Vous pensez trop ? Alors donnez un os à ronger à votre « Monkey mind »…

By on 3 novembre 2016

 

Crédit photo : tskirde - Pixabay.com

Crédit photo : tskirde – Pixabay.com

Vous pensez trop ? Alors donnez un os à ronger à votre « Monkey mind »…

Avoir la capacité de penser, de réfléchir, de faire évoluer des idées à travers notre esprit est quelque chose de merveilleux, mais il faut dire aussi qu’il y a des moments où notre « petite voix dans la tête » devient horriblement bavarde, se transforme en commère du village ou en oiseau de mauvais augure, et là, ça devient vraiment pesant, voire insupportable…

Alors que faire quand on pense trop, quand des pensées stressantes turbinent dans notre tête et tirent notre moral vers le fond du puits, ou quand ces pensées nous fatiguent tout simplement ?

Eh bien, il y a quelques jours, je suis tombée sur une petite vidéo où Mingyur Rinpoche, un maître et moine bouddhiste tibétain expliquait que nous pouvions donner un os à ronger à notre mental en méditant, n’importe où et n’importe quand, en disant au mental « Hey, où tu en es avec la respiration? » ce qui l’oblige à y porter son attention, en observant le va-et-vient de l’air dans nos poumons et en étant pleinement attentif à cette respiration. C’est quelque chose qui fonctionne vraiment, même si ça demande un entraînement et une certaine insistance au début jusqu’à ce que le mental devienne plus discipliné, mais ce n’est pas cet os-là que je vous propose aujourd’hui de donner à votre « Monkey mind » comme l’a appelé Mingyur Rinpoche (« esprit de singe », parce que le mental ne fait que jacasser à longueur de temps comme un petit singe très bavard).

Il y a d’autres façons de faire pour rééduquer le mental, pour lui apprendre à se diriger là où on veut qu’il aille et créer ainsi en soi une augmentation croissante de bien-être. Ce que je vais vous proposer ici sera peut-être plus pratique et concret que la méditation pour ceux d’entre vous qui, comme moi, ont du mal à juste se poser pour observer leur respiration…

Allons-y ! 🙂

 

 

La liste

Les pensées vont et viennent et nous n’avons aucun contrôle là-dessus. Ce n’est pas nous qui choisissons délibérément de faire venir ces avalanches de pensées dans notre esprit. Elles viennent et c’est tout.

Par contre, nous avons un grand pouvoir par rapport à ce que nous allons choisir de faire de ces pensées. Allons-nous nous y accrocher ? Commencer à ruminer là-dessus ? Ou allons-nous plutôt décider de donner une nouvelle piste à suivre à notre esprit ?

C’est ce que je vous propose ici, et pour ce faire, je vous invite à dresser une liste écrite de tout ce qui est stimulant pour vous, vous apporte de la joie et du bien-être.

Vous pourriez même utiliser ces éléments que vous noteriez sur des petits bouts de papier, et quand le besoin s’en ferait sentir, vous piocheriez dans vos papiers pour accompagner votre mental dans une nouvelle direction plus agréable… Laissez parler votre créativité à ce sujet et voyez de quelle façon vous voulez utiliser votre liste, mais revenons à celle-ci pour commencer.
Sur cette liste, vous pouvez noter par exemple vos plus beaux souvenirs, des moments partagés avec ceux que vous aimez, des fous rires…

Vous pouvez noter vos rêves et projets, petits et grands, tout ce qui vous met des étincelles dans les yeux.

Vous pouvez y ajouter les prénoms de personnes que vous aimez beaucoup et qui ne suscitent aucune contradiction en vous. Mettez sur votre liste vos meilleurs amis, des membres de votre famille avec qui vous vous entendez vraiment bien, vos animaux de compagnie, des personnages de romans ou de films que vous aimez tout particulièrement, des personnalités qui vous inspirent, peu importe. Le seul paramètre à respecter ici est que les sentiments que vous inspirent ces personnes soient strictement positifs.

Vous pouvez aussi utiliser les questions dynamisantes dont je vous ai déjà parlé sur le blog. Ce sont ces fameuses questions qui vont pousser votre mental à se diriger dans une direction bien particulière (comme quand vous lui demandez où il en est avec la respiration) :

«  Qu’est-ce qui m’apporte le plus de joie dans la vie ? »
« De quoi suis-je le/la plus fier(e) ? »
« Quelles sont les personnes que j’aime le plus sur cette Terre ? »
« Quelles sont mes couleurs préférées ? »
« Quel a été le meilleur moment de ma semaine/ journée ? »
« Qu’est-ce que je ressentirais si mon plus grand rêve était déjà réalité ? »
« Comment ce serait si j’avais une totale confiance en moi et que je me sentais parfaitement bien dans ma peau ? »

Etc.

 

N’hésitez pas à ajouter à votre liste tout ce qui peut vous passer par la tête, du moment encore une fois que ça génère un sentiment strictement positif en vous.

Si vous songez à votre plus grand rêve et que vous vous rendez compte que vous éprouvez de la déception parce qu’il ne s’est pas encore réalisé, alors choisissez autre chose.

Le but du jeu est de sélectionner des éléments qui vont regonfler à bloc votre degré de joie de vivre et vont vous permettre d’occuper votre mental d’une bien jolie façon… Si vous redirigez délibérément votre mental vers ces éléments-là plutôt que de ruminer ce qui vous pèse, votre ressenti intérieur va inévitablement se transformer et il vous sera tout bonnement impossible de continuer à vous sentir mal.

Alors oui, le mental va sans doute fortement résister au début et tentera encore et encore de vous ramener à votre zone de confort, ce qui était habituel pour vous… Mais vous avez là encore le choix quant à ce que vous allez faire à ce sujet… Allez-vous laisser le mental diriger votre navire, ou allez-vous décider que c’est VOUS, le vrai maître à bord ? Vous pouvez vraiment devenir ce maître en vous entraînant et en persévérant…

Et vous savez quoi ? Il y a mieux encore dans l’histoire !

 

 

Ils vécurent heureux parce qu’ils créèrent tout un tas de jolies petites habitudes…

Au risque de radoter, je vais revenir encore une fois sur le fait que nous ne pouvons absolument pas nous attendre à obtenir un nouveau type de résultats si nous continuons encore et encore à cultiver les mêmes habitudes.

Si vous en avez assez de voir un gâteau au chocolat sortir du four, il va falloir mettre d’autres ingrédients dans votre plat…. On ne fait pas de tarte aux pommes avec les ingrédients d’un gâteau au chocolat, et c’est exactement la même chose ici.
Pour que votre vie prenne vraiment son envol et que votre degré de bonheur au quotidien puisse faire de même, ce sont vos habitudes de pensée qui ont besoin de faire peau neuve. Si vous cultivez chaque jour les mêmes pensées stressantes, vous ne pouvez pas vous attendre à vous sentir de mieux en mieux. Il est tout à fait logique et même mathématique que vous continuiez à vous sentir de la même façon (c’est à dire, pas forcément très bien :-))

Donc, le but du jeu va être de créer de nouvelles habitudes. Pas d’un coup, pas en faisant tout basculer à la fois non plus, mais en semant de petites graines.

C’est peut-être mon côté fleuriste qui fait ça, mais j’aime énormément cette image des petites graines, parce que c’est vraiment ça. On avance progressivement, en faisant un petit quelque chose qui ne demande finalement pas d ‘efforts, mais a-t-on la moindre idée de ce qui pourrait germer de nos graines au final ?

Les plus grands arbres ont été de toutes petites graines au départ, et nous-mêmes avons été de toutes petites graines aussi d’une certaine façon 🙂

Ce qu’il y a de magique également dans l’histoire, c’est que grâce à la neuroplasticité, ce petit miracle qui fait que le cerveau est capable de se modifier au fur et à mesure de notre apprentissage, la porte est grande ouverte pour que nous ayons tous la possibilité de nous créer une vie sur mesure.
C’est devenu tellement évident pour moi en me rappelant à quel point j’étais négative par le passé et à quel point je vis dans une joie quasi permanente aujourd’hui… Et si j’ai pu passer ainsi d’un extrême à l’autre, n’importe qui d’autre le peut aussi, la seule condition étant de le vouloir et de commencer à agir dans ce sens, un pas après l’autre et une étape à la fois.

Cette liste dont nous avons parlé tout à l’heure, vous pouvez l’utiliser pour commencer à créer de nouvelles habitudes dans votre vie, pour donner une nouvelle sorte de grains à moudre à votre esprit, ce qui va inévitablement générer de plus en plus de joie et de bien-être en vous !

 

 

 

Tout est parfait !

Einstein a dit que Dieu ne jouait pas aux dés dans l’Univers et c’est totalement vrai… Il n’est question ni de hasard ni de chance. Qu’on parle de la loi d’attraction ou des principes proposés dans cet article, qu’on aborde la chose sous l’angle spirituel ou d’une façon plus pratique et concrète, et je dirais même scientifique parce que la neuroplasticité c’est bien un phénomène qui a été étudié et démontré à travers la science, on retombe encore et toujours sur nos pattes !

Il n’y a rien de magique dans ce que je vous propose aujourd’hui. C’est quelque chose de tout à fait logique finalement, car les résultats que vous allez obtenir dépendront toujours des choix que vous allez faire au départ, y compris vos choix de pensées.

Il n’y a pas de destin qui vous condamne à vivre dans la souffrance parce que vous avez tiré le mauvais numéro à votre naissance ou parce que vous auriez un mauvais karma…

Quoi que vous ayez pu vivre jusque-là et quelles qu’aient été vos épreuves, vous pouvez radicalement changer la façon dont vous vivez votre vie, ce que vous ressentez à l’intérieur au quotidien, et vous pouvez le faire de façon durable et je dirais même définitive.

Ça ne veut pas dire qu’il n’y a plus jamais de moments de tristesse, de colère ou autre. Il m’arrive d’être triste, d’avoir un coup de mou et d’être vraiment furieuse, parce que je suis un être humain. Mais ce que je peux vous dire, c’est qu’à ce jour, quand il m’arrive d’être dans un état moins lumineux, je remonte vraiment très vite vers mon état naturel de joie, parce que c’est ça qui est devenu la norme pour moi et je le vis depuis suffisamment longtemps à présent pour savoir qu’il n’y a plus de retour en arrière possible.

À mesure que vous avancez, vous rebondissez plus vite, vous refaites le chemin plus rapidement, et vous créez vous aussi une nouvelle norme pour ce qui est de votre degré de bien-être quotidien.

Et plus vous allez donner de bons grains à moudre à votre esprit, plus vous allez vous imprégner des belles émotions générées par ces grains.
Il n’y a pas d’obligation de quoi que ce soit, mais c’est un choix que vous pouvez faire… Que nous pouvons tous faire si nous souhaitons avoir une vie plus lumineuse et heureuse.

Le bonheur c’est quelque chose qu’on porte déjà en soi, et qui n’attend que d’être mis à jour 🙂

À vous de voir ce que vous voulez en faire… Vous disposez à présent de quelques outils supplémentaires pour avancer dans ce sens si tel est votre souhait.
Passez quoi qu’il en soit une très jolie journée, et n’hésitez pas à partager votre avis ou expérience sur tout ceci dans l’espace de commentaires.
À bientôt !
Laure

 

 

 

+ D’infos sur Laure :

Consultations individuelles en Guidance spirituelle et Coaching intuitif – Formations en ligne

Me suivre sur facebookDécouvrir mon site  – Ma chaîne Youtube – Mes livres/ebooks

Formations accompagnées en ligne et outils subliminaux « Transformez votre vie »


 

 

 


 

 

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif et Guidance Spirituelle de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis près de 12 ans !

5 Comments

  1. Jeanne

    3 novembre 2016 at 18:32

    Bonjour Laure,
    j’avais hâte que vous écriviez un nouveau texte! Même si je peux aller en voir d’anciens et que j’ai de la lecture à profusion, je reçois vos courriels comme étant plus personnels. Je me trouvais dans mes vieilles habitudes ces temps-ci et j’avais besoin d’être réalignée 🙂 Le fait est aussi qu’il m’est plus facile de pardonner quand je pense à la difficulté que j’ai à changer mes pensées, même si nos agissements sont nos choix, il est préférable de s’éloigner de certaines personnes en pensée et en acte plutôt que de les condamner. Bonne journée!

    • Laure Zanella

      3 novembre 2016 at 18:39

      Merci Jeanne 🙂 Oui, condamner les autres crée de la souffrance en nous et ce n’est pas ça qui nous rend libres. Quand on revient à soi, qu’on voit quelles options sont possibles et qu’on tente de nouveaux choix, c’est là qu’on peut vraiment ouvrir son coeur et recevoir toute la joie qui va avec. Ca ne veut pas dire que c’est facile tous les jours et à chaque instant, mais chaque petit pas qu’on fait nous fait grandir un peu plus et nous permet de voir toute la beauté de la vie 🙂 Passez une bonne journée vous aussi !

  2. Samila

    3 novembre 2016 at 18:45

    Bonjour, merci pour vos conseils.Cet article arrive à point nommé, j’ai encore du mal à diriger mes pensées mais le fait de lire vos articles me fais beaucoup de bien. Vous êtes un bon guide. J’ai vraiment envie de changer radicalement le cour de ma vie et vous m’aider vraiment beaucoup. Je ne sais pas comment vous exprimer ma gratitude.

    • Laure Zanella

      3 novembre 2016 at 19:02

      Vos mots parlent d’eux mêmes Samila 🙂 Je suis heureuse que tout ceci puisse vous aider, et la Vie se chargera de vous guider vers les bons outils pour que vous puissiez vous créer une vie de plus en plus inspirante et heureuse 🙂 Avec mes meilleures pensées

  3. C. GUIZELIN

    3 novembre 2016 at 22:49

    Merci Laure pour le rappel car c’est vrai que le « petit singe » est parfois difficile à maîtriser.
    Bonne soirée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *