand on veut devenir maître de sa vie et se créer une existence réellement joyeuse et lumineuse à long terme.

C’est aussi là que les paroles de Gandhi prennent tout leur sens :  « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. » parce que si notre monde intérieur change, notre monde extérieur n’a pas d’autre choix que de changer avec lui.

Ne vous est-il jamais arrivé de créer un changement en vous, de faire tomber certaines barrières, de libérer certaines chaînes, pour vous rendre compte ensuite que des changements prenaient forme également au-dehors ? Tout ceci passe bien souvent inaperçu, mais c’est pourtant bel et bien une réalité.

Shakti Gawain l’exprime très bien dans son ouvrage « Vivez dans la lumière » : « Je considère que tout dans ma vie est le reflet de moi-même, ma création ; il n’y a pas d’accidents ni d’événements dépourvus de rapport avec moi. Si je vois ou si je sens quelque chose qui a la moindre influence sur moi, cela signifie que mon être l’a provoqué ou créé dans un certain but. Si cette chose ne reflétait pas un aspect de moi-même, je ne la verrais même pas. Tous les gens qui font partie de ma vie sont les reflets des différents caractères et sentiments qui m’habitent ».

Et qu’est-ce que ça signifie alors pour le déroulement de notre quotidien et l’évolution de nos projets ? Eh bien ça veut dire que rien, absolument RIEN, ne pourrait nous empêcher d’avancer exactement comme on le souhaite, parce que ce qui apparaît ou non dans notre monde extérieur ne dépend que de ce que nous décidons de créer ou de transformer dans notre monde intérieur…

 

Sortir du rôle de victime

Bien sûr, pour devenir maître de sa vie, il y a une étape indispensable à passer, c’est celle qui consiste à sortir du rôle de victime, à renoncer à cette position certes confortable, mais vraiment pas constructive.

On m’a demandé récemment en commentaire à une vidéo Youtube pourquoi, si la loi d’attraction fonctionne réellement, il n’y a pas plus de gens dans le monde qui la connaissent et l’utilisent, et pourquoi il y a encore autant de guerres et de malheurs dans le monde… Il y a un certain nombre d’éléments qui font que les choses en sont encore là aujourd’hui, et parmi ces éléments, il y a le fait qu’un grand nombre de gens n’acceptent pas l’idée d’être pleinement responsables de leur expérience de vie.

Il y a bien sûr dans le lot des personnes qui n’ont même pas conscience du fait qu’elles peuvent faire quelque chose pour transformer ce qu’elles vivent, mais il y a aussi là-dedans beaucoup de personnes à qui on a parlé de leur pouvoir créateur, à qui on a expliqué qu’ils pouvaient vraiment se créer une vie beaucoup plus lumineuse, mais qui résistent dur comme fer à l’idée d’être responsables de leurs vies et préfèrent rester dans le rôle de victime des autres ou de la Vie parce que ça leur évite de se charger de ce qu’ils perçoivent comme un fardeau bien trop lourd.

Sortir du rôle de victime et accepter d’être le point d’origine de tout ce qui prend forme sur notre chemin est pourtant le seul moyen de pouvoir reprendre le plein pouvoir sur notre existence.

Tant qu’on est dans l’accusation par rapport à quelqu’un ou quelque chose à l’extérieur de nous, ça revient tout bonnement à céder notre pouvoir créateur à un autre et à lui permettre de diriger notre barque.

Il n’y a pas de bons ou de mauvais choix à faire, mais certains choix donnent du pouvoir et nous offrent la liberté alors que d’autres nous enferment purement et simplement dans une cage plus ou moins dorée.

 

 

 

Reprise du pouvoir

À partir du moment où on accepte la pleine responsabilité de tout ce qu’on vit, c’est là qu’on peut commencer à créer de jolis changements et à inviter dans notre expérience le genre d’éléments qu’on a vraiment envie d’y voir.

Comme l’a dit Shakti Gawain, si quoi que ce soit de ce que je vis m’affecte, c’est parce qu’il existe quelque chose de semblable en moi, alors pour changer mon expérience extérieure et vivre de façon plus lumineuse, le chemin le plus court est de commencer à observer ce qui se passe en moi, à quoi me ramène ce que j’observe à l’extérieur, pour pouvoir libérer ce qui doit l’être et commencer à attirer un autre type d’expériences au dehors.

Si ce sont mes relations avec les autres qui clochent, je peux commencer par regarder quel genre de relation j’entretiens avec moi-même, si les éléments négatifs que je relève dans mes relations avec les autres sont aussi vécus depuis l’intérieur… Je peux observer ce que je juge chez les autres, ce qui m’agace ou est source de stress, et voir alors de quelle façon je pourrais me libérer moi-même de ces aspects, en moi, pour que mon expérience extérieure puisse suivre le même mouvement.

Si je vis une situation professionnelle où il y a constamment des difficultés et des conflits, je peux là aussi constater que ce ne sont pas les circonstances ou quoi que ce soit d’autre au dehors qui me conduit à vivre ça, et je peux m’interroger sur ce qui a besoin d’être plus en harmonie à l’intérieur de moi pour que ma situation concrète puisse évoluer de la même façon, soit à travers une transformation de ce qui existe déjà, soit à travers un changement plus complet qui me permettra de vivre ce à quoi j’aspire réellement. Ça me permettra peut-être aussi de me rendre compte que je ne me sens pas à ma juste place dans l’activité choisie et ce qui se passe au-dehors ne fait qu’exprimer ma propre réticence intérieure à poursuivre dans ce sens.

Peu importe ce que nous vivons au-dehors. Si nous sommes confrontés à certaines expériences particulières, à un certain type de personnes et ainsi de suite, c’est parce qu’il y a quelque chose en nous qui permet à ces éléments d’être présents dans notre vie, et plus nous allons nous tourner vers l’intérieur pour continuer à y faire du tri et faire entrer la lumière, plus nous allons voir notre vie concrète se transformer de la même façon.

Si votre vie a beaucoup évolué ces dernières années, vous le remarquerez sans doute assez facilement. Voyez de quelle façon votre état d’esprit a changé et progressé vers quelque chose de plus posé, de plus ouvert, de plus fort et confiant, et voyez de quelle façon votre vie a changé. Se pourrait-il que ce soit un simple fait du hasard ? Pas à mon sens. Pas quand ça se reproduit aussi souvent, pour autant de gens. Rien qu’à travers ma propre expérience j’ai pu le constater à de très nombreuses reprises et je continue de le constater au quotidien. À chaque fois que je crée un changement en moi, je constate un changement à l’extérieur de moi, et accepter la totale responsabilité de tout ce que je vis a été l’un des plus beaux cadeaux que je me sois faits, même si ça a sans doute été l’un des plus indigestes à me faire, au début en tout cas 🙂

 

 

Pas d’exception

Accepter l’entière responsabilité de ce que l’on vit revient à reconnaître par la même occasion que nous avons réellement le pouvoir de créer tout ce que nous désirons dans notre expérience de vie. Mais pour ça, il ne peut plus y avoir d’exception dans l’histoire. On ne peut pas accepter son entière responsabilité tout en continuant à accuser les autres de nos émotions négatives ou des difficultés qui nous arrivent. On ne peut pas vivre des expériences négatives à première vue en pointant du doigt la météo, la malchance ou n’importe quoi d’autre.

Tout naît de nous, de notre état intérieur, des pensées et croyances cultivées, de ce vers quoi nous tournons constamment notre attention. Il ne s’agit pas de s’accuser quand une tuile nous tombe dessus, mais simplement de reconnaître que oui, c’est nous qui avons créé cette expérience. Pas de façon volontaire et intentionnelle, mais nous l’avons bel et bien créée. Et à partir de là, nous pourrons décider de qui nous voulons être face à cette expérience, et quel apprentissage peut découler de tout ceci pour nous à présent.

Chaque expérience a un rôle à jouer, y compris celles que nous appelons « mauvaises ». Plutôt que de s’arrêter à la façade, on peut décider de faire de chaque élément un point d’appui pour continuer à avancer, et de cette façon, il n’y a plus rien qui soit inutile.
Si vous voulez que quelque chose dans votre vie change (et vous le voulez certainement), alors n’ayez aucune crainte, car vous disposez déjà de toutes les ressources nécessaires EN VOUS pour créer les changements que vous voulez voir apparaître, mais tout ceci commence en vous, et c’est finalement le seul endroit sur lequel vous avez besoin de travailler. Si quelque chose de concret doit être fait pour atteindre votre but, vous le ressentirez et vous saurez quoi faire.

Je vous dirais aussi qu’accepter la pleine responsabilité de tout ce qu’on vit a un grand pouvoir libérateur, parce qu’il n’y a plus de rancoeur créée vis-à-vis des autres, plus de résistances semées à l’intérieur parce qu’on va à l’encontre de sa nature véritable.

Accepter que tout vient de soi, même si les autres peuvent être des « instruments » servant à matérialiser l’expérience, permet de se sentir totalement libre, en paix, et dans la joie aussi, parce qu’on sait alors que quoi qu’on puisse vouloir, on est réellement en mesure de le créer dans son expérience de vie.

La confiance grandit avec la pratique, alors allez-y, autant que possible, et gardez en vue surtout que chaque étape du parcours a un rôle à jouer et contribue à nous faire avancer.
À vous de jouer maintenant !

 

 

Avec mes meilleures pensées
Laure

 

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks

Formations accompagnées en ligne et outils subliminaux « Transformez votre vie »


 

 

 


 







About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

7 Comments

  1. Rebet

    13 janvier 2017 at 19:01

    Bonsoir Laura, j’adore vos petites vidéos très judicieuses ! Alors ma vie est le reflet de ce que je suis ! lorsque l’on attire les pervers narcissiques (mon mari) et perverses envieuses (ma patronne avocat) qui avancent masqués et détruisent votre vie ça veut dire quoi ? Je vous remercie de votre commentaire avisé Catherine Rebet

    • Laure Zanella

      13 janvier 2017 at 19:14

      Ce type de personnalités apparaît généralement face à des personnes ayant une très faible estime d’elles-mêmes et ayant ainsi tendance à ne pas poser suffisamment de limites, ce qui permet aux personnalités manipulatrices d’obtenir ce qu’elles veulent. Plus vous allez instaurer une relation d’amour sincère avec votre propre personne, et plus ce genre de personnes va disparaître de votre expérience.

  2. Jeanne

    13 janvier 2017 at 22:07

    Bonjour Laure, «Je vous dirais aussi qu’accepter la pleine responsabilité de tout ce qu’on vit a un grand pouvoir libérateur, parce qu’il n’y a plus de rancoeur créée vis-à-vis des autres, plus de résistances semées à l’intérieur parce qu’on va à l’encontre de sa nature véritable.

    Accepter que tout vient de soi, même si les autres peuvent être des « instruments » servant à matérialiser l’expérience, permet de se sentir totalement libre, en paix, et dans la joie aussi, parce qu’on sait alors que quoi qu’on puisse vouloir, on est réellement en mesure de le créer dans son expérience de vie.»
    Combien j’avais besoin de lire ces deux paragraphes aujourd’hui! Merci!

    • Laure Zanella

      14 janvier 2017 at 09:44

      Alors je suis bien heureuse de les avoir écrits 🙂 Belle journée à vous Jeanne

  3. sabi

    14 janvier 2017 at 07:55

    coucou Laure, Pour rebondir sur tes propos, j’expérimente depuis 2 ans que plus je m’aime, moins j’attire ce genre de personnes, et lorsque par moment elles « apparaissent » parfois très fort, cela me donne le signal que là y a un truc à faire progresser en moi et que cet évènement « bien costaud » est là comme un impulsseur de changement profond. Une colère noire m’est arrivée il y a peu, suite au comportement envers moi d’une nouvelle responsable dans mon travail, cela m’a vraiment permis d’aller faire progresser mon estime de moi et la valeur que je m’accorde, j’ai passé 3 semaines hard à aller restaurer au fond de mes trippes mes blessures profonde et mon manque d’amour pour moi même, mais le résultat était au rdv 🙂 ! Il me reste à travailler ma colère après ma mère qui par son attitude ne me respecte pas, c’est plus compliqué je trouve qd cela touche les relations avec ses parents, mais si j’y arrive, je suis convaincue que cela me fera grandir et me sentir une plus belle personne à l’intérieur, je ne désespère pas….
    Si Laure tu as un conseil à me donner à ce sujet, je prends!

  4. Cyril

    17 janvier 2017 at 10:17

    Bonjour Laure,

    Si nous sommes créateurs de notre vie, ce que je crois, c’est qu’il n’y a donc pas de destin, où tout serait écrit d’avance?
    Récemment, j’ai lu « le test », sur l’au delà, livre très intéressant et qui m’a touché… il me fait comprendre que nous choisirions des conditions de vie à la naissance pour corriger nos erreurs dans notre vie, ce qui expliquerait le fait que certaines personnes naissent dans des conditions meilleures que d’autres. Faut-il l’entendre de cette manière?

    Merci beaucoup.

    • Laure Zanella

      17 janvier 2017 at 10:31

      Pour moi il n’existe effectivement pas de destin qui serait déjà écrit et nous condamnerait à vivre certaines étapes à certains moments précis. Notre âme choisit avant de s’incarner dans quelles conditions elle va naître en fonction de ce qu’elle veut accomplir, mais ensuite, il n’y a aucune obligation de quoi que ce soit pour nous d’un point de vue humain. Nous sommes libres d’expérimenter la vie à notre guise, et si nous n’avançons pas dans cette vie, nous aurons toute l’éternité pour continuer à faire des progrès et nous réaliser pleinement 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *