Plus vous accordez d’importance à quelque chose, moins vous avez de chances de l’obtenir…

By on 27 mai 2021

On a sans doute tous eu l’occasion de constater que notre acharnement à vouloir obtenir quelque chose nous conduisait la plupart du temps droit dans le mur alors qu’à l’inverse, tous ces objectifs sans réelle importance à nos yeux avaient tendance à se manifester avec une facilité déconcertante.


Le problème quand ça coince n’est pas la « taille » de l’objectif, c’est NOTRE ATTITUDE quant à nos tentatives de concrétisation.


Pour un objectif de moindre importance à nos yeux, on lance l’idée « Tiens j’aimerais faire ça / vivre ça / avoir ça » et on laisse filer le truc. S’il y a des actions concrètes qu’on peut poser en pensant que ça pourra nous aider à concrétiser ce qu’on souhaite, on y va et on laisse faire.


Et généralement on voit ces objectifs là se concrétiser très facilement.


Sur quoi êtes-vous focalisé / qu’est-ce que vous ressentez quand vous vivez ces moments-là ?


On y reviendra après…

Prenons maintenant un objectif beaucoup plus important à nos yeux, voire essentiel.


Dès le départ, si on observe un tant soit peu ce qui se passe en nous, on se rend compte à quel point on est tendu et crispé. Pourquoi ? Parce qu’en arrière plan on est déjà focalisé sur la peur de ne pas y arriver, de ne pas pouvoir vivre ce truc qui nous tient tant à coeur.

Est-on dans ce même type de crispation et de peur pour un objectif de moindre importance ? Non ! On est focalisé sur notre ligne d’arrivée et souvent on ressent même du plaisir à franchir les différentes étapes pour tenter de concrétiser notre souhait. Il n’y a AUCUNE tension là dedans. On est tranquille et confortable dans notre démarche.

Revenons-en à notre objectif essentiel.


Si on se met à poser des actions concrètes qui, selon nous, nous permettront peut-être d’atteindre notre but, on le fait avec tellement plus de sérieux ! C’est vital ! C’est important ! C’est CAPITAL ! Il faut que ça marche !

Sur quoi est-on focalisé là ? Sur l’idée que ça pourrait ne pas marcher et aussi sur le fait que ce qu’on veut N’EXISTE PAS dans notre expérience actuelle.


En fait on est totalement obnubilé par l’absence, le manque, la peur, etc.


Toutes nos actions sont aussi posées sur ces énergies là. Et quand on passe en mode forcing et acharnement, on alimente encore plus le manque, la peur, l’absence.

On se met à vibrer ces énergies là de tout notre être.


Faut-il donc s’étonner ensuite de ne rien voir venir ?


C’est en fait tout à fait logique ! Il n’y a AUCUNE possibilité d’obtenir un autre résultat parce que notre vie n’est que le reflet de l’énergie qui se dégage de nous.

Alors comment fait-on pour rendre nos souhaits moins importants à nos yeux et pouvoir mettre un peu plus d’air dans notre positionnement ?

Eh bien il y a une chose très simple à aller regarder.

Quand on s’est mis à souhaiter un changement dans notre vie, c’était généralement basé sur l’insatisfaction qu’on ressentait à vivre ce qu’on vivait à ce moment là.


On était parti d’un petit sentiment d’insatisfaction ou de contrariété, et puis, plus on se maintenait là dedans, plus on commençait à s’énerver sur les aspects déplaisants de notre situation actuelle. A ça s’est ajouté de la frustration parce qu’on a commencé à agir pour que ça change et étant donné l’énergie qu’on dégageait, il n’y avait aucune possibilité d’obtenir quoi que ce soit d’autre que + de manque, + d’absence, + de frustration, etc.


Vient un moment où à force de se focaliser sur les aspects contrariants, on finit par ne voir PLUS QUE ÇA ! On a l’impression de nager dans 100% de contrariété et plus on s’en plaint, plus ça alimente cette machine là.

A côté de ça, il y a notre objectif, parfois plusieurs, et on IMAGINE que la concrétisation de cet objectif va enfin nous sortir miraculeusement de notre sentiment de malheur, d’échec, de notre frustration etc.


Pourquoi ? Parce qu’on s’est mis à voir ce qu’on vit actuellement comme étant un lot de 100% d’inconvénients, et on IMAGINE que notre souhait concrétisé va venir remplacer notre 100% d’inconvénients (ou moins pour ceux qui ont réussi à garder un oeil sur les bonnes choses qui existent dans leur vie actuellement) par un 100% de bénéfices ! Oui, parce qu’on sait tous qu’un nouveau conjoint par exemple, ça ne casse jamais les couilles, c’est toujours de bonne humeur, ça ne demande aucun effort pour s’adapter, trouver des compromis, etc. Ca ne change rien à notre rythme de vie, ça permet de continuer à faire tout ce qu’on veut quand on veut sans avoir à tenir compte de qui que ce soit d’autre, ça ne risque jamais de ronfler non plus, de nous piquer la couette ou de prendre toute la place dans le lit. En plus un nouveau conjoint n’a évidemment pas une vie à lui, donc il pourra se consacrer à 100% à nous et faire en sorte qu’absolument rien des aspects agréables du célibat ne change pour nous… Tout le monde sait ça bien sûr…


On IMAGINE que la concrétisation de notre souhait va n’apporter QUE des choses agréables et positives qui vont venir remplacer notre lot d’insatisfaction d’aujourd’hui. On a pris ici l’exemple du conjoint, mais ça peut s’appliquer à n’importe quel sujet. Pour ceux qui veulent un bébé et qui s’imaginent qu’être parent va être une partie de plaisir et un bonheur parfait, je suis en mesure de réduire votre rêve en bouilli en 30 secondes. On peut parler couches, vomi, nuits blanches, inquiétudes à gogo et compagnie quelques instants et vous allez vite vous rendre compte que quand vous imaginez un bonheur absolu à l’idée d’avoir un enfant, vous vous fourez clairement le doigt dans l’oeil. Comme n’importe quel autre souhait, celui-ci comporte A LA FOIS des aspects agréables et d’autres nettement moins, et c’est valable pour tout !


On accorde autant d’importance à ce qu’on souhaite voir se concrétiser parce qu’on est dans une énorme illusion à CROIRE que notre malheur actuel va être remplacé par un bonheur absolu si on réalise enfin tel ou tel souhait. Mais c’est faux ! Le malheur que vous pouvez ressentir actuellement vient des filtres que vous posez sur votre quotidien, de là où vous braquez votre projecteur. Si vous avez passé un temps fou à lister tous les aspects négatifs de ce que vous pouvez vivre, c’est NORMAL ET LOGIQUE que vous vous sentiez mal ! Vous en êtes arrivé à ne plus voir du tout TOUT LE BON qui était partout autour de vous, et c’est on ne peut plus naturel que vous vous sentiez au fond du goufre. Recommencez à braquer le projecteur sur ce qu’il peut y avoir de bon dans ce que vous vivez déjà, et vous allez voir comme votre ressenti va s’alléger et de plus en plus au fil de votre pratique.


De la même façon, comprenez que concrétiser votre objectif ne vous fera pas atteindre le palier du « heureux pour toujours », jamais ! Il y aura là aussi des aspects agréables et d’autres moins. Et de la même façon, si vous commencez à vous focaliser sur les aspects moins agréables une fois votre souhait concrétisé, vous finirez par ne voir plus que ça, pour ensuite croire que vous vous êtes trompé et qu’en fait c’est un autre objectif qu’il fallait concrétiser. Mais non ! Le problème n’est pas l’objectif ou la personne en face de vous. C’est VOTRE ATTITUDE face à tout ça qui fait que vous obtenez toujours plus de ce sur quoi vous fixez votre attention.

La concrétisation de vos souhaits ne va pas remplacer le négatif par du positif dans votre vie. Vous allez juste passer d’un lot avantages + inconvénients à un autre lot AVANTAGES + INCONVENIENTS !


Le lot sera différent, mais ce sera toujours la même histoire, et c’est votre attitude face à ce que vous vivrez qui va déterminer la façon dont vous allez vous sentir ! C’est ça qu’il faut changer avant tout si vous voulez une vie plus épanouissante, et pas les éléments qui composent votre quotidien.


Et en partant de là, on commence à percevoir que ce n’est finalement pas si important que ça de concrétiser tel ou tel objectif, parce que la vie restera toujours la vie, avec ses hauts et ses bas. La concrétisation de vos souhaits ne changera pas fondamentalement ce qui va se passer pour vous.

Mais ce qui peut changer fondamentalement votre vie, c’est de commencer à faire de nouveaux choix concernant les « endroits » où vous placez votre projecteur. Allez-vous continuer à accorder toute votre attention à ce qui vous déplaît, vous pèse ou ce dont vous ne voulez pas ? Vous en aurez toujours plus !


Ou allez-vous commencer à vous recentrer sur tous les aspects positifs, les cadeaux, les bénédictions derrière chaque situation et ainsi de suite ? Vous en aurez toujours plus aussi.

A vous de décider. Vous avez bel et bien quoi qu’il en soit le pouvoir de changer votre vie, mais ça commence par la façon dont vous allez CHOISIR de la regarder !

Avec mes meilleures pensées

Laure 😘

www.laurezanella.com

About Laure Zanella

Ce qui me passionne dans la vie ? Aider les autres à trouver leur chemin et à faire entrer plus de joie dans leur vie :-) Découvrez les prestations de Coaching intuitif de Laure sur son site : www.laurezanella.com A votre service depuis plus de 15 ans !