Transformer son état moral en modifiant le centre de son attention

By on 19 mars 2015
Crédit photo : © Igor Mojzes - Fotolia.com

Crédit photo : © Igor Mojzes – Fotolia.com

Transformer son état moral en modifiant le centre de son attention

 

Prenez quelques instants pour vous demander comment vous vous sentez la plupart du temps, au cours d’une journée ordinaire.

Vous sentez-vous débordant d’enthousiasme, de joie ? Euphorique peut-être, vraiment motivé ?

La plupart des gens ont tendance à répondre qu’habituellement, leur état émotionnel se situe plus bas que cela, pas nécessairement dans le négatif ou la déprime, mais plutôt dans une sorte de douce lassitude, un état qui n’est pas mauvais, mais pas vraiment bon non plus.

C’est souvent l’ennui qui prédomine, le sentiment de contrainte, le stress aussi ou encore l’inquiétude. Rien de très joyeux en somme.

De nombreuses personnes voient cet état comme normal et se disent qu’il faut donc faire avec ou que ça pourrait être pire.

 

La joie est notre état naturel

En réalité, cet état de « robot sans vie », fonctionnant par automatisme et sans entrain n’a rien de naturel. C’est juste que nous avons tellement l’habitude de fonctionner ainsi que nous croyons que c’est normal, mais ce n’est pas nécessairement le cas pour autant.

Notre nature véritable est la joie, l’enthousiasme, le bien-être. Voyez les enfants et leur façon de fonctionner avant qu’on leur impose toutes sortes d’interdictions et qu’on leur remplisse la tête de jugements. Ils sont spontanés, joyeux, curieux et ravis d’être là.

Si nous avons connu cet état étant enfants, rien ne nous empêche d’y retourner. Ca demandera bien sûr du temps et de la persévérance pour démonter les mécanismes désormais actifs en nous, mais c’est une porte qui est bel et bien ouverte à tous !

 

Voyons à présent ce qui fait qu’on se sent bien ou mal…

 

Essayez de repérer certains moments particuliers où vous vous sentez bien. Voyez quelles sont les pensées que vous entretenez, à quoi vous êtes en train de prêter attention, ce qui se passe dans votre esprit et dans votre corps.

Pour vous aider, je vous propose un petit exercice :

Le fait est que notre cerveau ne fait pas la différence entre ce que nous vivons réellement et ce que nous imaginons, et lorsque nous nous plongeons mentalement dans un scénario positif, les réactions de notre corps seront les mêmes que si nous vivions réellement ce scénario. Nos émotions vont être exactement les mêmes que celles que nous ressentirions si ce scénario se déroulait concrètement ici et maintenant.

Cherchez dans votre mémoire un épisode qui a été extrêmement agréable pour vous, quelque chose de dynamisant, une victoire remportée ou n’importe quoi d’autre qui aura généré en vous beaucoup de satisfaction et de joie.

Essayez de retrouver autant de détails que possible de cet épisode et plongez-vous dans ce souvenir comme si vous y étiez encore.

Ensuite, placez-vous devant un miroir. Observez la façon dont vos yeux pétillent, le sourire qui se dessine sur vos lèvres, la façon dont vous vous tenez de façon plus générale. Soyez très attentif à votre posture et à votre expression.

Une fois que vous avez identifié tout ce qui caractérise dans votre physique votre état de joie intérieure, faites le lien entre les deux, et voyez à quel point le fait d’avoir dirigé votre attention vers un souvenir très positif a boosté votre ressenti intérieur.

Maintenant, laissez aller ce souvenir, secouez-vous un peu pour retrouver votre état habituel.

 

Un petit plongeon, ça vous dit ?

 

La seconde partie de cet exercice consistera à rechercher dans votre mémoire un épisode douloureux cette fois et à diriger votre attention là aussi vers le maximum de détails de votre souvenir.

Vous commencez à vous sentir mal, n’est-ce pas ? Qu’est-ce qui se passe en vous à mesure que votre attention reste agrippée à ce souvenir pesant ? Remettez-vous face à un miroir et observez à nouveau votre expression et la façon dont vous vous tenez. Quelles sont les différences que vous percevez par rapport à tout à l’heure ?

Soyez très attentif là encore, et prenez note de tout ce que vous remarquez.

Faites le lien ici aussi entre ce à quoi vous venez de penser et le changement radical qui s’est produit au niveau de vos émotions.

Il y a quelques minutes, vous étiez sans doute euphorique et enthousiaste, et là, vous avez le cœur lourd et vous vous sentez peut-être même déprimé.

Utilisez votre mental pour relier votre point de focalisation et le résultat obtenu au niveau physique et émotionnel.

 

Demi-tour ! 

Ensuite, sortez à nouveau de votre projection et interrompez le flot de vos pensées à ce sujet. Maintenant, dirigez immédiatement votre attention vers votre premier scénario, celui qui était extrêmement positif à vos yeux. Revisitez chaque détail et essayez de vous en rappeler encore plus que tout à l’heure. Ne décrochez pas et faites l’effort de concentrer toute votre attention sur ce scénario positif.

Restez-y plus longtemps que tout à l’heure, le temps de bien sortir de votre état négatif pour revenir à un état de joie, et observez ce qui se passe en vous.

Vous remarquerez sans doute qu’assez facilement, vous êtes passé d’un état pesant à quelque chose de très lumineux, et ça, vous pouvez le faire délibérément à chaque fois que vous vous sentez mal.

La clé, c’est d’être attentif à ce qui se passe en vous. Si vous ne remarquez même pas que vous vous sentez mal ou dans un état moyen, vous ne pouvez rien faire à ce sujet.

Si vous vous posez des questions régulièrement en vous demandant comment vous vous sentez en cet instant, vous aurez l’occasion de réajuster le tir quand vous remarquerez que votre état émotionnel chute.

Le fait de vous entraîner dans ce sens et de répéter régulièrement l’opération va vous permettre de créer un nouvel automatisme à ce sujet et du coup, il vous sera beaucoup plus facile de rester perché en haut de votre échelle émotionnelle et beaucoup plus facile de remonter cette même échelle lorsque vous serez en proie à quelques perturbations.

 

Les rênes sont entre vos mains

C’est une question de décision intérieure. Vous n’êtes pas victime de vos émotions ou de votre mental. Il faut simplement apprendre à reprendre les rênes en mains plutôt que de se laisser entraîner systématiquement par ce que nous avons appris.

Dans son merveilleux ouvrage « L’éveil de votre puissance intérieure », Anthony Robbins nous dit que si nous allons au cinéma et qu’il s’avère que le film choisit est un navet (qui provoquera en nous de l’ennui, de l’inconfort ou peut-être même de la frustration), il ne nous viendrait pas à l’idée de retourner voir ce même film encore et encore. Pourquoi donc le fait-on avec nos films mentaux ? Pourquoi a-t-on tendance à repasser en boucle les mêmes scénarios douloureux ou négatifs alors que nous avons à portée d’esprit des tas d’autres scénarios plus positifs et stimulants ?

Ce n’est qu’une question d’habitude. Nous avons été conditionnés d’une certaine façon, et nous réagissons alors en mode automatique, allant systématiquement chercher du négatif à ruminer.

En prenant conscience du fait que c’est bel et bien nous qui dirigeons le navire, nous pouvons petit à petit reprendre le contrôle de ce qui se passe en nous, et retrouver l’accès à des états de joie et d’enthousiasme profonds et durables, comme lorsque nous étions enfants.

Quand une pensée négative tourne en boucle dans votre esprit, la laisser poursuivre reste un choix. Chercher à éliminer purement et simplement cette pensée ne serait pas très productif. Pour que vous puissiez sortir de cette spirale, il est nécessaire de remplacer votre pensée négative par une autre plus positive.

Vous pouvez tout à fait dresser une liste de tas de pensées joyeuses, qu’il s’agisse de souvenirs, de quelque chose que vous allez inventer ou encore d’autres choses qui vous font rêver. Faites en sorte de mémoriser bon nombre d’éléments de cette liste pour que vous puissiez vous en servir quand vous resterez bloqué sur des pensées négatives.

En prenant l’habitude de remplacer systématiquement vos scénarios négatifs par d’autres plus lumineux, vous ne permettrez plus à un état intérieur morose de s’installer et au contraire, c’est le fait d’être enthousiaste et joyeux qui va redevenir votre état naturel.

Vous allez ainsi instaurer de nouvelles habitudes plus saines en vous, et c’est l’ensemble de votre vie qui en récoltera de beaux fruits !

Tentez le coup, et voyez ce que ça donne pour vous 🙂

 

Avec mes meilleures pensées

Laure

Vous avez aimé cet article ? Si vous voulez être sûr de ne pas louper les prochaines publications de ce blog, il vous suffit d’inscrire votre prénom et votre adresse mail dans le formulaire ci-dessous. Ainsi, je vous enverrai un petit mot à chaque fois qu’un nouvel article sera publié. A bientôt !

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

One Comment

  1. Pingback: Laure Zanella | Pearltrees

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *